Des précipitations importantes au Sud des Alpes dues au bouleversement de l’atmosphère

Le Tessin, ainsi que la Croatie subit actuellement des fortes chutes de neige.  Des précipitations encore plus importantes sont prévues aujourd’hui.  Les météorologues alertent sur le risque de pluies abondantes et d’une accumulation de mètres de neige. Des inondations et des avalanches pourraient s’ensuivre. Actuellement, Tessin.ch rapporte 190 cm de neige à Airollo , plus de 80 cm de neige par endroits,  et un fort risque d’avalanches.

Plusieurs routes ont été fermées au Tessin.

En ce moment, des masses d’air différentes circulent au-dessus de l’Europe. Une masse d’air Arctique, frais,  s’est déversée sur l’Europe et descend assez loin au Sud. Un front froid s’étend vers l’Europe de l’Ouest.  D’autre part, une advection chaude monte sur l’Europe de l’Est, amenant de l’air chaud d’Afrique loin au Nord de l’Europe.  Plusieurs images présentent la situation en détail (Severe Weather EU). Sur cette carte en direct, je vois dimanche à 11h40 de l’air chaud monter vers les Alpes au dessus-de l’Adriatique (Lien Nullschool).

Avant, il faisait très froid en Arctique. Cette différence de température maintenait la circulation du courant-jet. Ce courant aérien tournait rapidement entre l’Arctique et les latitudes tempérées. Il maintenait une séparation entre les zones climatiques  et  l’air Arctique séparé du climat tempéré.  Actuellement,  le pôle se réchauffe vite et la séparation entre les zones climatiques s’affaiblit.

Depuis que l’Arctique se réchauffe, le courant-jet faiblit, ralentit, et forme des méandres. Ces vagues amènent de l’air froid au Sud ou de l’air chaud au Nord, jusqu’au Groenland et au pôle Nord.  Ainsi, de l’air froid de Sibérie et de l’air chaud d’Afrique se croisent au Tessin. Le refroidissement des masses chaudes et humides provoque des précipitations.  Dans l’avenir, les chutes de neige pourraient être plus fortes.

 

Avatar

Dorota Retelska

Dorota Retelska, décrypte les nouvelles du climat. Docteure ès Sciences de l’UNIL, auteure d’Antarctique-Ouest dans le Vide, elle alerte sur les dangers du climat depuis plusieurs années. Elle est active dans plusieurs organisations de défense du climat, entre autres l’Association Climat Genève, Greenpeace, TACA, et le Collectif Climat 2020.

7 réponses à “Des précipitations importantes au Sud des Alpes dues au bouleversement de l’atmosphère

  1. Je suis surprise par le terme “courant-jet” plutôt que le “jet-stream” qu’il me semble toujours avoir entendu jusqu’à aujourd’hui. Problème de traduction, ou nouvel usage d’un terme en français pour remplacer un anglicisme ?

  2. c’est extraordinaire , il neige en hiver et il faut trouver des raisons particulières pour l’expliquer .
    L’arctique se réchauffe cycliquement , voyez un peu les statistiques :

    http://www.climate4you.com/Polar%20temperatures.htm
    la température arctique était comparable en 1940-1944 à ce qu’elle est aujourd’hui (2016-2020) .
    Il ne serait donc pas surprenant qu’elle retombe dans les années à venir …

    1. Ce que vous écrivez est juste sur les réchauffements cycliques de l’Arctique. Néanmoins il y a peut-être des causes de réchauffement supplémentaire actuellement, bien que l’hypothèse CO2 me laisse un peu perplexe.
      Cela étant trouver des explications aussi tordues à de la neige en hiver, franchement, je suis d’accord avec vous, c’est une performance remarquable. C’est ainsi qu’on augmente le nombre des climato-septiques, en racontant n’importe quoi comme dans cet article.

    2. Mr Giot, la climatologie et la météorologie ne consistent pas à regarder des courbes mais à faire des modèles physiques qui permettent de retrouver les courbes du passé et prévoir le futur. Les géographes français ne sont pas compétents en météorologie ni en climatologie car ils ne sont pas scientifiques (pour être direct, on peut même dire qu’ils comprennent rien à la science). Ils n’hésitent néanmoins pas à faire des théories toutes plus fumeuses les unes que les autres, car s’ils ne possèdent pas la science, ils possèdent en contrepartie un ego démesuré et une prétention déconcertante. On les reconnait car ils osent tout. Est-ce de même certains alpinistes français ? Mystère.

Répondre à Gin.net Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *