L’histoire du Nimmer, l’un des premiers jeux électroniques conçus en Suisse (1968)

J’écris ce billet suite à la redécouverte dans les archives de la Radio Télévision Suisse (RTS) d’un reportage filmé montrant un jeune homme, René Sommer, présentant ce qui est peut-être le plus ancien jeu électronique conçu en Suisse que l’on connaisse. Jeune inventeur prodige, il fera ensuite carrière chez Logitech, entreprise suisse concevant des périphériques informatiques. Personnage discret, l’informatique d’aujourd’hui lui doit pourtant beaucoup, alors que peu d’articles et d’ouvrages le mentionne (comme souvent dans l’histoire de l’informatique, à quelques exceptions près).

Ce billet est l’occasion de le mettre en avant en revenant en particulier sur le Nimmer (contraction de « Nim » et « Sommer »), son adaptation du jeu de Nim. Le Nimmer consiste en une boîte en métal affichant un certain nombre de lumières sur sa face avant ainsi que quelques boutons. À l’intérieur, on découvre « 230 transistors et 600 à 700 résistances » mis en réseau et permettant de jouer avec la machine. Celle-ci date de 1968 et fait de lui l’un des précurseurs dans l’histoire de la création de jeux vidéo en Suisse. Le reportage, parfaitement conservé par la RTS, nous offre de la voir fonctionner. (suite…)

Lire la suite

Récolter des dons en terminant des jeux vidéo dans des temps record

Des étudiants et étudiantes de la région lausannoise organisent ce week-end (12 au 14 juin 2020) un événement caritatif, la Game Star Speedrun Fest, pour venir en aide au café lausannois le QWERTZ. Celui-ci, comme la majorité des cafés et restaurants, traverse une période difficile suite à la crise sanitaire causée par le Covid-19. Les étudiantes et étudiants se mobilisent ainsi pour l’un de leurs lieux favoris, théâtre notamment des rencontres mensuelles entre créatrices et créateurs de jeux vidéo de Suisse romande. (suite…)

Lire la suite

Ce jeudi, on explore l’histoire du jeu vidéo suisse à l’Université de Lausanne !

Aviez-vous oublié son existence avant de revoir l’image illustrant cet article ? Ou ce personnage vous est totalement inconnu ? Né en 1988 1979 1974, son nom est Blupi et il a accompagné la découverte de l’informatique pour de nombreuses jeunes personnes, en Suisse romande comme dans le reste du monde. Issu de l’imagination de Daniel Roux, programmeur dans l’entreprise vaudoise Epsitec, il apparaitra dans une dizaine de jeux, sur divers supports (Smaky, puis DOS et Windows), dans une vingtaine de langues, et connaîtra même un changement de prénom au moment de partir à la conquête d’autres marchés (Blupi, né Toto, deviendra «Eggbert» aux États-Unis).

J’explique dans ce billet notre motivation à consacrer un cours public entier de l’Université de Lausanne à Blupi (prononcez [blypi] ou «blüpi») ainsi qu’à son créateur. Ce cours public qui prendra la forme d’un dialogue accompagné d’extraits de jeux se tiendra le jeudi 26 septembre 2019, à 18h30, dans l’auditoire 1129 du bâtiment Anthropole. L’événement est gratuit, accessible sans inscription. [Le flyer en PDF]

 

Mise à jour ! La captation vidéo du cours public est disponible. [3 octobre 2019]

(suite…)

Lire la suite

Avant Le Tombeau des lucioles et Le Voyage de Chihiro, il y a eu Heidi

Le Landesmuseum Zurich, ou Musée national suisse, propose en ce moment une exposition consacrée au dessin animé japonais Heidi réalisé en 1974. Les 52 épisodes qui composent cette série ont, grâce à son immense succès, aidé à promouvoir l’image de la Suisse au Japon et dans le monde entier. Cet anime (mot désignant les dessins animés et films d’animation provenant du Japon) a même connu un joli succès en Suisse. L’exposition, qui se termine le 13 octobre 2019, revient sur sa conception et notamment sur la visite préparatoire en 1973 en Suisse et en Allemagne à laquelle participèrent Yoichi Kotabe (character designer – Panda Petit Panda; Super Mario Bros.; The Legend of Zelda; Pokémon), Hayao Miyazaki (animateur – Nausicaä de la vallée du vent; Mon Voisin Totoro; Porco Rosso; Le Voyage de Chihiro), Junzo Nakajima (producteur – Conan, le fils du futur; Princesse Sarah), et Isao Takahata (réalisateur – Horus, prince du Soleil; Le Tombeau des lucioles; Le Conte de la princesse Kaguya).

(suite…)

Lire la suite

Oniri Islands, un jeu «Swiss made» à glisser sous le sapin

C’est un très beau projet que celui de Tourmaline, un studio genevois qui sortait fin novembre Oniri Islands, un jeu hybride faisant se rencontrer figurines et tablettes, solide et dématérialisé. Le jeu invite en effet à manipuler deux personnages sur la surface de l’écran afin de résoudre collaborativement des énigmes et avancer dans l’exploration. Le principe est simple, mais relativement peu répandu, et il fonctionne ici à merveille.

Dans l’interview ci-dessous menée avec Camille Attard (en charge de la production et du game design du jeu), les réponses sont généreuses et je la remercie pour le temps consacré à fournir ces explications détaillées. Elle dévoile des aspects du développement et de la commercialisation du jeu, ce qui est appréciable et pourra servir celles et ceux voulant peut-être se lancer dans une telle expérience.

Pour découvrir le trajet parcouru ces deux dernières années, vous pouvez notamment consulter un premier billet rédigé en avril 2017, à l’époque de la campagne de financement participatif pour le jeu.

 

 

(suite…)

Lire la suite

Cinéma et jeu vidéo : sortie du livre « La caméra imaginaire » de Selim Krichane

Selim Krichane sort ce lundi 17 décembre son premier ouvrage, intitulé La caméra imaginaire, aux éditions Georg à Genève dans la collection «Emprise de vue».

Je l’ai interviewé à propos de la parution de ce livre. Celui-ci conclut une année riche pour le jeu vidéo à l’Université de Lausanne, qui aura notamment eu comme conséquence une longue pause pour ce blog. L’occasion avec ce billet – après huit mois sans nouvelles – de montrer que ce blog n’est pas défunt. Au contraire.

(suite…)

Lire la suite

En Suisse, le jeu vidéo sur tous les fronts

C’est une semaine chargée pour qui veut couvrir l’actualité du jeu vidéo en Suisse : alors que 26 studios sont en ce moment à San Francisco (et moi avec) à l’occasion de la conférence annuelle des développeuses et développeurs de jeux vidéo (GDC), c’est le moment que choisit le Conseil fédéral pour publier son rapport « Les jeux vidéo. Un domaine de la création culturelle en développement » en réponse à un postulat datant de 2015. Survol rapide.

(suite…)

Lire la suite

De retour à San Francisco pour couvrir la Game Developers Conference

Voici une année, j’ai eu la chance immense d’aller couvrir la Game Developers Conference à San Francisco (GDC), le rendez-vous annuel des créatrices et créateurs de jeux vidéo. À l’époque une plongée dans l’inconnu, je m’y rends pour la seconde fois en sachant à quoi m’attendre. Et autant me l’avouer immédiatement : si je parviens à faire et voir tout ce que j’ai planifié, il ne va pas rester de temps pour dormir.

(suite…)

Lire la suite

San Francisco, d’où les jeux vidéo suisses partent à la découverte du monde

La Game Developers Conference (GDC) de San Francisco est l’événement principal de l’année pour Pro Helvetia, la fondation suisse pour la culture, au sein de leur initiative de soutien aux médias interactifs (et donc au jeu vidéo).

Grâce à la trêve hivernale, je trouve enfin l’occasion de mettre en forme et partager cette discussion avec Michel Vust, responsable des activités de soutien aux médias interactifs au sein de Pro Helvetia, réalisée à San Francisco en mars 2017. Un premier entretien avec Michel Vust avait été posté sur ce blog après le Gamescom 2016.

Dans l’entretien ci-dessous, il explique ce qui rend la GDC si importante, mais aussi ce qui fait du jeu vidéo un art un peu particulier en comparaison des autres arts soutenus par Pro Helvetia. (suite…)

Lire la suite

Terrifier ses amis n’a jamais été aussi amusant

Cette année, le cours « Science et Littérature » donné en deuxième année de Bachelor à l’EPFL en collaboration avec l’UNIL GameLab invitait les étudiant-e-s à analyser des jeux vidéo. Deux étudiantes se sont intéressées à un jeu en pleine campagne de financement participatif: Hell Eluja. L’occasion de les inviter à synthétiser et adapter leur travail au format d’un billet de blog, et ainsi coller à l’actualité.

Merci à elles d’avoir accepté l’invitation, ainsi qu’à Marc Atallah d’avoir approuvé la démarche.

(suite…)

Lire la suite