Faut-il narguer la Chine?

Faut-il narguer la Chine ?

Mme Pelosi s’est donc rendue à Taiwan ! Était-ce du courage – comme l’ont écrit certains journalistes – ou plutôt de l’inconscience prétentieuse ?

Résultat immédiat : la Chine resserre l’étau militaire tout autour de l’Ile.

A quel jeu jouent donc certains hauts politiciens américains ?

Ils narguent la Russie avec l’Ukraine, au moyen de l’Otan ; résultat : une invasion certes illégale de la part de la Russie, mais surtout des milliers de morts, de blessés, de réfugiés, la destruction de villes, la menace de famines et de crises sociales. L’Amérique, bien à l’abri sur son continent, jette de l’huile sur le feu, avec l’aide d’une Europe vassalisée qui croit rouler les mécaniques, et c’est une guerre dont on ne voit pas la fin et dont on espère qu’elle ne dégénérera pas brusquement si un fou devait peser sur le fameux bouton rouge.

Comme la Chine semble plutôt favorable à la Russie et qu’elle pourrait bien tirer avantage de la guerre en Ukraine, vite, l’Amérique la provoque à Taiwan, faisant courir les pires risques à cette île-Etat dont la liberté est chancelante hélas depuis des années.

La Chine n’aime pas la guerre, car les Chinois sont extrêmement intelligents ; dénués de scrupules, certes – on a vu ce qu’il s’est passé à Hong Kong et on connaît le régime communiste chinois et l’utilisation diabolique de la numérisation – mais assez intelligents pour faire tomber Taiwan sans déclencher une « vraie guerre ». Rien n’exclut, hélas ! que la provocation de Mme Pelosi ne contribue à précipiter la fin de la liberté de Taiwan.

On ne nargue pas impunément des dictateurs si on n’est pas absolument certain de les vaincre rapidement. Et les cris de vierge effarouchée des pays occidentaux devant les violations du droit ne protègent pas les populations des pires souffrances.

Suzette Sandoz

Suzette Sandoz est née en 1942, elle est professeur honoraire de droit de la famille et des successions, ancienne députée au Grand Conseil vaudois, ancienne conseillère nationale.

77 réponses à “Faut-il narguer la Chine?

  1. La vraie question est: la Chine peut-elle se passer de l’Occident (économiquement, je précise) et se permettre de le froisser sévèrement ?

    Tout les autres arguments sont superflu – à commencer par l’amitié chinoise avec le poids léger économique russe ou encore la visite de Pelosi.

  2. ttps://ici.radio-canada.ca/ohdio/premiere/emissions/tout-un-matin/segments/entrevue/410208/taiwan-etats-unis-conflits-tensions-chine
    Et d’autres analystes sinologues vont dans le même sens…on ne peut pas tout laisser faire. Et les droits de l’homme ? Les ouïghours, affaire interne. Hong-Kong…un peu moins sûr. Taïwan, non. Regardez l’histoire de Taiwan depuis disons le 15ème siècle.

  3. Vous êtes comme toujours dans le simple bon sens, qualité qui manque précisément aux andouilles qui gouvernent à l’Est comme à l’Ouest. Mais après tout, si Taïwan tombe sous la coupe des communistes chinois, en quoi est-ce que cela nous touche, nous ? L’Occident continuera à acheter de la camelote chinoise, le Conseil fédéral continuera à s’aligner sur le IVe Reich (= l’Union Européenne), et les contribuables suisses continueront à se faire voler par la Confédération et les Cantons gaspilleurs. Il faut juste souhaiter que les USA ne viennent pas semer la pagaille en mer de Chine, sous n’importe quel prétexte. Mais c’est un voeu pieux, et l’on est contraint au fatalisme puisque ni vous ni moi n’avons la moindre chance d’être entendus. Relisons Montaigne, Voltaire et Tocqueville, et jouissons de cet bel été pluvieux et frais…

  4. Mais que cherche donc l’Oncle Sam à aller provoquer sans cesse tous ceux qui , à travers le monde ne partagent pas ses “valeurs” ?… Ces fameuses “valeurs” ne sont , à mon avis qu’un prétexte pour pouvoir garder la prédominance économique sur le Monde .. Voir le sort réservé par les USA à ceux qui ont la mauvaise idée de résister à certaines pressions – la Suisse en a fait l’expérience!- ou de se détacher du Dollar ! (il me semble que c’est ce qu’envisageaient la Russie et la Chine…) La Chine dont le poids économique est de plus en plus fort, ferait- elle peur à l’Amérique qui , déjà avait été inquiétée par son entrée à l’OMC.. ? En résumé, l’attitude de l’Amérique ne dénoterait-elle pas une certaine faiblesse ?

  5. Merci Madame Sandoz pour votre article. Je ne pense pas que Mme Pelosi soit inconsciente car, âgée de 82 ans et très expérimentée, elle défie Pékin depuis 1991. Date à laquelle elle s’était déjà rendue sur la place Tian’anmen. Voir cet article :
    ttps://www.tf1info.fr/international/nancy-pelosi-chambre-des-representants-a-taiwan-en-asie-contre-l-avis-de-la-chine-une-relation-tumultueuse-avec-pekin-depuis-plus-de-trente-ans-tiananmen-1989-2228244.html
    Cette femme a effectué un acte extraordinaire et très courageux en se rendant à Taïwan afin de soutenir la démocratie et les Droits de l’Homme qui émergent à Taïwan. Même si la démocratie actuelle est très loin d’être parfaite, aux USA et ailleurs. J’espère très vivement que des millions de Chinois (en Chine et dans le monde) prendront conscience de la dictature proposée par Pékin et de l’alternative pour laquelle les Taïwanais se battent depuis plus de 20 ans.

  6. Merci Madame Sandoz
    C’est très dur de voir tout ces élus et dirigeants de partis politiques transformés en larbins, qui cautionnent cette association criminelle nommée OTAN en main des USA.
    Il suffirait qu’ils étudient l’Histoire de la seconde guerre mondiale et surtout les financements de cette dernière pour comprendre qu’une fois encore ils sont manipulés par les USA.
    Pour rappel, la deuxième guerre mondiale, a été financé au travers de la BRI à Bâle par l’Angleterre et les Etats-Unis avec la bénédiction de Franklin Roosevelt dont le but était de détruire l’URSS.

  7. Merci beaucoup pour ces explications si intéressantes ! C’est exactement ce que je ressens ! Il semble que cette femme n’en fait qu’à sa tête! Quelle utilité sa tournée en Asie et surtout en cette période si grave, ce n’était pas le moment d’en rajouter et provoquer la Chine !

    J’apprécie beaucoup de vous lire Madame.

  8. “La Chine n’aime pas la guerre, car les Chinois sont extrêmement intelligents ; dénués de scrupules…”

    Je vous remercie de reformuler et d’éviter cet amalgame.

    Non! TOUS les Chinois ne sont pas dénués de scrupules! On en est encore, en 2022, à rappeler que la stigmatisation d’une population est à proscrire ?

  9. C’est rare chez vous, chère Madame, mais cet article est superficiel, léger et ressemble plus au résultat d’une petite humeur que d’une analyse documentée et qui tient la route. A ce sujet, l’éditorialiste Thomas Friedmann a publié il y a une semaine un excellent article dans le New York Times (estimant que Mme Pelosi ne devait absolument PAS se rendre à Taiwan) alors que d’autres voix, notamment de droite, se félicitent qu’enfin quelqu’un ne s’aplatit pas devant M. Xi. Donc, grain de sable ou grain de sel de peu d’intérêt ?

    1. Je ne vous comprends pas monsieur Wyler. Vous vous référez à un article du New York Times qui dit exactmenet la même chose que Suzette Sandoz, à savoir que c’est stupide de la part de Nancy Pelosi de narguer la Chine. Vous vous déclarez d’accord avec cet article du NYT. Alors comment se fait-il que vous ne soyez pas d’accord avec Suzette Sandoz? C’est incohérent.

  10. Merci Mme d oser dire tout haut du comportement irresponsable n.pelosi et des usa de jeter d huile partout de créer le désordre et quelle hypocrisie d’accuser les autres .

  11. En juillet 1974, alors que je volais à bord d’un avion de la ‘Japan Airlines’ (JAL) de Hong Kong à Tokyo, nous étions sur le point de survoler l’île de Taïwan, passage habituel pour les avions empruntant cette ligne. Quand un steward a passé de passager en passager avec une carte en main, sur laquelle il nous indiquait du doigt que nous devions faire un détour par le sud, jusqu’à Luzon, pour éviter Taïwan. Ceci sans autre explication.

    Ce n’est qu’à notre arrivée à Tokyo que nous avons appris la raison de ce “détournement”: La JAL avait ouvert la veille une ligne directe avec Pékin, ce qui avait aussitôt rendu furieux le général Tchang Kaï-chek, chef de l’Etat taïwanais qui menaçait d’envoyer en l’air ses “Super Sabre” américains pour descendre tout avion de la JAL qui survolerait son territoire.

    L’Orient ne finira pas de nous mesmeriser par ses mystères.

  12. Faut-il narguer la Chine ?

    “Des avions et navires de guerre chinois franchissent la ligne médiane du détroit de Taïwan”

    La réponse est donc “oui”. Le gouvernement Chinois a été très clair et ne peut pas reculer. Tout se passe exactement comme les USA l’anticipaient.

    Suite au prochain épisode (bien que le scénario de cette série soit très mauvais et qu’on en connaisse déjà la fin car l’homme ne sait que répéter l’histoire).

  13. J’ai beaucoup de respect pour Mme Pelosi dabs sa défense de la démocratie et elle fait face aux dictateurs qui sèment la pagaille dans le monde. Quant au président chinois actuel et son PCC, poussé par les nationalistes chinois, ils pensent surtout à la prochaine réélection du « grand timonier ». La dictature a mise en scène une réaction belliqueuse démesurée qui en témoigne. D’autres dictatures font me semble t il de même. C’est un point de vue.

  14. Narguer? Vous voulez dire désobéir? La Chine entend démontrer que la raison du plus fort est toujours la meilleure. Comme dans la fable, le prétexte importe peu. Plus la Chine croit dans sa force, plus elle sera agressive, ce d’autant plus que le régime doit montrer sa force maintenant que la prétendue supériorité du régime dans la gestion du COVID vire à la farce à force d’obstination.
    Dans ce sens, l’Ukraine était effectivement un test pour connaître la capacité de l’Occident à faire face. Culpabiliser parce qu’une américaine sans pouvoir exécutif fait une visite de courtoisie sur l’île de sa propre initiative? vous descendez bien bas.
    Croyez-vous vraiment que les exercices militaires en cours soient spontanés?
    Si nous devons culpabiliser de quelque chose, c’est de notre faiblesse: déjà que nos gouvernants se sont aperçus trop tard qu’ils ne pouvaient absolument pas se passer de l’énergie russe, déjà que les principaux dommages économiques sont le fait de profiteurs de guerres qu’il n’est pas question de mettre au pas, mais maintenant, si la Chine nous boycotte, nous sommes complètement nus. Je ne crois pas une seconde qu’une puissance militaire viendra au secours de Taïwan, ou se serait de la folie. Notre industrie serait complètement paralysée. Bref, nous avons déjà perdu et ce n’est qu’un début. La différence entre économie réelle et économie virtuelle est en train de nous sauter à la figure.

  15. Bonjour Madame Sandoz,

    Si je puis me permettre cette remarque, j’apprécie réellement vos billets car je les crois traduction de votre sincérité et de vos convictions. Et il est toujours intéressant de lire des opinions variées, basées sur une réflexion et une expérience de la vie. Merci.

    J’apprécie vos billets pour une autre raison, je dois l’admettre.
    Ils permettent de voir apparaitre des profils tout à fait passionnants, révélateurs de ce que le flux du Net peut permettre ou engendrer.
    Ainsi, lire que l’Union Européenne est un IV Reich ( Avocat Santschi) est tout de même une pièce de choix.

    Comme il est impensable que Madame Pelosi ( troisième personnage de l’Etat fédéral américain ) n’ai pas agi sans l’aval et l’appui de l’autorité américaine, elle est donc aussi la porte-parole d’une stratégie.
    S’agit-il de montrer à Xi Jinping ( et à Poutine ) que les USA sont aussi capables d’avoir de la suite dans les idées (tout étant psychologie et rapport de force face à des autocrates/dictateurs) ?
    S’agit-il de sauver TSMC d’un contrôle chinois et ainsi de protéger l’indépendance de la production de semi-conducteurs ? Sans ces semi-conducteurs, nos vies d’occidentaux dépendants des facilités des nouvelles technologies changeraient, et même ce blog pourrait devenir un souvenir…
    L’angle de la provocation n’est-il pas biaisé par notre asservissement à l’économie chinoise ? Nos élites vont régulièrement en pèlerinage en Chine pour assurer nos importations, acheter à bas prix l’utile qui nous est indispensable et le futile qui nous inonde ( et accessoirement ces élites reçoivent de petites gâteries personnelles )
    Ne jamais rien dire ou ne jamais rien faire face à des autocrates n’est-il pas message de celui qui va préventivement à Canossa, nous valant le mépris de ceux qui nous verraient comme faibles démocraties ?

    Belle journée à vous Madame,

  16. Taiwan n’appartient pas à la Chine millénaires, c’est “récent “.
    Soit on est pour la souveraineté des peuples si cher à la Suisse, et Taiwan reçoit qui ils veulent soit on admet la loi du plus fort et on s’offusque de ne pas avoir baisser la tête.

    On parle de Pelosi, mais c’est aussi le choix de Taiwan.

    Quant à la Chine, elle s’est mis elle-même dans le ridicule. D’abord par une doctrine enseignée aux enfants qui une fois adultes, ne supporte pas le régime de Taiwan, et y voit de l’humiliation à chaque geste officiel d’un pays. Puis suite aux menaces disproportionnées de la Chine, ça ne peut être vu que comme une humiliation.

    Moi je constate qu’il y a beaucoup de grandes gueules qui met en avant l’indépendance de la Suisse face aux US, et ces mêmes qui trouvent justifiables que la dictature s’en prenne à un peuple souverain.
    Le peuple de Taiwan n’aurait pas les mêmes droits que pour des raisons obscures ?

    Quant à la guerre, elle est programmée. Le dictateur veut laisser sa trace dans l’histoire de la Chine et il n’y a que Taiwan qui le permettrait. Néanmoins, la Chine n’est pas encore prête.

    Je souligne que les pays européens ont lâché les bottes d’Hitler pour la paix….
    Un dictateur à un but qui ne dépend pas des politesse de ses voisins.

    En résumé, Taiwan invite qui ils veulent. L’occident pour le commerce, s’est corrompu avec la Chine, c’est ça qu’il faut voir. Comme excuse, la Chine a bien joué en se faisant passé pour pacifiques

  17. La question qu’on devrait se poser est la suivante:
    Pourquoi en 2022 tant d’huile est mise sur le feu? (ici ou ailleurs).
    On se rendrait compte que des très gros acteurs économiques jouent le jeu du pire:
    Accroissement des tensions, de la peur, soutien à des politiques publiques complètement irresponsables.
    Tout cela est politique et économique.
    Tout cela vise à mettre les populations dans un état de terreur permanente, afin qu’elles acceptent des changements socio-économiques très, très importants et impopulaires, et se soumette à une forme d’économie de guerre, avec restrictions des libertés et rationnement des marchandises.

    1. Le Secrétaire général de l’ONU a dénoncé la semaine passée le scandale des cent milliards de dollars que les compagnies pétrolières et gazières ont encaissés depuis le début de la guerre en Ukraine. Dans le même temps, les actions des fabriques d’armement U. S. – U. S. = UnServiceable – sont montées en flèche et les budgets militaires gonflent un peu partout.

      Est-ce un hasard si le nerf de la guerre s’appelle argent?

      In Go(l)d We Trust.

      “War is all commerce” – Evelyn Waugh

    1. Elle a le bon sens de la “gauche progressiste”.
      Elle est tellement convaincu d’avoir raison et de faire le bien qu’elle est prête à anéantir la moitié de la population pour le prouver.

      Pour les wokes, le bon sens est d’extrême droite; seuls comptent les surmulots.

  18. En effet, Nancy aurait mieux fait de se servir un Bellini, installée au frais, dans l’un de ses salons de 7e femme la plus riche du monde. Mais n’est-ce pas l’ennième scène d’hystérisation du pouvoir personnel à laquelle les médias, hystériques eux-mêmes, nous convient? Essayons d’en rire: La signora Pelosi (signe astrologique bélier dragon) dont le grand-père, originaire de Fornello dans le Molise, immigré aux USA en 1912, s’est rapidement enrichi grâce à la fabrication de la pasta, est peut-être fascinée par la belle Song Mei-ling, épouse Tchang Kaï-chek, première dame de la République de Chine, puis de Taïwan, élevée aux Etats-Unis, anglophone, chrétienne, idéale ambassadrice et interprète pour faire valoir les positions anticommunistes, morte à NY à l’âge de 105 ans. Elles se sont rencontrées, à coup sûr, Song et Nancy. Une histoire de pâte, de millions, de strass et de fourrure. Comment voulez-vous que le milliard et demi de bols de fer d’en face se moquent de perdre la face? À coups de baguettes?

  19. Les autorités chinoises ne supportent pas qu’une personne ose ne pas leur obéir. Elles sont probablement d’autant plus furieuses que cela provient d’une femme. Car cela pourrait donner des idées aux Chinois, mais aussi aux Chinoises …

    1. Donc si Poutine vient en Corse saluer le gouvernement indépendiste, Macron dira quoi?

      Donc si les Chinois viennent en Alaska saluer le peuple premier et soutenir leurs revendications, Biden dira quoi ?

      Nancy Pelosi a énervé tous les pays d’Asie, jusqu’au Japon. Elle est décrite en Corée comme la pire destructrice de la paix et de la stabilité internationales. Je ne crois pas que cela tient à ses ovaires, mais plutôt au fait qu’elle a donné un coup de pied dans toutes les fourmillères de la région…

  20. il fallait aussi laisser Hitler continuer son activité criminelle !
    Où placer la ligne rouge ? pour garder son intégrité intellectuelle et démocrate et cesser cet esprit calculateur hypocrite !?
    Les Suisses ont l’habitude de ne pas se mouiller et laisser les autres prendre tous les risques , quel courage !!!
    Mme Sandoz incarne bien cet esprit hypocrite se cachant derrière ses banques et ses secrets !!!
    Aucune gloire dans cette attitude méprisable …

    1. @Hubert Giot
      Vous oubliez une chose fondamentale qui s’appelle l’arme nucléaire. Lors de la 2ème guerre mondiale, cette arme n’était pas encore tout à fait opérationnelle. Il a fallut attendre Hiroshima et Nagasaki pour constater toute l’horreur que pouvait causer cette terrible technologie, si je peux l’appeler ainsi. Si cela vous intéresse, j’ai un livre très intéressant rédigé par une auteure japonaise qui a vécu cette abomination. La plupart des victimes étaient des civils, des femmes et des enfants ! Hélas, Les armes nucléaires actuelles sont encore bien plus sophistiquées et destructrices. Beaucoup de gens comparent Poutine à Hitler. Je vous rappelle tout de même si nécessaire que Hitler ne reculait devant rien. Autrement dit, nous marchons sur des braises. Toutes décisions doivent faire l’objet de réflexions approfondies.

      1. Chantal, au-delà des livres, il est encore préférable d’aller au Japon visiter Hiroshima (musée, un des vestiges encore sur pied etc.) et/ou Nagasaki. Ce que j’ai fait en vrai de vrai dans le cadre d’un périple japonais en solitaire, pour observer et comprendre directement sur sites.
        A Hiroshima, j’ai insisté pour prendre le tram plutôt que me mêler aux hordes de touristes bruyants, pour voir les lieux touchés.
        De ces visites de l’horreur, on ne ressort pas du tout indemne croyez-moi. Ensuite quelque chose change pour toujours dans notre raisonnement. Portez-vous bien. eab

        1. @ELIANE AB
          Je suis certaine que l’on ne ressort pas indemne d’un tel périple et j’espère bien me rendre au Japon ces prochaines années. C’est assez intéressant de constater que c’est seulement récemment que la question s’est posée de savoir si réellement ces deux bombardements nucléaires de Hiroshima et Nagasaki avaient vraiment contribué à faire cesser la guerre. Cette question est très fréquemment soulevée depuis quelques années et c’est très bien. Il n’était pas question lorsque j’étais jeune dans les années “1970” de faire part de ses doutes. Immédiatement l’on vous répondait qu’il n’y avait pas eu d’autres solutions. Pour ma part, j’avoue que je n’y ai jamais cru un seul instant même enfant. Il m’apparaît également que la dissuasion nucléaire est une terrible erreur que nous payons très très cher actuellement.

      2. Chantal, les armes biologiques existent et ont été utilisées depuis des millénaires, les romains catapultaient des boulets de chiffons infectés avec des charognes contaminées. Ne sous-estimé pas le pouvoir destructeur de ces armes, à mon avis aussi, voir plus dangereuses que le nucléaire selon les utilisations. Dans l’état actuel des règlements internationaux et des conventions, le recours au nucléaire ne peut se faire qu’à titre préventif et selon des critères spécifiques, cependant, nous le savons ou pouvons l’imaginer, la réaction en chaine peut très vite s’emballer.

        Mais n’oubliez pas qu’ils viennent d’infecter des milliards d’individus, que les morts suite à ces injections peuvent vite devenir des causes de révoltes dirigées contre les responsables de ces contaminations, dès lors et ils le font déjà, ils vont chercher à faire monter les enchères et attirer l’attention avec d’autres horreurs, cependant, ils ne sont pas vraiment suicidaires et savent que des conflits nucléaires seraient contre-productifs dans leur plan qui consiste à se débarrasser d’un maximum d’humains sans pour autant détruire cette planète qu’ils souhaitent s’accaparer !

    2. Xi Jinping n’est pas Hitler.

      Tracer une ligne rouge ligne rouge ne garantit pas la sécurité, il faut ensuite en assumer les conséquences, mieux vaut donc savoir calculer avant de procéder à cet acte de « courage ».

      L’esprit hypocrite et le secret bancaire sont en 2022 un cliché éculé.

      « Gloire et Mépris » sera le titre idéal de vos Mémoires rédigées dans une honnête et saine douleur.

      1. A Dominic: Vous écrivez ceci : « L’esprit hypocrite et le secret bancaire sont en 2022 un sujet éculé » ! Eh bien malheureusement en Suisse ce n’est pas le cas. On nous fait croire que les lois changent et que la situation s’améliore en Suisse, mais ce n’est qu’un leurre. D’où le formidable document créé récemment par l’ONG Public Eye que je conseille à tout le monde de lire. Voilà le lien : ttps://swisscorruption.ch/fr/
        Naturellement, tous les politiciens connaissent la situation et tout le monde se tait ! Les fonctionnaires du fisc et le pouvoir judiciaire préfèrent aussi fermer les yeux.
        Voilà pourquoi cela fait du bien de constater qu’il existe encore quelques personnes courageuses sur cette planète, telles que Nancy Pelosi.

    3. Malheureusement, on ne peut vous donner totalement tort sur ce point Monsieur Giot. La neutralité de la Suisse lui sert souvent de paravent pour cacher une certaine lâcheté; il n’y a pas que phonétiquement que “neutre” et “pleutre” se ressemblent! Comme vous le soulignez, était-il moralement défendable de se déclarer “neutre” devant les horreurs nazies durant la Seconde Guerre mondiale et laisser aux autres pays la tâche d’en débarrasser notre continent? Pays qui ont payé le prix fort pour cela alors que nous nous tenions bien à l’abri et participions même à l’effort de guerre allemand pour éviter d’être envahis (ce qui était très utile au IIIème Reich et que les Alliés nous ont reproché après la fin de la guerre d’ailleurs; ce n’est que grâce à Churchill que nous avons évité des sanctions financières)?
      Pour en revenir au présent, ce genre d’attitude “Ponce Pilate” est non seulement hautement discutable, mais encore ne nous offre aucune protection; en cas de guerre généralisée sur le continent, inévitablement nucléaire dans ce cas. La Suisse ne sera pas épargnée cette fois même en supposant qu’elle ne soit pas directement la cible de missiles nucléaires; la contamination radioactive ne sera pas arrêtée par un statut de “neutralité” et notre territoire sera rendu tout aussi inhabitable que ceux des pays voisins!

        1. Mettre en évidence des (tristes) faits n’est pas s’en réjouir! Par contre, il est vrai, je souhaiterais que mon pays adopte au moins une attitude plus digne que celle suivie pendant la Seconde Guerre mondiale par exemple, surtout quand faire le contraire n’apporte dans les circonstances présentes absolument aucune sécurité supplémentaire comme je l’ai souligné plus haut.

          1. Quels pays qui nous entourent ont-ils eu une attitude réellement plus digne durant la Seconde GM?
            Pourriez-vous donner un exemple concret, svp.

        2. « Est-ce que vous vous réjouiriez vraiment de tout ce qui pourrait détruire notre pays? »

          Pour un part grandissante de notre population qui ne se reconnaît plus dans l’évolution de la Suisse (bétonnage, surpopulation, immigration, changement sociétaux, etc.) il s’agit surtout de VOTRE pays et de moins en moins du leur.

          N’oublions jamais que le sentiment le plus proche de l’amour c’est la haine.

      1. Plusieurs de mes amis juifs, hélas décédés à ce jour, auraient été révolté de lire les propos de CEILTEACH.

        Ces hommes ont eu toute leur vie une reconnaissance profonde envers la Suisse et sa politique pendant la guerre ,en sachant que sans la politique prudente de Pilet-Golaz, du général Guisan et des autorités suisses dans leur ensemble ils auraient sans aucun doute péri à Auschwitz,

        CEILTEACH vous devriez avoir honte. La politique “courageuse” que vous reprochez à la Suisse de ne pas avoir eue pendant la seconde guerre mondiale n’était pas possible. Absolument pas. Et si vous êtes honnête, … vous le sauriez.

        Je vous conseille la lecture des travaux de l’historien Henry Spira.

        Je ne vous salue pas.

        P. Martin.

        1. L’introduction de la mention “J” sur les passeports participe sans doute de cette politique des autorités suisses visant à sauver des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale? Cela dit, de nombreux Suisses ont effectivement courageusement agi pour éviter le pire à des victimes du nazisme, souvent d’ailleurs en porte-à-faux avec les consignes officielles de l’époque. Qu’ils soient remerciés et félicités pour avoir ainsi sauvé l’honneur de notre pays. Et il n’en reste pas moins que la Suisse s’est sortie à relativement bon compte de cette sombre période et n’a guère pris part active à l’éradication de la peste nazie (voire au contraire, comme reproché après guerre par les Américains, a contribué à prolonger la guerre par l’aide matérielle apportée à ce régime), éradication qui a par contre coûté très cher aux autres pays européens. Il ne faut pas lire l’Histoire avec des lunettes roses!

          1. La mention J était une suggestion allemande et non suisse. Le seul tort de l’administration suisse est d’avoir accepté cette suggestion.

      2. “…nous nous tenions bien à l’abri et participions même à l’effort de guerre allemand pour éviter d’être envahis…”

        Pouvez-vous en fournir la preuve?

        Oubliez-vous que malgré toutes les polémiques qu’il ait engendré, surtout venant de ceux qui, comme vous le dites, se sont tenus “bien à l’abri”, le CICR et donc la Suisse, gardienne des Conventions de Genève, a été la première institution à avoir obtenu l’accès aux camps de concentration nazis? Si c’est pour vous la définition de la lâcheté et de la “pleutrerie”, on se demande alors quelle est votre définition du courage.

  21. Je vais lancer une initiative populaire libellée en les termes suivants :

    “Mme Suzette Sandoz, ancienne conseillère nationale, est élue présidente de la confédération à vie. Elle disposera des prérogatives suivantes :
    – Droit de forcer le collège à un vote nominatif sur toute question dont elle estimera qu’elle ne saurait être décidée par consensus.
    – Voix double dans les votes internes du conseil fédéral.
    – Au cas où l’un ou plusieurs membres du collège s’abstiendrait lors d’un vote nominatif, et aucune majorité ne se dégagerait après un vote nominatif, même si elle a déjà fait usage de son double droit de vote constitutionnel Mme Sandoz dispose en outre d’un droit de vote additionel pour faire la décision.
    – Droit de veto personnel définitif sur toute décision politique qu’elle jugerait périlleuse pour la patrie”.

    J’espère que mon article constitutionnel sera adopté et qu’ensuite Mme Sandoz vivra encore jusqu’à 100 ans avec bon pied bon oeil comme actuellement. Ca fera déjà ça de gagné parce que si on les laisse continuer comme ça, en moins de 20 ans il n’y aura plus de Suisse.

    Notre pays a réussi à durer sept siècles mais avec ces fous elle n’en a plus que pour peu d’années si on les laisse faire. Rien qu’aujourd’hui la directrice du SECO a annoncé qu’en cas d’intervention chinoise pour reprendre Taïwan, la S uisse appliquerait les sanctions décidées par l’Union Européennes. Et elle n’a été ni démentie, ni mise à pied avec effet immédiat. Max Petitpierre, Pilet- Golaz et le général Guisan se retournent dans leurs tombes.


    1. Le peuple suisse a voté l’adhésion de la Suisse à l’ONU et nous sommes au Conseil de sécurité. On ne peut pas être membre de l’ONU et neutre. On vous l’avait bien dit à l’époque.

      De toute façon, qu’est-ce qui reste à sauver de la Suisse ? Nous sommes devenu un lieu de transit, sans âme ni coeur. Juste une grande gare sans identité.

      1. @ R DE M.

        Il y a encore des patriotes. Mme Sandoz en est une. Mais il y en a d’autres. Les Suisses vont bien finir par se rendre compte que c’est dommage de laisser leur pays partir à vau l’eau. Ils vont se ressaisir. Même certains secundos seront du côté des patriotes contre cette bande d’imbéciles. On se réveillera peut-être dans le malheur, car avec cette politique anti neutralité, lâche, irresponsable et dangereuse, c’est bien clair que la Suisse ne sera pas épargnée dans la guerre qui vient.

        1. “c’est bien clair que la Suisse ne sera pas épargnée dans la guerre qui vient”, parce que vous croyez sérieusement qu’en cas de guerre généralisée en Europe la Suisse pourrait une nouvelle fois être épargnée? On n’est plus au 19ème ou 20ème siècle, une telle guerre tournerait inévitablement à l’affrontement nucléaire et notre pays serait alors dévasté comme nos voisins par les retombées radioactives même s’il n’était pas directement pris pour cible par les belligérants. Au sortir de leurs fameux abris anti-nucléaires, les Suisses mourraient tout simplement de faim dans un environnement détruit, s’ils n’étaient pas auparavant déjà tués par le mal des radiations. Cette fois, la Suisse ne pourra éviter d’être solidaire avec ses voisins..

  22. Chère Madame,
    Quoi qu’en pensent vos détracteurs, la question est d’actualité et plus que judicieuse. L’Amérique fait tout pour induire l’autre à déclencher une guerre mondiale, dernier sursaut avant son effondrement. Ils ont poussé la Russie dans les bras de la Chine et maintenant ils poussent la Chine dans les bras de la Russie. Et ils ne réalisent pas qu’à côté de la Russie et de la Chine, il y a tous les Etats d’Asie, du Moyen-Orient, de l’Afrique et de l’Amérique Latine fatigués du néo-colonialisme occidental dont la puissance politique, économique et militaire ne pèse plus guère !

    1. Je peux vous répondre que ce sujet phagocyte plusieurs niveaux de l’administration américaine et bien entendu le haut commandement de l’armée US et ma réponse est non !

      En admettant que ce “machin” qui a usurpé la présidence lors des tricheries organisées de 2020, complétement sénile ou qui surjoue sa sénilité pour se faire partiellement excuser, certes possède l’une des clé indispensable au déploiement des armes stratégiques sous contrôle également du Pentagone, cela signifie que les forces armées ne peuvent pas déclencher des attaques nucléaires sans les codes de la Maison-Blanche, mais que, également la Maison-Blanche ne peut pas déclencher de telles opérations sans le consentement de l’état major du Pentagone, ce n’est pas pour rien que la bande à biden va tout faire pour que la Russie ou la Chine, ou autre, déclenche en premier une ou des attaques nucléaires, dans une telle situation, alors oui, les forces de l’US army autoriseraient des tirs préventifs ou offensifs sur des cibles ennemies.

  23. « Je rêve d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître !!! »
    En ce temps-là …..
    Il y avait moins de « riches » dans les allées des parlements !!! ….
    Mais il y avait surtout des « Politiciens » qui faisaient de la politique à but sociétal
    Pas de spectacle , pas de cinéma , pas d’actions uniquement à but sensationnel pour figurer dans les journaux du monde !!!

  24. Une fois encore merci chère Madame !

    Depuis quelques temps, la notion de “dictateur” me paraît plus confuse, les élus des pays soit-disants démocratiques me semblant oublier quelques lois et/ou règles fondamentales en gouvernant de façon … dictatoriale et sans considération pour le bien de leur peuple comme on le disant dans l’ancien régime.

    Bien à vous,

  25. Soutien total à Taïwan, modèle de démocratie en Asie.
    Aucune concession à la dictature chinoise, de même qu’à la Russie de Poutine, toutes deux ennemies de l’Occident, de la démocratie et de la liberté.

  26. Après une lecture détaillée des commentaires ainsi que la note de Suzette, il faudrait comprendre qu’il y aurait une logique dans la politique menée par l’actuelle présidence américaine ?

    … en réalité l’économie américaine multiplie l’esbrouffe … Certes ces manipulations politico-financières ont fonctionnées mais voilà que le maître des lieux est délogé par la 5G made in China, disons que certains partenaires hightech ont abandonnés abruptement les prétendus à la succession attendue.

    Si les USA perdent la main sur les hightech et qu’ils ont méprisés, comme ils le font, la production industrielle traditionnelle, que leur reste t’il ?

    Il me semble que la présidence actuelle et ses acteurs ne réalisent simplement pas que les clés de la planète change de main, ils font comme si tout était au goût de la marquise, tout va très bien alors que tout s’effondre, une bande d’incompétents qui se croient encore en place pour les prochaines décennies alors que le sol se dérobe sous leurs pieds et leurs déambulateurs, Une vague opération de bluff qui ne fait à peine sourire les tortues pendant que le lièvre gambade dans les fougères.

    Pendant que les démocrates et leurs groupies font des sketches en version non-genrées, la Chine et d’autres moins orientés sexuellement ne vont pas faire des politesses et céder leurs longueurs d’avance. En plus, ils lancent des os pour occuper ces purs races affolés par le moindre bruit de tonnerre. Ca va être dur pour les maître de ce château squatté par des indigènes expérimentés.

  27. Personne ne va vous le dire, mais les industriels en Chine refusent les payements en dollars, ils ont dû recevoir des consignes très strictes. Du coup, en fait, ça fait baisser légèrement les prix, notamment pour des payements venant de Suisse, de francs suisses à yuan. La visite de la pélosi va effondrer les cours du dollars définitivement !

      1. Connaissez vous les BRICS( 5 Etats émergeants dont font partie La Chine et la Russie) ne veulent plus de l hégémonie du dollar. Kadafi non plus, il voulait créer le “dinar or” avec les pays producteurs de pétrole, l Egypte, la Tunisie et d autres Etats( ( je vous laisse consulter la toile) avaient souscrit à ce projet. L Oncle Sam avait vu rouge et on sait quel sort fut celui de Kadhafi.. apres Kadhafi , voilà les BRICS, qu il faut attaquer à leurs têtes ,les 2 plus “grands” Chine et Russie.. Je l ai déjà dit , mais j ose le répéter, les USA ne supportent pas l idee même qu un autre Etat les surpassent, donc ils tiennent a l hegemonie de leur dollar , ce qui leur permet de faire la pluie et le beau temps sur toute la planète

  28. Pour ceux qui auraient besoin d’autres choses que de propos de comptoir consternants et réducteurs, voici un article documenté publié dans ce même journal :
    ttps://www.letemps.ch/monde/chercheur-antoine-bondaz-chine-parfaitement-instrumentalise-visite-pelosi

    Notons au passage que cette contributrice scriptomane rend responsable les “américains” et leurs “vassaux” des morts qu’infligent la Russie à l’Ukraine, Il aurait donc été opportun selon elle que nous laissions l’Ukraine se faire avaler et rééduquer. Il y a là une inversion des responsabilités dont l’indécence et la mauvaise foi est abyssale au vu des milliers de morts que cette guerre provoque. Et un mépris pour les ukrainiens qui demandent la liberté de décider de leur destin national. Quelle amoralité.

    1. On a vu comment se sont passées les élections aux USA pour pouvoir imaginer ce qu’il a bien pu se passer en Ukraine, ne pas oublier que Dominion a été implantée en Ukraine lors des dernières élections !

    2. Bonsoir,

      Et merci…..

      Peut-être que l’on ne mesure pas combien de gens veulent vivre sous la coupe d’autocrates ou de dictateurs.
      Ou combien ne savent pas ce que c’est , pour ne l’avoir jamais vécu…

      Ah, si certaines et certains vivaient un temps en terres brutales pour apprendre à apprécier nos vies en terres paisibles……

      1. Pour éviter toute méprise, je disais merci à SSUSINI….

        Et non à Corto ,comme pourrait le faire croire l’enchaînement des réponses. Lui…….

    3. Le plus terrible n’est pas reproché ni sanctionné: “Nous allons nous défendre jusqu’au dernier Ukrainien” Zelensky. Et à toutes les nombreuses occasions offertes par la Russie et les signataires de l’Accord de Minsk, Zelensky refuse comme il l’a refusé dès après son élection, de l’appliquer ou de le renégocier.

      Donc il engage son peuple dans une guerre qui ne lui fait aucune blessure physique, morale ou affective, malgré son maillot kaki. Si ce n’est pas du cynisme contre les Ukrainiens, c’est quoi ?
      Tout conflit a fini par des négociations et des accords successifs puis finaux.

      Le refus de dialogue et de compromis, condamne le peuple innocent à se détruire jusqu’au dernier.
      C’est tout simplement inadmissible.
      C’est cela que Madame Sandoz met en évidence. L’expérience de guerres pendant des décennies en Europe ou ailleurs lui donne raison. Le dénouement ne peut qu’être diplomatique. Je la remercie pour sa clairvoyance, son courage et sa rectitude. Rare sont les libéraux qui sont resté aujourd’hui “libéraux des lumières” et foncièrement humanistes. Madame Sandoz fait partie de cette génération de l’histoire et de la mémoire que nous regretterons à l’avenir tant l’effacement de notre âme est bien entrepris pour sa dislocation et il conduit inexorablement à son auto-anéantissement.

  29. A quel jeu jouent donc certains hauts politiciens américains ?
    Au sempiternel jeu de la guerre hors sol qui, contre toute attente, a été interrompu durant quatre longues années par la présidence improbable d’un outsider.

    ttps://www.unz.com/pgiraldi/the-all-american-lie-factory/

  30. Madame Sandoz, vous avez écrit : “d’une Europe vassalisée qui croit rouler les mécaniques”

    Il serait dès lors préférable de conjuguer cette phrase au passé simple !

    En ce moment les troupes, … se prennent une déculottée mémorable !

    Je vous l’avais certainement déjà écrit, mon voisin est un ex-colonel de l’armée russe et j’ai accès à des rapports quasis quotidiens et beaucoup plus causant que le silence occidental depuis 3 semaines sur cette question. La plupart des armes fournies par les occidentaux à l’Ukraine tentent de plus en plus les miliciens privilégiés d’arrondir leurs fins de mois en vendant des armes que l’Europe et autres vont se reprendre en colis prioritaires et visiblement sur le beignet, car ils savent que si ils tient, ils se font repérer et détruire dans les minutes qui suivent, donc mieux vaut un tien que deux tu l’auras !

    Le long de la ligne de confrontation,… cette “guerre” est pratiquement éteinte, c’est une défaite humiliante … de l’US army. Les médias sont devenus totalement aphones sur l’Ukraine et la provoc de pélosi n’est sans doute pas étranger à la défaite occidentale en Ukraine, histoire de donner à manger aux médias !

    1. Cela fait des mois que la Russie piétine en Ukraine et ce serait une “défaite occidentale” !
      M. Corto, soit vous prenez vos désirs pour la réalité, soit vous prenez vos ordres au Kremlin, via votre voisin, ex colonel de l’armée russe…

  31. Après plusieurs décennies de vision bipolaire de la planète, il est certain, spécialement depuis la chute du mur que le monde est entré de plein pied dans une configuration multipolaire !

    Si l’on observe les différentes tensions et alliances observées ces derniers mois, nous avons vu Poutine passer de belligérant affiché vis-à-vis de la chine à allié objectif en quelques mois.

    Du coté chinois, nous assistons à une montée en puissance sur tous les tableaux, économique, hégémonique et militaire avec un bémol venant du fait de la concentration des pouvoir ayant transformé la Chine de pays en développement à la première puissance économique mondiale avec un personnage rééligible à vie alors que précédemment les premiers secrétaires du parti unique n’avait accès qu’à deux mandats.

    Alors que pendant la guerre froide, l’ennemi “préféré” de l’occident n’avait qu’un seul atout ; Sa puissance militaire, alors que dans cette configuration multipolaire, la Chine se révèle puissant sous les différents ingrédients cités plus haut. Alors qu’il suffisait aux USA de mener son hégémonie uniquement sur le point militaire, aujourd’hui nous voyons que le coq américain devra tenir le cap sur plusieurs échiquiers, que la balance commerciale est largement déficitaire alors que la Chine maitrise ses importations et excelle dans ce domaine. Ceci fait que les rapports entre les différents acteurs stratégiques mondiaux sont de moins en moins indirectes et laisse apparaitre des découpages parfois surprenants. Il faudra s’attendre à de nombreux saucissonnages, coté ukrainien, la Russie attend l’automne depuis le début de ce conflit, tout le monde parle des glaces et des grands froids, mais il y a bien pire “la raspoutitsa”, la saison des boues, lorsque le terrain se transforme en océan de boues. Ce qui augure la fin de la prise de contrôle des régions russophones en Ukraine, une des raisons qui a poussé pélosi d’enchainer avec la Chine et ses satellites, il va y avoir un peu sport mais jinping va couper très court à ces chamailleries puériles !

  32. CQFD, en visitant Taiwan, il est certain que les tensions sont montées de deux crans, donc plus de présence militaire dans la région, la bonne excuse pour que les US déplacent 1 ou 2, voir 3 porte-avions supplémentaires dans les eaux qui longent la Chine et ses îles.

    Comme biden a écroulé l’économie du pays, cela sans provoquer de répercutions sur balance commerciale chinoise, bien au contraire. Les séniles autour de biden pensent qu’ils pourrons se rattraper en imposant leur flotte et des$ missiles supplémentaires dans la région. Après avoir détruit l’Irak, la Libye, l’Ukraine sans véritablement avoir pu en tirer des profits, voilà qu’ils vont encore tenter le diable dans les pays entourant la Chine.

    D’autant plus que la Chine a très bien compris que la provocation inutile de pélosi ne fait que diviser le monde politique américain, la Chine, elle, ne va bouger d’un poil !

    Ce sont les mêmes qui également veulent tuer encore plus les industries occidentales en devenant complètement dépendants de la Chine en imposant des véhicules électriques, (qu’ils disent), la réalité, c’est qu’ils n’ont qu’un seul but, éradiquer leurs populations notamment avec des labos biotech dans tous les pays les plus corrompus et avec les poisons qu’ils injectent au peuple, sinon ils agiraient autrement avec leur future dépendance en batterie au lithium “made in China”.

    Une autre info, plusieurs laboratoires biotech se retrouvent maintenant en Géorgie après les frappes de Moscou sur les labos ukrainiens.

    1. Et ça, bien sûr, Mme Sandoz laisse passer…

      Je cite le sieur Corto:
      “la réalité, c’est qu’ils n’ont qu’un seul but, éradiquer leurs populations notamment avec des labos biotech dans tous les pays les plus corrompus et avec les poisons qu’ils injectent au peuple […]”

      Ça va au chalet ???

  33. A l’heure actuelle, les conversations par transmission à distance ne garantissent plus la confidentialité, nous l’avons vu en France avec le scandale des téléphones piratés avec le système Pegasus, même les téléphone soi-disant cryptés utilisés par l’état français ont été totalement transparents pour les systèmes de piratage venus par NSO.

    De ce fait, plus aucun personnage voilant garder un haut niveau de confidentialité n’est protégé, dès lors qu’il communique par téléphone, par mail ou par n’importe quel support électronique !

    C’est pour cette raison que l’actuel président et ex-vice-président biden avait dépêché son fils Hunter en Ukraine, en Russie et en Chine pour, nous le savons, via la société Burisma, financé les laboratoires biotech en Ukraine, en effet la Russie a mis la main sur des documents présents dans 3 des laboratoires sous actuel contrôle russe qui confirment les liens directs en Hunter, Barisma et les financement des ces laboratoires (militaires) chargés de développer des virus modifiés à des fins hautement criminelles et génocidaire, nous l’avons vu avec les virus modifiés dans le covid.

    Vu le fait que ces laboratoires ukrainiens sont rendus hors-services grâce aux interventions russes, que pélosi sait que les communications à distance sont plus que risquées, qu’Hunter est grillé, pourrait on imaginer que pélosi doivent établir des contacts confidentiel et signer des documents fiduciaires à Taiwan ?

    Taiwan serait-il devenu le dernier espoir de ces génocidaires fonctionnant avec des laboratoires de biotech ?

  34. Après avoir doublé, le cours du blé sur les marchés internationaux est revenu à son prix d’avant la propagande mondialiste organisée depuis le mois de mars !

    Il avait dépassé les 14 dollars le quintal début mars et le voilà aujourd’hui à 7.6 dollars !

  35. À l’intention de Madame Sandoz :

    Ce lundi 8 août, un article dans le 20min (en ligne) annonçait qu’une personnalité politique suisse (une femme dont je ne me souviens pas le nom) allait se rendre à Taïwan, déclarant que son initiative rejoignait les motivations de Mme Pelosi. Cet article était visible à 18 h, puis absent à 23 h. S’il s’agit d’un problème technique, l’article devrait réapparaître mardi. Merci Madame Sandoz, dans tous les cas, d’ouvrir l’œil. Il serait dommage de manquer cette information tombée comme un gros caillou qui ensuite s’est envolé…

  36. À l’intention de Madame Sandoz / suite :

    Permettez-moi un complément qui me revient en mémoire seulement maintenant. Cette politicienne a précisé son point de vue, que je ne retranscris pas mot à mot, mais le sens donné est exact : « Cette visite n’est pas en inadéquation avec notre neutralité, elle peut avoir lieu dans le contexte actuel comme en tout temps… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *