Merci de ce beau cadeau!

 

Le Temps du 23 décembre a consacré une « grande interview » (p. 12-13) à Eric- Emmanuel Schmitt.

Quel bonheur de lire enfin une réflexion sur la dimension chrétienne de Noël !

Bien conduite par Anne Sylvie Sprenger de Protestinfo, l’interview se déroule sans pathos, avec bonne humeur, franchise et un arrière-fond d’humour. Il fallait cette lueur joyeuse pour rallumer les lumières de Noël.

Merci au Temps de ce cadeau de Noël ! Joyeux Noël à tous !

Suzette Sandoz

Suzette Sandoz est née en 1942, elle est professeur honoraire de droit de la famille et des successions, ancienne députée au Grand Conseil vaudois, ancienne conseillère nationale.

13 réponses à “Merci de ce beau cadeau!

  1. Beau cadeau. Certes, mais est-ce que vous le méritez ? En tous les cas vous et vos afficionados n’avez pas fait de cadeau à cette homme.

    ttps://www.watson.ch/fr/suisse/certificat%20covid/887676588-report-des-operations-victime-d-une-crise-cardiaque-il-vit-un-enfer

    1. Qui êtes-vous CEDH pour questionner le mérite des gens?
      Peut-être devriez-vous vous demander si le W. de votre exemple n’est pas aux soins intensifs des suites de ses vaccinations?
      Joyeux Noël

      1. Bonjour et merci à Jean-Pierre Hirschi et Corto ….. de vos messages fermes mais néanmoins très positifs et pleins d’humanité.

        A tous deux, belle trêve et d’ores et déjà Heureuse Nouvelle Année … où que nous soyons. eab aux fourneaux avant de nouvelles aventures inter-cantonales et trans-frontalières

  2. Fêter Noël en famille et entres amis sera le meilleur des remède contre cette chaotique situation, joie et bonheur resteront à toujours les incontestable rois des stimulants immunitaires !

    Bonne et joyeuse fête de Noël à tous d’Israel, remplie de lumières et de félicité !

  3. Chère Madame, je me joins à tous ceux et toutes celles qui vous souhaitent un bon Noël. J’apprécie également Emmanuel Schmidt. J’ai aussi lu l’article de ce jour de M. Neirynck auquel j’ai envoyé le message suivant:
    Votre analyse de la déchristianisation de notre monde est parfaitement exacte. Mais celle de l’Evangile, ou des Evangiles, est déficiente. Vous n’entendez que la lettre mais ne saisissez point l’esprit, la substantifique moelle comme dit Rabelais. La Tradition, orale puis consignée par écrit à partir du moment où il est craint de la perdre, ne s’exprime pas avec des mots mais par des symboles, seuls véhicules du spirituel. Noël, la Nativité, de même que le récit de l’Arche de Noé nous enseignent la naissance, le passage dans l’autre monde, le changement d’état que l’Homme doit réaliser pour atteindre l’autre rive. Les Evangiles, soit la Tradition, nous enseignent que Jésus a Dieu le Père pour père et une femme, Marie, pour mère. Il est donc Dieu-fait-homme. Il est venu de Dieu, soit de tout en haut, est mort, est descendu aux Enfers, ad inferos, soit au plus bas, pour remonter d’où il était venu. Il a parcouru tout le cycle de l’existence et nous a enjoint de l’imiter. Pour vous, Jésus n’est qu’homme. La vue des aveugles de la caverne de Platon !

  4. Joyeux Noël à tous. Noël qui est loin d’être une fête d’origine chrétienne. C’est aussi le solstice d’hiver dans notre hémisphère nord. L’arrivée du nouveau soleil dans beaucoup de peuplade pré-chrétienne. C’est aussi un cri de joie pour annoncer un bel évennement. C’est l’annonce de la fin de la décroissance de la lumière et celle d’un renouveau. La date de la naissance du christ reste plongée dans une certaine incertitude. Les religions s’organisairent pour créer ce mythe propre à leur visée, et depuis l’argent en a fait une fête commerciale. Alors simplement fêtons ce renouveau joyeusement en aidant nos proches, nos amis et ceux qui sont seuls.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *