Guy Parmelin à l’honneur du lancement officiel du jeu vidéo suisse Opticale

Soufian Mahlouly «n’en revenait toujours pas» au lendemain du lancement du jeu de réalité augmentée Opticale dans une version Android pour la Suisse. Un conseiller fédéral participant au lancement officiel d’un jeu vidéo suisse – ici le sien – est en effet probablement une première dans notre pays.

«Le Lab»

Afin de rompre avec une image un peu vieillissante, le Comptoir Suisse, situé à Lausanne, avait ouvert cette année un espace nommé «Le Lab» consacré aux nouvelles technologies et offrant logiquement une place importante au jeu vidéo. On y trouvait de nombreuses occasions de jouer, dont notamment une version jouable de Super Mario Odyssey sur le stand de Nintendo (un mois avant sa sortie), un Mario Kart en réalité augmentée («Battle Kart»), ou encore le jeu d’horreur Hell Eluja du studio fribourgeois Oniroforge et le jeu en réalité virtuelle Anshar Wars 2 du studio lausannois Ozwe Games.

Lancement officiel

En ce vendredi 22 septembre 2017, le conseiller fédéral Guy Parmelin, vaudois d’origine, visite le Comptoir Suisse en compagnie de la présidente du conseil d’État vaudois Nuria Gorrite. «C’est le matin même que nous avons appris qu’ils viendraient, explique Soufian Mahlouly, game designer à l’origine du jeu. Nous avons proposé l’idée aux responsables du Comptoir, sans obtenir de validation… jusqu’au moment où ils se sont tous retrouvés devant le stand. Je leur ai décrit notre jeu, puis ai demandé à M. Parmelin s’il voulait le lancer et il a accepté!»

 

 

«Il y avait une centaine de personnes amassées autour du stand, continue Soufian Mahlouly. Je percevais un bruit continu d’appareils photos alors que je faisais tout pour rester concentré: exposer comment fonctionne le jeu, décrire l’univers que nous avons conçu, et expliquer l’opération organisée pour le public en collaboration avec le Comptoir.» En effet, le jeu consiste à trouver des créatures disséminées dans notre réalité et, pour l’occasion, nombre d’entre elles avaient été dissimulées sur le site afin d’inviter à explorer les 40’000 m2 du Comptoir Suisse. Contrairement à Pokémon Go, il n’est pas question dans Opticale de capturer les créatures mais de les répertorier dans l’encyclopédie du jeu, dont Mme Gorrite et M. Parmelin ont chacun reçu un exemplaire imprimé.

 

De gauche à droite, Soufian Mahlouly (t-shirt blanc), M. le chancelier d’État Vincent Grandjean, David Granite, responsable du secteur innovation au Comptoir suisse, Michel Loris-Melikoff, directeur de MCH Beaulieu Lausanne SA, Nuria Gorrite, présidente du conseil d’État vaudois, Guy Parmelin, conseiller fédéral, et Jean-Philippe Rochat, président du comité de candidature JO 2026.

 

Le Comptoir a connu cette année une hausse de fréquentation de 2.8%. Comme semble l’indiquer la présence de personnalités politiques de premier plan au «Lab», la place offerte au jeu vidéo et aux nouvelles technologies dans cette édition 2017 pourrait bien y être pour quelque chose.

En attendant de découvrir si une place est à nouveau offerte au jeu vidéo l’année prochaine au Comptoir Suisse, on saura se réjouir du signal fort lancé par ce conseiller fédéral en participant à la promotion d’un jeu vidéo suisse.


L’image utilisée dans l’en-tête et reprise dans le corps de ce billet est l’oeuvre de Denis Rouget.

Yannick Rochat

Yannick Rochat

Yannick Rochat est premier assistant à l’Université de Lausanne et chercheur en digital humanities, un domaine où se rencontrent informatique, mathématiques et sciences humaines et sociales. Ses travaux portent notamment sur les réseaux, les twitterbots, les game & play studies, et les archives de journaux. Mathématicien de l’EPFL, il est également docteur en mathématiques appliquées aux sciences humaines et sociales de l’UNIL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *