Earth Now, un projet pour surveiller la terre entière depuis l’espace

DIGITALE ATTITUDE : Le projet d’une start-up de lancer des centaines de satellites dans l’espace pour surveiller la terre 24h sur 24 inquiète, malgré la présence du philanthrope bienveillant Bill Gates parmi les investisseurs.

L’entreprise EarthNow, financée par des acteurs influents des secteurs aéronautique et technologique – dont Airbus, SoftBank et Bill Gates – vient d’annoncer un projet de surveillance global de la planète depuis l’espace, en temps réel et en continu. Selon son communiqué de presse, une constellation de satellites d’imagerie très avancée permettra à des gouvernements et à des grandes entreprises «de suivre en direct l’évolution des ouragans et des typhons, de tracer les migrations des grandes baleines ou de repérer les incendies de forêts. Elle pourra encore détecter les bateaux qui pêchent illégalement et observer les zones de conflits.»

Une ambition sans précédent

Alors que de nombreux systèmes satellites actuels offrent des images et des séquences vidéo dans un délai de quelques minutes à plusieurs jours, EarthNow offrira des images quasiment en temps réel, avec un décalage d’une à deux secondes seulement. Le fondateur et PDG de l’entreprise, Russell Hannigan, qualifie le projet «d’ambitieux et sans précédent», par sa capacité à «voir la Terre en direct et sans filtre». Cela «nous aidera tous à apprécier et, en fin de compte, à mieux prendre soin de notre unique maison», dit-il.

Quid de la protection de la vie privée ? 

Dans ce cadre, il ne s’agit pas de surveiller les individus, tient-il encore à rassurer: «Pour nous, la protection de la vie privée est absolument indispensable et intégrée au système dès le départ.» Des propos pourtant accueillis avec scepticisme par la presse. Pour la journaliste Clara Lalanne dans le magazine en ligne Ulyces, par exemple, «Earth Now prévoit avant tout de s’enrichir en donnant les clés du plus vaste réseau de surveillance imaginé par l’homme aux Etats et riches entreprises prêts à payer pour nous avoir à l’œil partout et tout le temps». Et elle en conclut: «Big Brother a trouvé son grand frère.»

Une date de lancement n’a pas encore été articulée, et le nombre de satellites qui seront utilisés n’est pas confirmé. Mais le Wall Street Journal estime que 500 d’entre eux seront mis sur orbite. Et à terme, Earth Now compte proposer des applications qui permettront de visionner ses vidéos à partir d’un smartphone: «Nous sommes enthousiastes à l’idée de donner à tous une vue sur notre belle planète depuis l’espace. Nous deviendrons tous des astronautes virtuels», peut-on lire sur son site internet. Ou le grand frère de tout un chacun?

Emily Turrettini

Emily Turrettini

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

2 réponses à “Earth Now, un projet pour surveiller la terre entière depuis l’espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *