Lettre ouverte à Claude-Inga Barbey

Ainsi donc, ma Chère, la police de l’humour a condamné le vôtre au nom de cette pureté froide d’une société sans transcendance, incapable de voir, derrière l’humour, la tendresse et la souffrance !

On veut vous déboulonner comme on déboulonne des statues. Vous n’êtes plus dans le mouvement de la société déshumanisée par la numérisation galopante qui réduit l’être humain à des algorithmes universels, plus ou moins dégenrés, coulés dans un moule propre en ordre. La pandémie a accéléré cette terrible dégénérescence. Les ordinateurs ont fixé les règles de l’humour dans des courbes et des statistiques, comme ils ont dicté l’interdiction aux médecins traitants de soigner leurs patients en dehors des critères officiels. Propre en ordre, soumis rangés, avec un humour calibré.

Chère Claude-Inga, la tempête va passer, vous pourrez exprimer à nouveau votre humour parfois grinçant mais tellement humain, tellement riche de la vie et du respect des personnes grâce au rire salvateur. Je pense à vous avec amitié et respect et j’espère !

Suzette Sandoz

Suzette Sandoz est née en 1942, elle est professeur honoraire de droit de la famille et des successions, ancienne députée au Grand Conseil vaudois, ancienne conseillère nationale.

72 réponses à “Lettre ouverte à Claude-Inga Barbey

  1. Bravo Suzette pour cette prise de défense de Claude Inga Barbey. À l heure ou l on prêche les pseudo libertés individuelles qui vont jusqu’au droit de contaminer les autres pour ne pas faire comme tout le monde, on interdit la liberté de l humour. Au nom de quoi? D un ridicule politiquement correct qui va jusqu’à générer ou dégénérer les chiottes? Quand donc atteindrons nous le fond? Faudra t il qu enfin le ridicule tue? Ça pourrait être pire que la Covid…
    Bravo à vous et à Claude Inga Barbey a qui je souhaite le courage d aller à contre vent!

    1. Si autant était comme vous nous ne serions pas aujourd’hui là où nous sommes..

      Et si plus d’humain comprenaient les enjeux en cours, les choses ne se laisseraient pas se dérouler ainsi..

      Nous sommes ,ma foi, à une époque où le Je à pris le parti sur tout le reste et les peurs ont pris le dessus sur le sensé et le juste.

      Bien à vous Madame Sandoz.

    2. Claude Inga-Barbey, Samuel Patty… et bien d’autres sont des victimes de la deshumanisation de la parole, le rire existe à plusieurs degrés et les objets traités peuvent permettre parfois de véritablement réfléchir… étrange cette volonté d’empêcher de penser, qui a un relent pour moi de dictature…

  2. Bravo et merci d’encourager cette humoriste pleine de talent. Le politiquement correct est un nouveau stalinisme (et ce que je dis là n’est pas gentil pour Iosef Vissarionovitch !). Avis: ce qui précède est au second degré…

  3. Tous mes voeux pour que Claude Inga Barbey soit défendue et puisse continuer son humour salvateur, cet humour qui permet d’avoir une petite distance par rapport à notre nombril et évite ainsi de nous prendre trop au sérieux. Humour absolument vital à l’heure du politiquement correct.
    Merci à Suzette Sandoz !
    Jean Gelas

  4. Chère Madame,
    Vous avez exprimé à merveille ce que certains d’entre nous ressentent, à savoir une grosse gueule de bois. Cela fait au minimum 30 ans que je me délecte des sketches de Madame Claude Inga-Barbey, une humoriste de génie. Il est évident que des artistes comme Coluche ne pourraient plus se produire en Suisse romande. Il faut aussi s’inquiéter pour la presse satirique, il n’est pas sûr du tout, en cette période digne d’un roman de Georges Orwell, que des dessinateurs comme Mix & Remix ou Burki auraient pu travailler sereinement. Nous vivons dans un monde censuré, insipide et sans imagination. Malheureusement beaucoup de nos compatriotes ne rêvent que de cela.

  5. Chère Madame,
    Une fois de plus, j’approuve totalement votre position et vous dis un GRAND merci de la partager sur ce blog. Prions de toutes nos forces pour que nous retrouvions le bon sens dans ce monde où rien ne va plus ! Et que ça commence là, tout de suite, en 2022 qui commence dans quelques jours…
    Je vous adresse, chère Madame, mes plus cordiaux messages et mes meilleurs voeux d’espoir pour la nouvelle année.

  6. Bravo à Mme Sandoz pour ce bel hommage à Mme Claude-Inga Barbey, que je ne connaissais pas et qu’il m’a été permis de découvrir par intermédiaire de notre Slobodan de l’AntiPresse: sur le site du “Temps” (le temps leurs est compté…) j’y ai trouvé des sketches FANTASTIQUES qui dérangent les petits marquis, apparatchiks, leurs valets de tous bords, ainsi que les mé(r)dias mainstream; moi, ceci ne m’a pas “effrayé”, je n’ai pas peur du “retour des heures les plus sombres de notre histoire” puisque nous y sommes depuis mars 2020 ! c’est un moment de “culture humoriste” avec le temps (pas le journal) qu’il fait dehors, et regarder Mme Barbey m’évite de subir les programmes de la RTS (comme me l’a dit un copain, “ah, tu regardes la Radio Télévision Socialiste?”); ce n’est pas faux, mais c’est un peu moins pire que bfmWc !
    En Plus, Claude-Inga est Meyrinoise; ça nous rapproche, c’est une “régionale du rire et de l’humour”: ne changez rien claude, restez à couvert; ça va changer dans peu de temps, les mougeons se réveillent; ENFIN !!!

  7. Par les temps qui courent même l’humour n’a plus droit de cité, peut-être parce que c’est souvent la forme la plus élevée de résistance à la bêtise? Merci à Claude Inga Barbey de nous avoir offert ces moments de liberté et de tendresse dans ces sketches savoureux!

  8. [“Note de la rédaction en chef
    Claude-Inga Barbey a décidé de cesser sa série TOC sous forme vidéo. Elle reviendra dans les colonnes du Temps dès le 17 janvier, dans un autre format, mais avec la même voix. Celle d’une grande comédienne, d’une humoriste qui porte un regard décalé sur le monde dans lequel nous vivons. Un regard que nous estimons essentiel. LT”] Le Temps du 22 décembre : ttps://www.letemps.ch/opinions/claudeinga-barbey-merci-davoir-commente-videos-revoir
    Il n’y a donc pas mort d’homme, ni de femme ni de…x.
    C’est très gentil de soutenir C.-I.B mais je crains qu’elle n’ait pas besoin. Elle s’en sort très bien sans vous. Elle continuera à faire son humour, certains continueront à l’adorer, d’autres à la détester et le reste à la suivre avec indifférence, certains essaieront de la censurer et les journaux continueront de l’héberger.
    Malgré les tentatives teintées d’hystérie de présenter ce pays comme une dictature (sanitaire, culturelle, etc.) on est toujours en démocratie. Les fondamentalistes antivax, antiavortement, anti-LGBTQXetc. coexisteront avec les militant de même, les allergiques à l’incorrection, les empêcheurs de se marrer en rond. Parfois sans heurts, parfois avec. D. merci, pourvu que cela dure. Et qu’il y ait toujours des modérés.
    Et bon réveillon.

    1. Indépendamment de mes avis donnés où je ne rejoins pas l’humour de Claude-Inga Barbey qui me semble viser un autre but que celui de faire seulement rire, le soutien de Madame Sandoz et les applaudissements de nombreux commentateurs ne me gênent pas, je suis dans un blog et non un match de foot. Je suis donc très surpris de votre déclaration : « C’est très gentil de soutenir C-I B mais je crains qu’elle n’ait (n’en a pas) besoin. Elle s’en sort très bien sans vous… » Vous ? C’est bien à Madame Sandoz que vous vous adressez ? Et du même coup à tous ceux qui la remercient pour son article où elle rend honneur à C-I Barbey ?.. Je dois me frotter les yeux pour être certain de bien comprendre l’utilité de votre mise au point, l’humoriste n’aurait pas besoin de recevoir des manifestations positives, ni négatives, elle « continuera à faire son humour ». Si elle n’avait plus de spectateurs, à vous entendre elle continuerait peut-être aussi, satisfaite de ne pas être dérangée par les applaudissements. « Certains continueront à l’adorer » : Si vous ne l’aviez pas dit je ne l’aurais jamais su. » « D’autres à la détester et le reste à la suivre avec indifférence… » « Le reste » ce sont donc des gens que l’indifférence motive pour suivre, et vous êtes le berger avec son chien rassembleur qui nous parle de tous les lecteurs qui paissent dans son champ. « Madame Sandoz n’avait pas besoin de rédiger son article » est le message central de votre commentaire, et en toute logique ses lecteurs n’avaient pas besoin non plus de venir dans son blog. Il n’y a finalement que vous dont la présence est nécessaire pour balayer au milieu de son désert. Ah j’ai oublié, vous « continuerez à héberger l’humoriste envers et contre les tentatives de censure ». J’applaudis votre courage, c’est inutile aussi ? Vous parvenez à tenir le coup sans soutien ou félicitations ? Les abonnés indifférents du Temps dont vous êtes le rédacteur en chef, ils sont nombreux ?

    2. D’après vos théories, les antitabac sont de hitlériens puisque Hitler était non-fumeur et antitabac! Généraliser et ratisser large montre une argumentation faible. Le fondamentalisme concerne les religions, qui ne se mêlent pas au débat sur le vaccin, au contraire, le Pape encouragea la vaccination. …

  9. Merci Madame Sandoz d’avoir pris la plume pour encourager l’unique et inénarrable Claude-Inga dont l’humour égratignant nous manquera !

  10. Cette humoriste est effectivement douée pour faire rire de ce qui est sérieux, vous aussi êtes applaudie chaque fois que vous reprenez votre souffle pour tousser au visage des scientifiques, médecins, et infirmiers, l’aérosol contenant le principe actif de la liberté. Nous en sommes à 10’000 cas Covid par jour, qui doubleront vers la deuxième semaine de janvier. Est-ce que les rires doubleront aussi ? Cette heureuse vague sera-t-elle suivie d’une descente ? J’espère que vous n’abandonnerez pas, en offrant de nouveaux blogs où partager les pleurs à fond la vie. Jusque-là Bonne Année !

  11. Quelle lettre magnifique, Suzette. Non seulement quant au contenu, mais aussi en ce qui concerne la forme. Vous avez une plume qui sort du commun, qui allie à la fois en termes rigoureux la description de cette société, devenue précisément indescriptible, l’encouragement à tenir bon et les paroles du cœur qui forgent la solidarité.

  12. Remarquable prise de position. Dois-je dire courageuse par les temps qui courent? Je sens aussi chez Mme Inga Barbey beaucoup de tendresse malgré la rugosité de ses observations.

  13. Merci Madame. Que dire de plus, vous avez si bien décrit notre société à la dérive. La beauté, la finesse, l’originalité et l’humour s’effacent un peu plus chaque jour au nom du pc et Woke!
    Courage à Claude Inga Barbey.

  14. merci! je donne ci-dessous mon commentaire du 26 déc sur facebook afin de montrer que cette machine n’est pas uniquement là pour protéger les chiens et autres
    Pierre Yves Lador
    24i69S0 déico4emirbf5grie,l m192:t54 · Partagé avec Public
    Public
    La marée noire, sans photo par manque de lumière.
    Pas d’illustration dans ce glauque resplendissant. Des mois que je n’écris plus sur facebook et je ne vais pas recommencer cette année. Mais je ne m’engage à rien, au contraire. Quand tout va à l’envers. Claude Inga Barbey m’a fait pleurer, je n’ai lu que Jean-Michel Ollivier sur facebook et des livres contemporains Elisabeth Roudinesco et quelques îlots résistant parmi les intellectuels et universitaires qui déshonorent ce milieu, et finissent par contaminer les politiciens aveugles ou opportunistes, et imprégner les idiots utiles et les naïfs généreux qui sont parfois proches aidant des malheureux du monde, parmi ces résistants Bernard Lugan, Caroline Fourest, Slobodan Despot, Georges Guiscard, Houellebecq, Philippe Muray ou Eric Zemmour qui hélas veut quitter sa tribune pour un trône, synonyme populaire de pot de chambre. Après tout la partie se joue et se termine toujours aux water-closet, ainsi fut percé, sur la chaise percée, d’un carreau, lord Tywin Lannister et se glorifient les institutions d’enseignements à se préoccuper des mictions et défécations des estudiantes dégenrées anoures, diploures, tous percés de canaux aux orientations variées guidant des fluides soumis à la gravitation universelle… et n’oublions pas que Bouddha a dit, Tout est impermanence et Salomon comme Gengis Khan ou le poète perse et mon frère et sans doute bien des conjoints anonymes ont porté un anneau à l’intérieur duquel était gravé, Cela aussi passera…
    ce sont là des voeux raisonnables pour le siècle XXII

  15. Le soutien de Mme Sandoz à un-e humoriste, c’est le baiser de la mort 🙂 le monde évolue, certains restent bloqués dans le passé

  16. Merci Merci Merci Mme Sandoz !
    Merci d’oser ! Merci d’être toujours là !
    L’air est de plus en plus irrespirable, nous avons donc de plus en plus besoin de vous !
    Merci Merci Merci Claude-Inga !
    J’en profite ici pour vous dire que je ne manquais aucune de vos vidéos, je vous adore depuis toujours mais voilà il faut ouvrir un compte sur yt pour les commentaires, décliner son identité à tous les coins de rue, pour le droit au rire, à communiquer, à la Vie …
    Vous êtes une artiste complète, or les artistes (intègres comme vous) sont extrêmement importants surtout à l’heure actuelle !
    J’ai pleuré quand j’ai appris la nouvelle après votre dernier sketch, J’ai compris tout à coup que je m’accrochais à vos sketchs comme à une bouée de secours. Mais je vous comprends.
    ces régimes ne tiennent jamais, cela ne durera pas et vous savez quoi ??
    On se retrouvera dans la forêt de Smolette pour se bidonner à nouveau sur les “faillites quotidiennes de l’humanité” (IAM)

  17. Jadis, il n’y a pas si longtemps, les membres de la gestatpo l’auraient torturé et sans doute, jetée dans un charnier, aujourd’hui il me font pitié, juste une minable condamnation virtuelle.

    Claude-Inga Barbey doit savoir que des professionnels du bashing sont au service des gouvernements, ils ne sont pas difficile à recruter, j’ai aussi été approché par un média pour un tel poste, payé au nombre de caractère. C’est devenu une profession reconnue, maintenant, est-ce vraiment si légale que ça ?

    La TdG a payé 17’000 frs pour ce genre de service, pour seulement quelques insultes très obscènes et non censurées, elles !

  18. Chère Madame, loin de la presse suisse et allergique aux réseaux sociaux, je me connais par l’humour de Mme Claude Inga Barbey et ne peux donc exprimer une opinion à son sujet. Toutefois, à en juger de l’article de Me Philippe Kenel et des commentaires qui lui font suite, je ne puis que pencher dans votre sens et souhaiter que l’humour retrouve sa place dans notre société malade, dans laquelle la soi-disant liberté individuelle permet toutes les hérésies dont le blasphème en particulier.

  19. Il n’y a rien d’étonnant, au vu de la tournure de la situation que les Suisses, (entre autres), reproduisent ces types d’attitudes, les uns envers les autres, c’est un phénomène bien connu et nos politiciens sont assez entourés pour ne pas se permettre de l’ignorer. Lors de chaque crise provoquée ou naturelle, immanquablement, sous forme d’une sorte d’union, une majorité ou une minorité soutenue par les dirigeant répercutent les pressions qu’ils subissent sur le premier venu. Lors de guerres, une partie de la population profite d’une certaine vacuité dans les règles envahissantes pour introduire leurs visions despotiques considérée par le pouvoir, de “légales” et le pouvoir s’empresse d’exploiter ces formes d’usurpations pour affiner leur emprise.

    Lors de ces crises impliquant des écarts vis-à-vis des droits acquis coutumiers, plusieurs exemples témoignent des dérives observables, comme la délation, comme des meurtres, ainsi que savamment dépeint dans l’un des dernier roman de Jacques Chessex, qui fut tapé du sceau de la censure qui a et valu à l’auteur une fin de vie plutôt singulière et symptomatique de ce qu’il venait de coucher sur le papier.

    Nous vivons à nouveau ce renversement où une morale subite vient saccager ce que nous avons en commun de plus cher ; La loi !

    Soudain des millions de juges en tenues de bouchers sortent de leurs caveaux et suivent leurs instincts et réglementent la société, chacun de son élan et de sa conviction rarement revendiquée.

    La morale s’installe, pas n’importe laquelle, c’elle que certains avaient réprimée, quand ils n’étaient pas aux Philippines, au Cambodge ou en Thaïlande, où la chère n’est pas cher, après leurs commissures, les voilà déguisés en prêcheurs, comme pour laver leurs altérités.

    Sachez, que pour qu’un humain en arrive à de tels excès, c’est pour compenser leurs impunités. Pas assez grands pour être si petits.

    Ces morales moustachues qui jadis formaient des brigades redondantes, ces mêmes suisses qui avaient élus un certain Marcel Pilet-Golaz retrouvent aujourd’hui de nouveaux, 80 ans plus tard, maîtres de circonstance.

    C’est pour cela que je dis à Madame Barbey, que nous sommes bien plus nombreux que ces quelques bruyants moutons (pardon pour les moutons), plus ils bêlent et plus ils crottent, ils font du bruit, mais ne sont pas si nombreux, dans tous les cas, vous pouvez compter sur moi ! (mais je ne suis pas le seul)

    1. “nous sommes bien plus nombreux que ces quelques bruyants moutons”. Et c’est bien vrai! Les insultes, laissées sur ces dépotoirs à frustrations que sont les réseaux prétendument sociaux, ne proviennent que d’une minorité de parasites aliénés. Et même les humeurs fâcheuses de Martine Brunschwig Graf, présidente de la Commission fédérale contre le racisme se disant “consternée” par la dernière vidéo de l’humoriste, ne débouchent que sur une déclaration de circonstance, piteusement dictée par la fonction de l’intéressée. Rien de tout cela ne constitue formellement une censure. Tout au plus une pression psychologique. Contrairement à Samuel Patty (mentionné dans un commentaire ci-dessus), Claude-Inga Barbey n’a pas été décapitée, ni menacée de l’être, à ma connaissance. Que les vacances lui redonnent l’envie de résister. C’est moins que jamais le moment de laisser le terrain à l’ennemi!

  20. Merci Madame Sandoz pour vos mots appuyés sur du courage et des convictions. Nous sommes nombreux dépités et touchés par les attaques qui ont entraîné le retraît de Claude Inga Barbey. Je la comprends et respecte son choix, même si il m’attriste. Elle me manque déjà.

    Plus que jamais, nous avons besoin de ce regard empreint de sagesse et d’humanité savammant traité avec humour et autodérision. J’espère qu’elle continuera, sous une autre forme, à arroser tendrement le monde de son talent, et nous faire du bien!

  21. Chère Madame,
    Permettez-moi de vous féliciter pour votre intervention dans laquelle je me reconnais.
    Je trouve parfaitement odieux le comportement des “moralistes-censeurs”.
    Longue vie d’humour et d’amour à Mme Claude-Inga Barbey, nous sommes nombreux a apprécier son humour et à soutenir son art.

  22. Professeure, merci car je suis d’accord qu’il y a une injustice flagrante et que nous devrions fermement boycotter certaines très insipides médias suisses-romandes. D’autant plus que d’autre humoristes mâles continuent à être diffusés, ceux-là même qui ne font pas rire du tout avec leur humour terriblement grassouillet.
    Et bizarrement, d’autres personnes ne sont pas boycottées, celles-là surfant allégrement sur la vague du nivellement officiel par le bas.
    Alors bientôt allons-nous voir disparaître « Les beaux parleurs », surtout l’excellent Slobodan Despot ainsi que quelques élégantes dames, puis « Les Dicodeurs » de Laurence Bisang … et ? qui sait ?
    Je ne citerai pas ici des émissions satiriques en d’autres langues dont je suis particulièrement friande.

    Peut-être que plus rien ne sera autorisé sauf les diktats confédéraux sur la manière de s’exprimer, de se comporter, même de penser et, extrapolons, de faire la queue pour recevoir notre dose de nourriture quotidienne et de médicaments obligatoires sans aucune maladie de base.
    Peut-être même que d’ici peu les embryons auront d’office implantée une puce de contrôle de leur futur mode de pensée …. In fine, qui peut savoir.

    Merci encore de votre divertissant billet. eab

    1. Ne soyons pas trop pressés, pour les embryons de 2021-2022 nous disposons d’une vingtaine d’années, le temps que ceux-ci sortent du berceau, soient capables de tenir une cuillère, apprennent à marcher, parler, lire, et s’ils montrent qu’ils ont acquis une heureuse maturité en cessant de rire de n’importe quoi, il ne sera pas même nécessaire de leur implanter une tique électronique. Je me fais plus de soucis de l’influence grandissante du troisième âge qui de moins en moins prend plaisir à étudier le goût des divers thés, se perfectionner dans l’art de broder ces beignets fleuris qui gardent leurs couleurs au travers des saisons et des époques, et tant de petits moments précieux si beaux à découvrir et vivre pendant que le temps rétrécit sans véritablement fuir du sablier. Le goût des potions énergisantes de l’actualité a détruit cette paix si nécessaire qui baignait toutes les maisons, les personnes âgées veulent prendre le pouvoir, rire du malheur plutôt que de le prévenir avec des pilules ou rester enroulées dans une moelleuse couverture, elles veulent agir, rejettent toute protection et ne craignent pas les accidents. Faut-il attendre que tout le monde, jeunes, moins jeunes et enfants, perdent leurs repères dans cette tempête de cannes et de coussins qui volent ? Aurons-nous le temps de mettre au point assez rapidement cette puce sécurisante dont vous parlez ? Je reste pessimiste, même si celle-ci parvient à atteindre le stade 3, il faudra de nouveau inventer un passeport spécial à échanger contre le droit de manifester même sagement, ou sinon : « Vous resterez à la maison pour broder des beignets ! Fini de rire ! »

      1. Dominic Bonjour, j’essayai de faire un peu d’humour “catastrophiste” car c’est bien là où le bât blesse: vouloir contrôler les individus coûte que coûte. On commence par ci, par là, et cela s’étend, s’étend, s’étend, sans que nous puissions plus réagir ni contrer …..
        En 2 temps 3 mouvements nous sommes empaqueté(e)s et plus moyen de sortir de l’ornière.
        Il est évident qu’une puce sécurisante n’est pas compatible avec les esprits libres (ni avec les humoristes).
        Toutefois, j’admets que certain(e)s humain(e)s ont besoin d’un “cadre bien défini” pour se sentir vivant(e)s. Pour ma part un “cadre quelconque” est une atteinte à mon esprit libre, donc une pure horreur que je laisse à celles et ceux à qui cela convient naturellement.
        Donc, me voilà prête à repartir en Lombardie (oui oui) car rouler à l’aube et voir se lever le soleil (s’il veut bien montrer le bout de son nez) c’est tout à fait agréable !
        Que chacun(e) trouve sa propre paix dans des hobbies divers et variés sans jamais juger les autres.
        Heureuse Nouvelle Année Dominic. eab

        1. Merci Madame, pour votre recul et votre sens de l’humour qui ne pénalise pas celui des autres, y compris le mien où je me moque des personnes âgées (dont je fais partie). Et pourquoi est-ce que je ris ainsi ? Par lassitude de ces nombreux commentaires qui se veulent sérieux, où les théories les plus élaborées ne s’intéressent pas au virus et ses dangers, mais à la sauvegarde de l’égoïsme. Certains de ces commentaires sont suffisamment stupides ou sales pour être prévenus qu’il n’est pas nécessaire de les goûter, d’autres sont cependant bien plus élaborés dans leur présentation et dénotent de bonnes capacités intellectuelles : ils font effet, ont parfois même bon goût pour ne pas être vomis à temps. Dans ce blog nous avons parlé beaucoup d’humour, état d’esprit très positif pour souligner des côtés plaisants de la réalité, ou se détacher brièvement des plus pénibles pour tenir le coup, c’est la définition du dictionnaire Le Robert par laquelle on pourrait penser que l’humour se partage facilement. Et ce n’est pas du tout le cas, ce blog le montre bien. Le même dictionnaire donne la définition de « l’humoriste » qui serait « une personne ayant de l’humour… » Il y a pourtant des personnes qui rient de ce qui fait pleurer les autres, est-ce de l’humour ? Et si elles le transmettent amplement, sont-elles des humoristes ? Si oui, alors l’humour qui est désigné comme étant un sentiment positif perd beaucoup de son sens. Vu sous cet angle, il expose bien ses contradictions sous la jolie formule « Crever de rire », ou plus sain, le jour où le remède sera vraiment au point : « Rire de faire crever ».

          Heureux partage dans ce blog et tous les précédents sur le Covid, où l’humour donne de l’oxygène. Ici on ne manque pas de respirateurs, les souffrants spoliés de leurs libertés fondamentales peuvent continuer à s’entasser aux soins intensifs du Grain de Sable.

        1. Alors boycottez-vous aussi les exempté(e)s sur décisions inaliénables, celles et ceux qui n’ont aucun besoin de Pass-machin-chose et qui peuvent continuer à aller au café-restaurant-tea-room-etc avec leurs exemptions médicales très fortement documentées ?

          C’est d’ailleurs très drôle car les serveurs-tenanciers-barmen-restaurateurs ne sont ni médecins ni spécialistes donc ne comprennent pas un traître mot de la terminologie usitée dans nos exemptions. Mais ces non-professionnels souhaitent les voir …. Pour ne rien comprendre du tout ….
          Et finalement nous servir comme Pierre-Jacques-Jean.
          Nous en avons beaucoup ri ce matin au bar.
          Un vrai sketch de la vie réelle.
          Ainsi soit-il !

          Le fascisme débute par de toutes petites choses, alors informez-nous clairement de vos intentions. Amen.

          1. Vous savez… c’est bien que vous n’avez pas peur de la mort.

            Mais merci de ne pas afficher vos prises de risques avec autant de frivolité. Je vous perçois comme la conductrice d’une voiture sur l’autoroute, à 230 km/h, et qui se filme en disant “même pas peur”.

            On a pas peur pour la vie de ce conducteur, mais pour celle de la famille qu’il va percuter et envoyer à l’hôpital ou à la morgue 😔😥

            Vous avez souffert et souffrez des restrictions pour une maladie dont vous ne percevez pas la gravité ou acceptez le risque qu’elle hâtera votre décès. Essayez, juste 5 minutes, de vous mettre à la place des familles qui souffrent parce que leurs proches se voient refuser des soins parce que des gens refusent de se vacciner et les exemptés de se confiner.

            Vous vous amusez des failles du système sanitaire; chaque jour, des milliers de famille en paient le prix et voient les soins d’un être aimé être reportés en raison de celles et ceux qui abusent de ces failles… c’est horrible à vivre.

            Essayez, juste pour 5 minutes, de vous mettre à notre place.

            J’ai promis de ne plus écrire en 22, car je suis vraiment énervée. Ma mère va mourir, faute de soins, pour que certains puissent se pavaner sur les réseaux sociaux et nous hurler “même pas peur, tyrannie, liberté,…”.

          2. Je voudrais, Madame, vous exprimer et exprimer à votre mère mon respect et dire mon inquiétude qu’une politique de la santé déficiente soit la cause d’un chagrin, d’une souffrance, d’une attente incompréhensible. La situation que vous décrivez est intolérable. Les plans pandémies et les exercices pandémies exercés par nos autorités ne peuvent pas ne pas avoir envisagé de telles situations et le moyen d’y faire face, car c’est le propre d’une situation de crise. Je ne comprends pas que de telles situations soient possibles alors que c’est le b-a ba des exercices pandémies et catastrophes.

          3. Mettre en avant les dysfonctionnements de l’appareil sanitaire est une vaine défense dès lors que ceux-ci vous sont connus …

  23. Je tiens d’abord à vous remercier, Madame, de me donner l’occasion de me joindre à vous pour dénoncer une nouvelle forme de dictature faite de bien-pensance puritaine, de chasse à la pensée libre et au débat d’idées, d’essentialisation imposant à chacun.e (je m’arrête là pour l’inclusion, c’est juste pour montrer que je la maîtrise !) de rester dans sa communauté et de chercher par tous les moyens de faire de ses membres des victimes et par là d’exister. D’ailleurs, sur ce point, j’ai réussi : homme blanc cisgenre de plus de soixante-cinq ans, ce n’était pas facile et j’ai cherché longtemps comment me faire plaindre, mais l’arbre généalogique de ma famille m’a permis de constater que la révocation de l’Edit de Nantes faisait de ma famille une victime depuis le 18 octobre 1685, date à laquelle elle s’est réfugiée en Suisse. Je suis soulagé et j’ai donc le droit de dire ce que je pense à propos de Mme Barbey.
    Pour revenir à l’objet qui nous occupe ici, il s’agit donc de l’humour prenant pour objet l’épidémie de COVID et le contrôle social étendu dont elle fait l’objet, en se référant implicitement à une nation asiatique qui est reconnue comme étant la spécialiste indiscutée du contrôle social omniprésent (de crainte d’être accusé d’insulter je ne sais qui, je n’ose ni la nommer ici, ni mentionner la couleur de peau qui caractérise paraît-il sa population, ni le fait qu’on y mangerait des animaux domestiques). J’ai ri. Je dois avouer que ma première réaction au tintouin qui s’est répandu immédiatement n’a pas été la surprise : les réseaux sociaux nous ont habitués à la lâcheté anonyme, à la bêtise, à la haine de nombre de ceux qui s’y expriment.
    Par contre, je suis plus inquiet de constater que l’effet de meute s’élargit à des milieux ou des personnes dont j’attendais qu’ils soient les garants d’un certain niveau de réflexion et de civilité, pour ne pas dire de civilisation. J’avais déjà été profondément choqué par le contenu de l’émission Infrarouge du 24 avril 2021, qui s’était muée en tribunal d’inquisition au cours duquel Mme Barbey était violemment prise à parti par un certain Dominique Z. se comportant comme un procureur stalinien, et donc sans que l’accusée, effondrée, n’ait le moindre droit à une défense. Je m’inquiète encore plus quand je lis des articles à charge comme ceux du Blick, et, qu’elle me pardonne car je lui garde tout mon respect, les déclarations de Mme Martine B.-G., présidente de la Commission fédérale contre le racisme, qui voit dans les propos de Mme Barbey les « pires stéréotypes du racisme ».
    Enfin, la position du Temps n’est pas claire : il annonce la fin des vidéos de Mme Barbey sans être très précis sur les motivations de cet abandon. Mais le Temps n’est pas toujours très clair, et même quelquefois très opaque : après des enquêtes tonitruantes à charge contre un autre journaliste, M. Darius R., qui ont eu des effets importants sur son image et sa carrière professionnelle, le Temps a été d’une discrétion extrême sur le fait que les motifs de ses accusations avaient fait l’objet d’un non-lieu après une enquête indépendante. Alors : confiance en la presse, oui, mais avec précaution.
    Pour finir, que Mme Barbey sache que nous sommes nombreux à apprécier ses créations, à partager sa peine, son exaspération, et que nous attendons d’elle qu’elle retrouve tout son mordant et son humour !
    Yves PERRIN

  24. Il faut également dire que cette histoire de racisme anti-chinois n’a rien à voir avec les attaques, ces attaques ont été orchestrées, d’autre part il n’y a rien de “raciste” à imiter un accent !

    Les attaques proviennent de cette affaire de “vaccins” et de ce virus très probablement sortant d’un labo en Chine, il faut savoir que ce labo est également financé par des entreprises suisses, par la NIH américaine et a été inauguré par Mister Driand alors ministre français des affaires étrangères.

    Comme Madame Barbey jouit d’un auditoire et qu’elle n’est pas contrôlable, ils tapent de manière préventive pour éviter qu’elle leur rentre dans le chou avec cette affaire hautement suspecte.

    Notre star du crû ne doit pas abdiquer, au contraire, donner une bonne leçon de démocratie à ces primates et ces politiques qui manipulent les réseaux sociaux en payant des repris de justice pour imposer un ordre illégal.

    Elle doit également consigner tous les messages contenant des insultes, des diffamations, des menaces et tout envoyer chez les procureurs des régions concernées, bien prendre en compte le for des infractions et poursuivre ces petites personnes au pénal et au civil !

  25. Madame Sandoz, je comprend votre attitude précautionneuse et préventive, il se trouve que tous les élément fournis dans mon commentaire sur les Z, sont déjà publiés et de notoriété publique.

    A force de protéger certains personnages et certaines attitudes trop souvent acceptées dans un pays, ils deviennent du domaine public, certainement pas dans le pays concerné, mais au niveau international, c’est particulièrement le cas du pays en question, suivez mon regard. A chaque scandale mondial lié à des formes haut niveau de corruptions, des états totalitaires aux démocraties les plus pointés du doigts, nous voyons systématiquement que les mêmes causes produisent les mêmes effets. Cela s’appelle une omerta, cependant et généralement les omerta concernent les pays au niveau interne, dans le cas de ce pays, à chaque fois, ces scandales provoquent des situations tragiques au niveau planétaire.

    Je m’en serais prit à un scandale touchant des scandales portant sur les personnages de droite, non seulement ces scandales feraient déjà la une dans la presse, mais aucune limite de censure ne serait appliquée, par contre, lorsqu’il s’agit de personnes de gauches, voir très à gauche, pour ne pas dire staliniens, alors, la peur s’empare de tous, y compris de vous et je peut le comprendre et c’est la raison pour laquelle la gauche domine encore dans les doutes qui font foisonner une élite internationale capable de tout.

    Vous savez, nous avions jadis dans la capitale vaudoise, un dénommé jonas savimbi très proche des marxistes/maoïstes présents à Lausanne, ce n’est un mystère pour personne que suite à des enquêtes, un pays, toujours le même, reconnaissait que 700 millions de dollars de l’époque traînaient quelque part dans le système bancaire d’un pays dont la réputation n’est plus à faire, il s’agissait du génocide organisé commis par l’unita et dont quais personne ne parle encore en 2021.

    Qui fut l’un des inspirateur de ce génocide ?

    Pourquoi ce génocide est-il autant secret encore en 2021 ?

    Nous pouvons faire le même constat avec quantité d’autres cas semblables, je mentionnait dans mon commentaire jugé trop offensif des noms comme ceux des camarades pol-pot, khadafi, saddam hussein et très récemment d’un certain chavez.

    Evidement dès lors que des personnes comme Madame Barbey provoque des grincements dans ce monde d’un silence cristallin.

  26. D’un coté, toutes les formes de criminalités profitent d’un impunité totale, les viols, les meurtres, les vols, les trafics, les immigrations illégales, les corruptions à tous les étages, les insultes, les menaces envers des personnes explosent et de l’autre coté, un simple accent dans une parodie et le pouvoir tremble et commissionne ses collabos en tenues de cuir pour terroriser les honnêtes travailleur, le peuple !

    Ca a un nom tout ça et on est en plein dedans, mais qu’attendent-il pour octroyer des casquettes avec des têtes de mort à leurs disciples récompensés pour leurs prouesses qui seront de plus en plus meurtrières.

    Madame Sandoz, professeur de droit le voit bien, l’institution qu’elle représente est boiteuse depuis fort longtemps et lorsque l’on laisse boiter autant d’année, ça fini immanquablement dans la chienlit !

    Jamais les plus pourris s’autorisent à lâcher du leste, ils savent très bien que si ils lâchent le moindre millimètre, tout leur pète au visage et pour finir le courant s’inverse et ce sont eux qui se laissent porter, c’est ce que nous voyons actuellement, mais que personne ne joue l’étonnement, la pente a été longue et oblique, aucune surprise de voir les criminels aux frontières de tous les pouvoirs. Nous le savons depuis 15 ans que plus de 50% de la finance mondiale est d’origine criminelle, que les systèmes bancaires sont de plus intransigents avec l’argent propre et laissent passer des milliers de milliards sales dans les réseaux financiers, que la Suisse, malgré le fait qu’elle ait signé des accords de “compliances” et d’échanges automatiques avec les démocraties occidentales, n’a jamais autant engrangé de cash depuis 10 ans et spécialement depuis le début de cette pseudo crise qui ne fait que favoriser les voyous au dépit des entreprises et citoyens honnêtes et travailleurs.

    N’attendez pas longtemps pour qu’ils s’en prennent à vos compte bancaires, vos cartes de crédit, tout est déjà organisé, planifié, vous arriverez dans un bancomat et votre carte sera avalée et même pas un numéro de téléphone pour vous plaindre, vous devrez suivre les protocoles des questionnaires via internet.

    Continuons de laisser Madame Barbey se faire détruire et attendez votre tours !

  27. Après avoir autant abusé, volé les populations, escroqué les systèmes étatiques, ils ont peur !

    Ils se demandent, eux-mêmes et en premier, comment est-il possible que les populations ne soient pas plus menaçantes envers les digressions et abus visibles de tous.

    Ils savent très bien vers quelles issues mènent ces dérives et ces abus et savent aussi comment orienter les psychopathies collectives, cependant ils sont un peu dépassés par beaucoup de facteurs qu’ils ne semblent pas maîtriser, notamment au regard des nouvelles technologies de communications, il leur est terriblement plus compliqué d’isoler les individus dans le contexte actuel des moyens de communications, ils testent également jusqu’où iront certains auxiliaires comme google, facebook, tweeter etc. les réseaux alternatifs et les téléphonies cryptées ainsi que “l’évolution” des pratiques coutumières.

    “Ils” (multimilliardaires et leurs larbins politiques) ont tellement poussé le bouchon qu’ils ont très peur, surtout vis-à-vis des perspectives proches, qu’ils n’ont pas d’autre choix que de terroriser les foules et surtout ne pas se f… de leurs tronches de cake, particulièrement en Suisse où l’humour est très mal supporté, mais ce n’est pas un mystère que plus quelqu’un est concerné et moins il supporte la moindre allusion, c’est le cas. Ceux qui contestent le chaos ambiant sont devenus des “terroristes” et des “assassins” y compris tous ceux qui objectent vis-à-vis de ces injections qui viennent de prouver leur totale inefficacité, les contaminations après 3 doses ne font qu’exploser 10 fois plus !

    Mais, avec leurs jouets comme les télévisions privées ou publiques, leurs journaux et tous leurs jokers comprenant les soi-disant sondages, ils ne se gênent pas d’en remettre 3 couches, si Molière était vivant, il s’immolerait devant cette incurie, tellement c’est gros !

    Donc, il faut se rappeler que si ce pouvoir veut faire peur à ce point, c’est simplement parce qu’ils ont les foies que ce qu’ils ont comme pantalon leur colle sec au derche.

    Ils mentent sur tout, ils veulent 100’000 cas, aucun problème, ils ordonnent 2 millions de tests, en mars dernier, ils avaient 10’000 cas et ils faisaient 150’000 tests. Maintenant ils ont compris, ils ne disent plus le nombre de tests effectués, sans parler du fait qu’ils changent le nombre de cycle sur leurs bécanes PCR. Egalement sur le nombre de personnes “vaccinées”, après lectures des chiffres officiels, il n’y a que 43% d’Israéliens qui peuvent bénéficier d’un pass vert, d’un coté ils annoncent que 80% de la populations est inoculée et de l’autre, seulement 43% possède des pass-verts, cherchez l’erreur.

    En France et en Europe, ces chiffres ne sont pas accessibles, mais il faut bien comprendre qu’une grande majorité des citoyens ne sont pas “vaccinés”, tout comme le même pouvoir met en avant les voyous qui insultent Madame Barbey, mais tout le monde doit savoir que 99% de la populations la soutient !

      1. Mais parfaitement, d’ailleurs, ce n’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faille se la fermer !

        Il faut tout changer pour que rien ne bouge !😊😊

        Brandon Joe !

  28. France, je parlais de certaines impunités, on condamne les citoyens pour des sentiments recevables, par contre, demain, une nouvelle tradition fera de la France une grande colonne de fumée noire autour des grandes villes, pendant que certains font péter des bouchons de champagne et arborent des cotillons, des milliers de voitures seront à nouveau incendiées et cela sans la moindre arrestation !

    Oubliez de porter un masque et vous voilà pincé avec une amende de 1’000 euros, par contre si vous incendiez tout ce qui vous entoure, surtout ce qui brûle le mieux et pas un policier, de plus, interdiction à la presse de faire le décompte des véhicules incendiés !

    Joyeux réveillon !

  29. La plupart des commentaires ici sont trop longs et inintéressants. On jette des chrysanthèmes à Claude-Inga Barbey dont j’appréciais le travail de comédienne en collaboration avec Patrick Lapp mais qui, en solo, trop souvent pratique un humour scatologique et peine à faire rire. J’en veux pour preuve la polémique suscitée il n’y a pas longtemps avec une vidéo consacrée à Céline Amaudruz, ouvertement misogyne et inutilement blessante. Où l’on retrouve ce vieux principe de l’arroseur arrosé. Je ne verserait aucune larme pour cette humoriste de bas étage.

    1. Marc, il ne s’agit d’apprécier ou pas l’intéressée, mais je vois que vous faites de la morale et en plus, rien de surprenant, vous vous pliez à la doxa en vogue, de “la misogynie” !

      A propos de misogynie, êtes-vous informé des débâcles généralisées de votre chère télévision suisse romande ?

      ttps://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/la-radio-television-suisse-entre-pedophilie-harcelement-et-mensonge

      Ce n’est que la pointe visible de iceberg, mais de ça, vous semblez moins concerné, n’est-il pas ?

  30. Une petite leçon de “démocratie” helvétique :

    ttps://www.youtube.com/watch?v=p3-RNunUQFs&ab_channel=ThomasWroblevski

    Faites suivre cette vidéo, merci et bon réveillon

  31. USA, le CDC publie le nombre de cas graves provoqués par la “vaccination”, soit plus d’un million de récemment “vaccinés” hospitalisés, mais le nombre de décès est encore occulté. Il faut rappeler que le nombre d’hospitalisations dues au “vaccins” dépassent nettement le nombre de décès depuis le début de cette crise covid19.

    Autre déclaration de la CDC, depuis le début de cette inoculation pfizer et autres, le nombre de cas de complications cardiaques graves sur des patients atteints de maladies respiratoires d’origines virales est passée de 1% à 21%.

    En Afrique du Sud, où seulement 26% de la population a été doublement “vaccinées”, 79% des personnes hospitalisées par le variant omicron sont des personnes doublement “vaccinées”, heureusement pratiquement pas d’hospitalisations avec réanimations et encore moins de décès, qu’ils soient ou pas inoculés avec des “vaccins” ARN-m.

  32. Tous ceux qui se se sont prétendument émus du prétendu “racisme anti-chinois” de CIB
    se sont-ils pareillement émus quand nos quotidiens (ainsi LT) bien servilement et bien régulièrement offrent leurs pages à la propagande de la tyrannie chinoise, et alors que la “Chine
    répand ses campagnes de désinformation à travers le monde” (ww.letemps.ch/monde/chine-repand-campagnes-desinformation-travers-monde) ?

    Il est temps d’ouvrir les yeux et comme le dit le politologue Y. Munk et de “remettre les démocraties à l’offensive. Comme Churchill en son temps, il importe que les démocrates mènent une lutte implacable contre les ennemis de la démocratie” (ww.lexpress.fr/actualite/politique/remettre-les-democraties-a-l-offensive_2031704.html)

  33. Un bon conseil pour les personnes non-atteintes de comorbidités et d’un âge inférieur à 60 ans.

    Attrapé le variant omicron, vous serez immunisés pendant plusieurs mois et ce variant est moins gênant qu’un simple rhume saisonnier, mais, bien sûr, avant, parlez-en à votre médecin !

    De toute manière, déjà 20% de la population européenne a été contaminée par ce variant, en Angleterre pays spécialement touché par ce variant, zéro décès !

    D’ici quelques semaines, plus de 60% de la population aura été contaminé par ce variant, 80% n’en seront pas visiblement affectés et seulement 20% de ces 60% rencontrera des symptômes légers, petit rhume, légères courbatures, jus d’oranges frais, kiwi et deux jours après, c’est oublier.

    Aux USA et je me répète, plus d’un million de “vaccinés” ont confrontés des effets secondaires nécessitant une hospitalisation, une atteintes sévère et le nombre de décès n’est pas communiqué par les autorités.

    Une récente publication israélienne démontre que les “vaccins” ne protègent absolument pas contre le dernier variant, au contraire, les cas les plus sévères de variant omicron, sont pratiquement tous “vaccinés”.

    Sans doute, il s’agit d’un phénomène connu ; “La facilitation de l’infection par des anticorps (Antibody-dependant enhancement ou ADE).

    ttps://fr.wikipedia.org/wiki/Facilitation_de_l%27infection_par_des_anticorps

      1. zéro décès à cause du variant omicron, c’était le cas au 31 décembre, source officielle du ministère de la santé britannique. Ne pas confondre plus longtemps entre ce mic-mac orchestré par les empoisonneurs, du genre un jeune se tue à 200 km/h en moto contre un mur, il est testé positif et il est compté dans les stats covid !

        Quand je parle de zéro décès à cause d’omicron, j’entend zéro décès de personnes sans comorbidité ayant causé la mort, il faut remettre les pendules à l’heure, ça suffit les mensonges et à ce sujet, comment ce fait-il qu’autant de personnes placées dans des unités palliatives (30%) soient décédées du covid ? Alors que la moyenne nationale ne de personne contaminées ne dépassait pas 5%. Cela reviendrait à dire qu’il y a 6 fois de “chance” d’être contaminés dans des unités palliatives ? Pareil avec les EMS, spécialement en France, alors qu’ils étaient confinés comme des rats de laboratoires ? Même que dans certains EMS français, plus de 60% des pensionnaires étaient atteints de covid en 2020 et début 2021, avec des taux de mortalité phénoménaux, on peut vraiment se demander si il n’y a pas eu des meurtres en séries de personnes âgées, organisés et planifiés par des monstres !

        En France, le mensonge des autorités explose, 96% des personnes testées positives au variant omicron sont “vaccinés” et seul 4% ne sont pas inoculés avec ces produits OGM mélangés avec des substances non déclarées aux offices de contrôle des médicaments !

        Heureusement que la nature est des millions de fois plus forte que ces frankenstein de salon de Davos sortis de films séries B, la nature qui a côtoyée des milliards de sortes de virus, ces virus qui nous font vivre, à savoir que sans virus, aucune chance qu’il n’y ait aucune forme de vie sur terre, donc ces virus, même après avoir été bidouillés par des apprentis sorciers de bazars du moyen-âge de la pensée, ces crétins à qui l’on donne des armes létales, ne peuvent rien contre la nature des virus. La première chose que ces virus modifiés ont fait, c’est de se débarrasser des séquences ajoutées, car ces séquences ne font pas partie de leur nature intrinsèque et qu’ils ne dupliqueront par en priorité ces excroissances ajoutée, la première chose et cela dès les premiers variants, ils se sont débarrassés de ces charges surnuméraires inutiles à leur survie !

        Donc après quelques “mutations”, ou plutôt quelques dé-mutations, nous voilà à nouveau face à un virus banal, normal, qui a repris sa forme initiale et ses fonctions primaires.

        Ils disent que le “variant” omicron est plus contagieux, la vérité est qu’il est autant contagieux qu’un simple rhinovirus du rhume saisonnier, il faut savoir qu’il n’y a pas plus contagieux qu’un rhinovirus, qu’il n’est pas rare que ce type de virus contamine 60% d’une population, mais comme il est inoffensif, il passe inaperçu, ne provoque que quelques irritations nasales et disparait après 2 jours. Ca fait depuis le début de l’humanité que ce virus côtoie les humains et nombreuses espèces animales, spécialement des mammifères mais même des invertébrés. Il a cependant une particularité, ils ne se transmet que rarement d’une espèce à une autre, mais ça arrive, plus qu’avec les virus type influenza (grippes), mais ces croisements n’ont jamais été réellement dangereux, c’est aussi leur manière de s’infiltrer pour défier les systèmes immunitaires des espèces.

        Par contre, ceux qui ont été inoculés avec ces substances OGM, c’est un autre sujet, à mon avis, pour bon nombre d’entre eux, leurs systèmes immunitaires sont sérieusement corrompus et endommagés et nous voyons avec omicron (encore un mythe politique, il y a eu plus de 16’000 variants recensés covid depuis 2 ans et nous n’en avons pas recensés le centième) que maitenant, tous les cas recensés sont “vaccinés” ou presque. Cela veut dire qu’ils sont moins immunisés que les non-“vaccinés”, nous venons d’avoir les statistiques à ce sujet et ce n’est pas encourageant pour les pauvres qui ont été “vaccinés”, plus ils ont reçus de doses et moins ils sont immunisés !

        Si l’ont lit bien le livre de Klaus Schwab, “The great reset”, toutes ces saletés y sont détaillées, un peu comme dans “mein kampf” 90 ans plus tôt !

        Une bande de psychopathes souvent très riches et à des positions de pouvoir se sont réunies autour de cet apprenti tyran pour tenter de faire chavirer l’humanité et de réduire la population mondiale de 80%, c’est leur but avoué et ils avaient raison, 80% des occidentaux ont courus se faire “vacciner”, disons un peu moins, 70% !

        Ils savaient qu’il y a 70% de personnes avides de soumission, c’est connu, et ils ont courus comme des moutons.

        Aujourd’hui en Israel ils ont autorisés la 4è dose et nous voyons des queues de voitures dans les centres de “vaccination” drive-in, il y a un pourcentage de la population qui accoure dès la première annonce, cependant, ils étaient 90% pour la première dose, 65% pour la deuxième dose et 43% pour la troisième, ils seront encore beaucoup moins pour la quatrième, certaines estimations avancent un chiffre inférieur à 15% !

        1. “zéro décès à cause du variant omicron, c’était le cas au 31 décembre, source officielle du ministère de la santé britannique.”

          Fausse et dangereuse allégation. Omicron a tué en UK. Selon les chiffres officiels UK.

  34. Le Lancet : 89% des nouveaux cas covid-19 sont tous “vaccinés” !

    ttps://principia-scientific.com/lancet-89-of-new-uk-covid-cases-among-fully-vaxxed/

      1. Cher Professeur CEDH, je suis étonnée que vous réclamiez un lien alors qu’il est si facile de le trouver soi-même …. En deux temps trois mouvements affaire classée, d’autant plus que Corto vous a signalé un lien annexe … Je suis même fort étonnée que vous interveniez à nouveau car vous avez précédemment signalé vous retirer de ce blog passionnant.

        Je réitère ma pensée: la « vie cavernicole » n’est pas saine. Il vous faudrait vraiment sortir un peu plus de votre tanière, pour vous aérer et respirer de l’air frais, un chouia rencontrer du monde mais pas trop et essayer – si ce n’est pas inducteur d’angoisses existentielles majeures – de boire un simple cappuccino en très bonne compagnie. Bien sûr, vous pouvez toujours nous rejoindre dans des lieux publics muni de votre armure « anti-humains », nous vous accueillerons malgré tout avec bonté-simplicité et nous vous traiterons avec délicatesse (eu égards à votre rang quasi “princier sur les blogs” et à votre collection de diplômes dans de nombreuses matières scientifiques).

        Un tout petit pas représente déjà une immense avancée vers la réalité du terrain. Mais si d’emblée ce petit pas est trop angoissant pour vous, sollicitez une ordonnance de benzodiazépines, il paraîtrait que c’est efficace (je ne sais pas, famille médicamenteuse à éviter selon mon profil).

        Je vous suggère également de vous inspirer de la vie de Reinhold Messner, pour effectuer un modeste test de goût….. car quel goût peut bien avoir pour vous la Liberté, cher Professeur CEDH ? Un goût amer ? Un goût acide ? Un goût perturbant ? Répondez-nous en toute honnêteté et sans nous adresser systématiquement des directives.

        Voici une autre réf. qui pourrait tout éventuellement vous inspirer « Health crisis : What opportunities for clinical drug research » ttps://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34973823/
        Original en français.
        Si seulement la mentalité de base pouvait drastiquement changer, ce serait tout bénéfice pour l’humanité.
        Si seulement cette pandémie amenait vraiment une très grande « poutze de printemps » parmi les Pharmas.
        Exemple qui pourrait servir de détergent à cette grande poutze: je rapporte un seul paquet de 20 sachets d’Aspirine lingual (Bayer R) à une personne âgée (AVS modeste) qui ne rôde pas autant que moi-même. Coûts : 6 euros et quelques poussières. Coûts dans mon cher pays pour le demi-emballage (= 10 sachets au lieu de 20 = 11,20, soit près du double pour la moitié = incongru mais vrai):
        ttps://www.amavita.ch/fr/aspirine-gran-500-mg-sach-10-pce.html …..
        ttps://compendium.ch/product/1090781-aspirin-gran-500-mg
        Il est évident que je ne vais jamais réclamer les 6 euros, ce serait honteux de ma part.

        Respirez profondément, détendez-vous cher Professeur CEDH, tout ira bien, le malaise induit par le stress des rencontres humaines n’était que fort passager et vraiment mineur.

        eab, à peine de retour de Como …. toujours en forme malgré ma GNCM-CMGN, avec plein de projets transfrontaliers.

    1. Si l’on vaccine en priorité toutes les personnes vulnérables, il y a logiquement des chances qu’un petit nombre tombe néanmoins malades.🤲

      Il serait intéressant de connaître les chiffres pour toutes les tranches d’âge. A moins de nous démontrer que les jeunes vaccinés, en bonne santé, sont plus souvent hospitalisés que les jeunes non vaccinés en bonne santé, vous vous limitez à énoncer des évidences… et au moyen de sources fantaisistes ou complotistes…

      1. Je ne transmets pas une citation d’un autre blog en réponse à une personne qu’on ne connaît pas et à un texte qu’on ne connaît pas non plus.

      2. Ce qu’il se passe, c’est qu’il y a encore des deltas qui sont en route, mais si il s’agit uniquement de cas omicron, on peut dire qu’il touche tous les âges, d’ailleurs comme tous les variants précédents, simplement que ce variant est presque inférieur au niveau de sa virulence à un rhume banal. Comme je l’ai expliqué ce matin, ses “gains of fonctions” maléfiques introduites dans la version alpha ont été éliminés après 2 ans de recombinaisons. Mais il se peut qu’il y ait eu des transferts vers des animaux qui puissent revenir en force ou qu’ils aient dans leur programme militaire expérimenté à Wuhan, mais pas seulement, également possible, entre autre de Fort Detrick USA,

        Donc, le terrain de ces propagations est instable, il y a des élections importantes pour l’organisation néo-libérale-socialiste des membres du club de Davos dans 100 jours, élections françaises qu’ils souhaitent influencer un max, je ne serais pas du tout étonné de voir une vague meurtrière venir d’ici 1 mois !

        1. Moins grave qu’en rhume. Combien de brittaniques meurent en un mois d’un rhume ? d’omicron ? Vos allégations téméraires invalident tout votre discours.

          1. Vous n’expliquez jamais vos allégations, par contre, vous voulez des chiffres, l’Allemagne annonce que la “vaccination” provoque le syndrome immuno-déficitaire aigu (SIDA) chez 87% des “vaccinés”, en deux mots, ils se “vaccinent” contre le rhume et attrapent le SIDA :

            ttps://blogs.letemps.ch/suzette-sandoz/2021/12/28/lettre-ouverte-a-claude-inga-barbey/?unapproved=11213&moderation-hash=1ff122248dbfae12362054c37f261e69#comment-11213

            Aujourd’hui en France, plus de 20’000 personnes ont été hospitalisées et selon les dernières analyses du professeur Raoult, la très grande majorité des cas hospitalisés en France sont ceux qui ont reçus une troisième dose dans les 3 semaines qui précèdent l’acte de la dernière dose !

            “Vaccination” des jeunes de 0-19 ans, zéro décès en France au mois de décembre 2021. Chiffres officiels

          2. Pardon,

            Voici le bon lien :

            ttps://principia-scientific.com/lancet-89-of-new-uk-covid-cases-among-fully-vaxxed/

  35. Les peuples ne sont plus dupes de leurs mensonges. Et quelque part c’est un peu, grâce à vous tous. C’était David contre Goliath, mais nous commençons à récolter les fruits de notre travail de fourmi. Nous avons les données, les faits, les sources, les preuves. Eux n’ont qu’insultes, diffamations, menaces, et mensonges…. Ainsi, en Allemagne, le résultat d’une enquête INSA pour la BILD, donne à la question si les Allemands faisaient toujours confiance aux chiffres officiels des infections, 57% ont répondu non. Seulement 32 % pensent que les chiffres sont corrects.💪💪💪

    ttps://www.bild.de/politik/inland/politik-inland/umfrage-zeigt-vertrauen-in-corona-zahlen-weg-78704246.bild.html

    Les hausses les plus importantes sont chez les 70-79 ans (+132%) et 80-89 ans (+134%). Ceux qui sont les plus vacciné, à 3 doses… Encore une preuve que plus tu te “vaccines”, plus tu attrapes le Covid … 4ème dose ou STOP avec ces poisons ?

    Big Pharma achète pour 40 millions de dollars le silence du Dr Hill afin d’enterrer l’ivermectine
    Le Dr Andrew Hill a avoué avoir été acheté par Big Pharma pour renier son article prônant la thérapie du covid par l’Ivermectine.

    Conclusion, si vous avez des symptômes graves, demandez à l’ambulancier de vous amener sur un plateau TV, surtout pas dans un hôpital, tous les “grands spécialistes” covid sont 24/7 sur des plateaux TV !

  36. « Les non-“vaccinés”, j’ai très envie de les emmerder… Un irresponsable n’est plus un citoyen », avoue Emmanuel Macron qui déteste le peuple réfractaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *