Des parents américains prennent la scolarité de leurs enfants en main en organisant des micro-classes à domicile

Pour contourner ou compléter l’école à distance due à la propagation du COVID-19, des écoles privées improvisées composées de trois à dix élèves se profilent pour la rentrée, dirigées par des enseignants ou les parents eux-mêmes.

Baptisés pandemic pods, copods, microschools, homeschool pods, l’intérêt pour un enseignement alternatif au numérique est tangible sur les réseaux sociaux. Un groupe baptisé Pandemic Pods sur Facebook par exemple, affiche plus de 35’500 membres.

Si la courbe de propagation du virus continue à monter, une grande partie des 50 millions d’enfants américains inscrits à l’école publique devront à nouveau suivre les cours exclusivement en ligne ou à temps partiel en présentiel, alternant un jour sur deux.

Dans tout le pays, il devient évident que de nombreux parents qui travaillent seront confrontés au même défi qu’au printemps: trouver un équilibre entre leur travail et les exigences liées à l’accompagnement des enfants dans les classes numériques.

Et les nombreux préjudices liés au fait d’être maintenu hors de l’école – académique, social, émotionnel, psychologique, physique – seront à nouveau ressentis par tous les enfants.

Ainsi ces «modules de pandémie» pourraient offrir aux familles une option de scolarisation qui leur permettrait de se sentir en sécurité, tout en permettant aux enfants de s’amuser et de se développer socialement.

Mais étant donné que ces cours seront coûteux, difficiles à mettre en pratique, ils seront plus populaires parmi les familles privilégiées, et aggraveront les inégalités en matière d’éducation, s’accordent à dire tous les experts.

Sources : Qz, MIT Technology Review, New York Times, Forbes, Washington Post

Emily Turrettini

Emily Turrettini

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *