Votre vie privée ne concerne pas que vous

DIGITALE ATTITUDE : Un article intéressant dans le journal britannique New Statesman nous fait réfléchir sur la manière dont nous gérons notre vie privée sur Internet et pourquoi ne pas s’en préoccuper, a un impact sur les autres.

Parmi nous, il y a ceux qui ne se sentent pas concernés par la protection de leurs données parce qu’ils estiment n’avoir à cacher, puis il y a ceux au contraire qui s’en soucient et prennent des mesures pour se sécuriser. Ils évitent par exemple d’enregistrer leurs identifiants dans leur navigateur et s’abonnent à des gestionnaires de mot de passe. Mais dans les deux cas, ces individus partent du principe que leur vie privée est une affaire personnelle – quand en réalité elle concerne la collectivité.

Prenez le scandale de Cambridge Analytica. Seuls 270’000 utilisateurs de Facebook ont consenti à ce que la firme accède à leurs profils. Les 87 autres millions de personnes qui ont subi des campagnes de propagande politique figuraient dans des listes d’«amis» – dont les données ont été siphonnées à leur insu et sans leur consentement.

Pour Christopher Wylie, lanceur d’alerte et ex-directeur chez Cambridge Analytica, sans l’influence psychologique menée par son équipe de recherche auprès des électeurs ciblés sur Facebook, Brexit n’aurait pas eu lieu et Donald Trump n’aurait pas été élu président.

Les applications que nous téléchargeons sur nos smartphones sont capables d’accéder à notre microphone, à notre caméra, à nos photos, à nos contacts, à notre localisation, à nos réseaux sociaux et à notre agenda. Des informations qui peuvent être piratées ou échangées commercialement et qui nous rendent vulnérables les uns par rapport aux autres. C’est pourquoi il est nécessaire de sécuriser ses informations personnelles – pour se protéger soi-même mais aussi son prochain.

Ces dernières années, Apple, Google et les réseaux sociaux ont amélioré leurs politiques de confidentialité, nous permettant d’intervenir dans nos paramètres pour accorder des autorisations d’accès à certaines fonctionnalités.

Tout comme nous avons un rôle à jouer collectivement dans la lutte contre les changements climatiques en modifiant nos habitudes de consommation personnelles, nous avons aussi un rôle à jouer ensemble pour préserver la vie privée.
Emily Turrettini

Emily Turrettini

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

Une réponse à “Votre vie privée ne concerne pas que vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *