Couronne royale

Redux (de Sussex)

La Ligne Claire tient à exprimer sa reconnaissance envers le Duc et la Duchesse de Sussex, inépuisable source d’inspiration pour son blog. Deux nouvelles sont venues alimenter la chronique ducale ces jours derniers. Tout d’abord, la Reine a retiré au jeune couple les derniers patronages dont ils étaient titulaires, capitaine général des Marines, patronage du National Theater ; désormais le duc et la duchesse ont brûlé leurs derniers vaisseaux et ils ne font plus désormais partie de la famille royale. Avec le bénéfice du recul, on comprend maintenant que la période d’essai de douze mois avait pour but de fournir au jeune couple le temps d’asseoir leur indépendance financière ; les contrats conclus avec Netflix et Spotify à hauteur de plusieurs centaines de millions en apportent la preuve éclatante.

La deuxième nouvelle tient au procès remporté par Meghan envers The Mail on Sunday pour atteinte à la vie privée, alors que le journal avait publié une lettre que la Duchesse avait écrite à son père. Or, on se souviendra que le motif invoqué pour le « Megxit » était justement l’intrusion supposée des médias britanniques dans leur vie. Avec ce procès, Meghan reprend la main. Loin de vouloir mener une vie discrète, Meghan souhaite contrôler et surtout mettre en scène sa propre vie selon ses propres termes. La Ligne Claire l’a déjà dit, son business model s’inspire de celui de Kim Kardashian, « famous for being famous ».

Parmi les invités à leur mariage en 2018, on pouvait discerner Oprah Winfrey, alors qu’il ne semble pas qu’ils se connaissaient alors. Mais chacune flaire l’affaire. L’interview qui sera diffusée début mars leur convient à toutes les deux et fournit la tribune à la Duchesse pour faire son début dans le monde de l’indépendance. Le business est maintenant sur les rails.

Dominique de la Barre

Dominique de la Barre

Belge offshore, amateur d'histoire et du patrimoine culturel européen, attaché aux questions liées à la transmission.

4 réponses à “Redux (de Sussex)

  1. Le scandale que personne n’a relevé, c’est que ces deux godelureaux riaient aux éclat pendant que le prêtre leur posait la question essentielle. Les caméras ont vu ça en gros plan, les téléspectateurs aussi, mais semble-t’il personne n’a été choqué de ce qui est plus qu’un manque d’éducation: un sacrilège. Vivement le divorce !

  2. On se demande qui sera le dindon de la farce, dans quelques années, de toute cette saga…..?
    J’ai bien ma petite idée……!

  3. L’Histoire se répète : après Wallis – américaine et divorcée -, Meghan est arrivée et même scénario digne d’un film Hollywoodien …

  4. Bravo pour cette fresque oh combien juste et clairement démontée à ceux qui – on peut encore essayer de leur pardonner – ont eu envie de croire au conte de fée de Harry. Pauvre gars, je crains fort qu’il ne soit un jour bien malheureux d’avoir coupé les ponts avec les siens …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *