Coupe du monde : prime aux comportements voyous

A quelques heures de la probable qualification de l’équipe suisse pour les huitièmes de finale, voici un billet qui sort du thème de ce blog habituellement consacré aux abeilles et qui ne me vaudra guère de commentaires sympathiques… mais qu’importe, la colère est trop grande…

Que l’on soit ou non un/e fan de foot, impossible d’échapper à l’émotion que provoquent (suite…)

Lire la suite

… se dotaient d’une “app” pour compter les Varroa…

Björn Lagerman, initiateur du projet

Les fantastiques progrès réalisés récemment dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) profitent désormais aussi aux apiculteurs et aux abeilles. On connaît depuis quelques années, les ruches connectées. Mais ce que nous propose le projet BeeScanning.com, animé par l’apiculteur suédois Björn Lagerman, est d’un autre calibre. En effet, ce groupe d’apiculteurs et de scientifiques proposent une application permettant d’évaluer l’état de santé de nos colonies à l’aide de photos prises à d’aide d’un téléphone portable. L’application est simple à utiliser, vous définissez vos paramètres (nom du rucher, souche, no de ruche) et c’est parti. Vous faites quelques photos de vos cadres couverts d’abeilles et vous cliquez sur  “scannez photos”. L’application les analyse en ligne et vous renvoie un diagnostic dans les secondes qui suivent. Ce diagnostic vous indique un niveau d’infestation avec un seuil d’alarme : dès 3% d’infestation, l’application vous conseille d’effectuer un traitement. Elle permet également d’identifier la reine, et dans le futur de détecter les abeilles aux ailes déformées, indice de contamination par le virus du même nom.

Le projet a débuté en 201 et est encore en développement. L’application et peut être téléchargée gratuitement (android 7.0 et iOS 8.0). Chacun peut participer à améliorer le système en envoyant ses photos, ses commentaires et remarques sur d’éventuelles erreurs. L’application (version Beta =développement) n’est actuellement disponible qu’en anglais et en suédois, mais des traductions sont prévues. Elle vous offre gratuitement un capital de 1000 “tokens” et vous en facture 10 pour chaque analyse.

Le projet a été récompensé par plusieurs prix à l’innovation et devrait être prochainement  soutenu par un financement européen.

Essayez vous-même et faites-moi part de vos remarques…

Page web : BeeScanning.com

…glyphosate… mourir pour mûrir… petite histoire d’une agriculture que l’on fait marcher sur la tête…

L’utilisation du glyphosate comme méthode de préparation des champs avant semis est l’une des aberrations les plus choquantes de l’agriculture moderne. Pensez-donc, plutôt que de labourer les terres selon la méthode traditionnelle, l’industrie agro-chimique a réussi à convaincre le monde agricole et ses techniciens de préparer les champs en éliminant chimiquement toute trace de végétation avant les semis à l’aide d’un herbicide total, le fameux glyphosate.

Traiter avec un herbicide total pour faire pousser des plantes, voilà (suite…)

Lire la suite