Le type d’exercice physique le meilleur pour le cerveau? Courir et marcher!

Cela fait de nombreuses années que l’on sait que l’exercice peut modifier la structure et la fonction du cerveau. Des études chez les animaux et l’homme ont montré que l’activité physique peut augmenter le volume du cerveau et aussi stimuler la neurogenèse (la création de nouvelles cellules neuronales dans le cerveau mature). Des études menées sur les animaux montrent que l’exercice est capable d’augmenter le nombre de nouvelles cellules du cerveau par 2 à 3 fois dans l’hippocampe, une zone clé pour la mémoire, l’émotion et l’apprentissage. Cette partie du cerveau est très sensible aux effets du vieillissement et des dommages neurologiques.

Ce que nous montrent les rats

Aussi bien, quel type d’exercice devrions-nous faire pour influencer la santé du cerveau à long terme? De nouvelles études menées par des chercheurs de l’Université de Jyvaskya en Finlande ont montré les effets de différents types d’exercice chez les rats1. Les chercheurs ont mis à disposition d’un groupe d’animaux des roues d’exercice dans leurs cages où ils ont ainsi pu courir à volonté. La plupart des rats faisaient plusieurs kilomètres chaque jour. D’autres animaux ont dû escalader un mur avec de petits poids attachés à leurs queues (un type de musculation). Un troisième groupe effectuait des exercices de haute intensité; il s’agissait de courir sur un tapis roulant à une vitesse rapide et vigoureuse pendant 3 minutes suivi de 2 minutes de marche lente. La totalité de cette séquence a été répétée pour un total de 15 minutes.

Les cellules varient en fonction du type d’exercice

Après avoir poursuivi ce régime pendant 7 semaines, les chercheurs ont examiné l’hippocampe de ces animaux. Etonnement, le nombre de nouvelles cellules cérébrales a varié en fonction du type d’exercice. Les meilleurs résultats se trouvaient chez les rats qui couraient régulièrement. Les plus mauvais résultats sont obtenus chez les animaux qui soulevaient des poids; leurs cerveaux ressemblaient à des contrôles qui ont mené une vie sédentaire. Les résultats intermédiaires se trouvaient chez les rats qui effectuaient des exercices de haute intensité.

De l’importance de l’exercice aérobic

Les chercheurs ont conclu que l’exercice aérobic soutenu est la clé pour créer de nouvelles cellules cérébrales chez les rats. Des études récentes aux États-Unis ont montré que les gens qui courent régulièrement augmentent la production d’une protéine musculaire appelée cathepsine B; simultanément leurs résultats sur une variété de tests de mémoire2 sont améliorés.

L’exercice physique est important non seulement pour la neurogenèse, mais il peut aussi améliorer les troubles de l’humeur. En outre, il maintient la santé des muscles qui est essentiel pour le vieillissement3. De nouvelles études montrent que l’exercice réduit le risque de développer treize différents types de cancer4. Si vous voulez améliorer votre santé, il suffit de bouger.

1. Nokia, M.S. J Physiol 594.7 (2016) 1855–1873 Physical exercise increases adult hippocampal neurogenesis in male rats provided it is aerobic and sustained.

2. Running-Induced Systemic Cathepsin B Secretion Is Associated with Memory Function. Cell Metab. 2016 Jun 21.

3. Power, G.A. J Applied Physiol. Mar 24 (2016) Motor unit number and transmission stability in octogenarian world class athletes: can age-related deficits be outrun?

4. Moore, S.C. et al. JAMA Intern Med. May 16 (2016) Association of Leisure-Time Physical Activity With Risk of 26 Types of Cancer in 1.44 Million Adults.

6 réponses à “Le type d’exercice physique le meilleur pour le cerveau? Courir et marcher!

  1. je pense qu’on ne peut pas généraliser: certains préfèreront la marche, d’autres la natation, …
    Faut-il privilégier le sport en salle ou à l’air libre ?
    les conditions environnementales jouent également un rôle non négligeable, sans compter les caractères génétiques fondamentaux, ainsi qu’une alimentation équilibrée.
    En plus, le stress du travail peut saboter tous les efforts de santé consentis.
    Les humains ne se comparent pas à quelques rats confinés dans des cages expérimentales !!!
    il faudra sans doute des années d’analyses et de big data pour dégager des tendances crédibles.

    1. Notre propre expérience est une de nos meilleures sources d’informations. Chaque individu est différent. C’est clair aussi que rechercher ces infos via les êtres humains serait plus judicieux.

  2. Comme toujours, concis et vraiment utile. Bouger et marcher reste naturel et si on attend la meilleure condition on ne bouge plus. Qui lit trop la meteo, reste au bistrot. Bravo Ann. Toujours excellente.

  3. It’s appropriate time to make some plans for the long run and it’s time to be
    happy. I have read this submit and if I may I wish to recommend
    you few attention-grabbing issues or tips. Perhaps you can write subsequent articles relating to
    this article. I wish to learn even more things about
    it! http://yahoo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *