…bénéficiaient à nouveau de la recherche helvétique…

… la semaine écoulée a vu la publication d’une importante étude sur la santé des abeilles. Résultant de travaux récents de la nouvelle équipe de chercheurs de l’Université de Berne, elle démontre pour la première fois un effet délétère de deux pesticides du groupe des néonicotinoïdes sur la fertilité des reines d’abeilles. Cela faisait bien longtemps que des résultats aussi importants n’avaient pas été produits par un groupe helvétique… (suite…)

Lire la suite

… venaient d’Islande…

WP_20150924_15_20_53_Pro[1]Pour beaucoup d’apiculteurs, un voyage à l’étranger est l’occasion de s’informer sur les abeilles  et les pratiques apicoles locales. On goûte les miels du crû, on s’arrête pour examiner les ruches et si par chance l’apiculteur est sur place, on engage la conversation avec le peu de mots que l’on connaît, les gestes et abondance de sourires.

… jamais je ne pourrais vivre sans abeilles...

(Torbjörn Andersen, apiculteur islandais)

(suite…)

Lire la suite

…inspiraient nos écrivains…

C’est un très bel ouvrage que ce roman de 127 pages de Slobodan Despot, intitulé “LeMielDespot2015Le Miel” et publié en 2014 aux éditions Gallimard. De nombreux livres, souvent un peu convenus, ont été écrits autour de la figure de « l’apiculteur », alliant l’image paternelle et rassurante de l’ami des mouches à miel et celle du vieux sage proche de la nature. Ce roman-ci est d’un tout autre calibre.

 

(suite…)

Lire la suite

François Huber, le genevois qui mit au jour les secrets des abeilles

Conférences sur François Huber, 18 et 20 mai 2017

Société entomologique de Genève, Malagnou, jeudi 18 mai, 19h30

Nuit des Musées, Berges de Vessy, samedi 20 mai 2017, 19h

https://www.ville-ge.ch/culture/nuitdesmusees/programme.html#?inEnglish=false&hdcp=false

L’AVIS DE L’EXPERT Mardi 20 mai 2014

Il y a tout juste 200 ans, François Huber publiait un ouvrage qui révolutionna les connaissances de l’époque sur l’histoire naturelle des abeilles. Ce savant des Lumières n’a jamais vu l’objet de ses études puisqu’il fut atteint de cécité à l’âge de 20 ans.

Retour sur un destin d’exception, par l’apiculteur et biologiste Francis S
aucy

(suite…)

Lire la suite

…nous étaitent comptées…

Dans un article intitulé “Pertes hivernales à nouveau faibles en 2014-2015” publié dans la Revue suisse d’Apiculture, R. Sieber (de la revue d’apiculture suisse alémanique Bienenzeitung) et J.-D. Charrière (directeur du Centre de recherches apicoles, d’Agroscope-Liebefeld) se réjouissent des faibles pertes d’abeilles durant l’hiver dernier (16.5%). Un tableau récapitulatif des 8 années de l’étude (hivers 2007/08 à 2014/15) montre que ces pertes ont fluctué entre 12% (hiver 2008/09) et 26,3% (2011-12). Elles furent en moyenne de 17,7% par hiver, soit un peu moins d’une colonie sur cinq chaque année durant ces huit hivers.

… mais combien reste-il de colonies d’abeilles en Suisse?

(suite…)

Lire la suite

… ne piquaient plus…

… des débuts peu glorieux...

Je m’en souviens comme si c’était hier. J’ai acheté ma première ruche avec mon premier salaire, après un cours d’introduction au rucher école de Genève. Un ami, rencontré dans le même cours, m’avait invité à partager l’emplacement où il avait installé sa propre colonie.  Située à Soral, face à la France voisine, c’était une parcelle en pente, entre jardins, maisons traditionnelles et résidences d’été. Au contraire des abeilles douces et calmes que j’avais vues et manipulées lors de ce cours, mes “mouches à miel” étaient plutôt du genre “nerveuses”, au point qu’il m’est arrivé de m’enfuir (sans gloire), de sauter au volant de ma 2CV pour ne retirer mon voile qu’après avoir effectué quelques centaines de mètres, toutes fenêtres ouvertes dans la charmante campagne avoisinante, avec encore dans les oreilles les cris d’un client attaqué  sur la terrasse du café, bien trop proche du rucher…

(suite…)

Lire la suite