Messages éphémères et «mode disparition» pour WhatsApp, Instagram et Messenger

DIGITALE ATTITUDE : Les réseaux sociaux et les messageries offrent les uns après les autres la possibilité d’envoyer des messages éphémères qui s’effacent automatiquement au bout de quelques heures ou quelques jours.

Snapchat a été le premier en 2011 avec une application qui a permis le partage de photos puis de vidéos avec une autodestruction programmée – entre 1 et 10 secondes – dès qu’elles apparaissaient sur l’écran du destinataire. Aussitôt adoptée par les adolescents, la plateforme s’est distinguée pour avoir popularisé les sextos, ou l’envoi de photos et de textos à caractère sexuel.

Pour élargir son public, Snapchat a ensuite offert la possibilité de poster un contenu accessible à tous pendant 24 heures – c’est le modèle des stories que l’on retrouve désormais sur Instagram, Facebook, Messenger, YouTube, même sur le réseau social professionnel LinkedIn de Microsoft. Et il y a quinze jours, Twitter, le dernier arrivé, a annoncé le déploiement global de «Fleets», offrant la possibilité de publier des tweets furtifs, eux aussi limités à 24 heures.

Même sur WhatsApp, depuis le mois de novembre, on peut envoyer des messages qui disparaissent au bout de 7 jours.

«La plupart des messages que nous échangeons ne méritent pas d’être conservés pour l’éternité. Il n’est pas nécessaire d’en garder des traces», peut-on lire sur le blog de l’entreprise en guise d’explication.

Cette temporalité est la bienvenue pour nous libérer de notre empreinte numérique. Mais si les stories des applications du groupe Facebook ne sont plus visibles publiquement, elles n’ont pas forcément disparu pour autant. Elles sont sauvegardées par défaut dans les archives de nos smartphones et sur les serveurs du réseau social.

Quant à Snapchat, plus respectueux de notre vie privée, les enregistrements des stories doivent être activés par l’utilisateur et ne sont pas conservés au-delà de 30 jours.

Après l’option éphémère pour nos échanges proposée par WhatsApp, Facebook a commencé à dérouler un «mode disparition» («Vanish Mode») pour Messenger et la messagerie d’Instagram. Sont-ils eux aussi sauvegardés sur les serveurs de l’entreprise comme les stories? Apparemment pas: «Une fois qu’un message a été livré, il ne réside plus sur nos serveurs».

Emily Turrettini

Emily Turrettini

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

Une réponse à “Messages éphémères et «mode disparition» pour WhatsApp, Instagram et Messenger

  1. Je ne crois pas un seul instant que nos messages vont disparaitre comme par magie des serveurs du groupe facebook…
    Effectivement, la majorité de nos messages ne méritent pas d’être sauvegarder pour l’éternité ( quelle horreur!:-) ) Mais pour Facebook l’illusionniste c’est différent…
    Ce contrôle, intrusion dans la vie privée des gens va surement amener beaucoup de personnes à délaisser ces plateformes pour d’autres qui sont elles sécuriser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *