Le FBI émet un avertissement concernant les jouets connectés

Le 17 juillet dernier, le FBI a émis un avertissement destiné aux parents concernant les dangers des jouets connectés à Internet. L’agence de sécurité du gouvernement américain a prévenu que:

«Les criminels pourraient utiliser les jouets intelligents pour recueillir des informations sensibles sur les enfants, telles que leurs noms, leurs adresses, leurs apparences physiques, les mettant ainsi à risque pour le vol ou l’usurpation d’identité.»

Les jouets intelligents contiennent généralement des capteurs, des microphones, des caméras, la reconnaissance vocale et un GPS a déclaré encore le FBI. Des fonctionnalités qui pourraient mettre en danger la vie privée et la sécurité des enfants en raison de la grande quantité d’informations personnelles qui sont divulguées involontairement.

Ces préoccupations ne sont pas infondées. Les cybercriminels ont piraté VTech il y a deux ans et ont accédé aux détails de plus de 6,3 millions d’enfants. Une faille de sécurité a été détectée dans le serveur de la peluche Smart Toy de Fisher-Price, l’un des articles les plus populaires de Noël 2015.

La poupée Barbie lancée l’année passée, dotée d’un logiciel de reconnaissance vocale, capable de tenir une conversation et de répondre aux questions, avait à son tour créé la polémique.

J’ai testé Hello Barbie, la poupée «stasi»

Le FBI a visé les jouets connectés dans son bulletin, mais tout appareil dans sa maison relié à Internet peut être infiltré par un pirate informatique. Les ordinateurs et les téléphones sont toujours des cibles privilégiées, mais les «hackers» étendent de plus en plus leur champ d’action vers d’autres appareils connectés autour de nous.

Un exemple qui a fait la une des journaux en 2014 avait fait froid dans le dos. Des parents à Houston au Texas ont entendu émaner du baby-phone de la chambre de leur fille, la voix d’un homme qui proférait des insultes à son égard. L’homme l’a même appelée par son prénom, écrit en toutes lettres sur le mur de sa chambre, détecté par le biais de la caméra.

Les objets dans nos maisons, vulnérables au piratage

Pour garder les enfants en sécurité lors de l’utilisation de jouets intelligents, a déclaré le FBI, il faut s’assurer que la dernière mise à jour de sécurité a bien été faite, choisir des produits qui revendiquent utiliser un système de cryptage et se connecter uniquement par le biais de réseaux Internet sécurisés.

Les parents sont encouragés à surveiller les enfants lorsqu’ils utilisent des jouets connectés et surtout, éteindre les appareils lorsqu’ils ne sont pas utilisés.

Il y a donc bien un risque potentiel pour la sécurité des enfants, mais aussi une certitude, les données récoltées et stockées sur les serveurs des fabricants serviront un jour à une exploitation commerciale.

Lire aussi: Ces objets qui nous écoutent

Emily Turrettini

Emily Turrettini

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *