GoodWill, le ransomware malveillant avec de bonnes intentions

Normalement, les pirates qui prennent en otage un système informatique d’une entreprise en le verrouillant, exigent une rançon pour rendre l’accès aux données, mais un nouveau type de logiciel malveillant appelé GoodWill, oblige les victimes à faire une série de bonnes actions – plutôt que de verser une somme en bitcoins.

Elles doivent faire les trois choses suivantes en échange de la clé de décryptage:

  1. donner des vêtements à des sans sans-abri,
  2. offrir un repas dans un fast food comme Pizza Hut ou KFC à cinq enfants démunis,
  3. fournir une aide financière à une personne ayant besoin de soins médicaux urgents.

Une fois ses trois actions accomplies – qui doivent être documentées sur les réseaux sociaux en images et en vidéo – les victimes doivent préciser: «qu’elles sont devenues meilleures après avoir été victimes d’un ransomware appelé GoodWill». Après quoi, l’accès aux dossiers leur est restitué.

Ce logiciel de rançon a été découvert par la compagnie de surveillance des risques numériques CloudSEK en mars 2022. «Nos chercheurs ont pu tracer l’adresse électronique fournie par les hackers. Elle  correspond à une société de services et de solutions informatique basée en Inde. Le ou les auteurs du virus seraient motivés par une «justice sociale» plutôt que par l’appât du gain».

Il est certainement inhabituel de voir une souche de ransomware comme Goodwill. Mais il s’agit peut-être simplement du projet de quelques programmeurs malicieux. Jusqu’à présent, aucune victime n’a été trouvée infectée par Goodwill, selon CloudSEK. Et la plupart des antivirus le détectent facilement.

Sources : Financial Express / PCMag UK / Metro

Emily Turrettini

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

3 réponses à “GoodWill, le ransomware malveillant avec de bonnes intentions

    1. Euhh … on récapitule :

      donner des vêtements à des sans sans-abri,
      offrir un repas dans un fast food comme Pizza Hut ou KFC à cinq enfants démunis,
      fournir une aide financière à une personne ayant besoin de soins médicaux urgents.

      C’est ça être humilié ????? Vraiment ????

Répondre à Emilie G. Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *