Bricole-moi un hymne patriotique!

Le patriotisme n’est pas à la mode ! Et puis en plus, un patriotisme qui n’est pas « martial » et, comble de déchéance, fait référence à Dieu ! Alors là, pauvre misère ! Donc, il est impératif de mettre le Cantique suisse au goût du jour ! Rien de martial rassurez-vous, mais au moins, foin de ce Dieu ringard auquel on nous dit que 25 % de la population ne croit plus, parce que sans religion ! 25% de la population ? Une sacrée majorité ! Il est temps que la minorité de 75 % qui subsiste cède le pas, au nom de la diversité. Il y a des résistances ? Toujours ces mêmes « croûtes » de conservateurs ! A la place de Dieu, on pourrait glisser « liberté, solidarité, diversité, équité », des notions fraîches et joyeuses, modernes quoi ! On évite naturellement « égalité et fraternité », coiffé d’un vieux bonnet phrygien.

Mais au fait, à quoi peut bien servir un nouvel hymne national ?

Au moment d’un grand bouleversement politique ou social, il peut avoir un rôle fédérateur. En dehors d’une telle période, il n’est que la manifestation de la fatuité de ceux qui croient que le pays n’existe que depuis leur naissance. L’hymne national traditionnel rappelle discrètement que notre présent n’est rien d’autre que l’avenir de ceux qui ont construit le passé.

Suzette Sandoz

Suzette Sandoz

Suzette Sandoz est née en 1942, elle est professeur honoraire de droit de la famille et des successions, ancienne députée au Grand Conseil vaudois, ancienne conseillère nationale.

3 réponses à “Bricole-moi un hymne patriotique!

  1. Enfin une manifestation d’un peu de bon sens dans une société pétrie d’un dogme qui prône la niaiserie et la disparition des valeurs fondatrices! Bravo! Un ancien adepte de dogme 😉

Répondre à Marie A. Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *