Témoignages – comment je suis devenu·e psy

Quel profil psychologique ont les personnes qui s’intéressent aux profils psychologiques ? J’ai souvent entendu dire que les personnes qui choisissaient la psychologie avaient des problèmes. Cette opinion peut être blessante, mais je crois qu’elle a du vrai. En réalité, le fait d’avoir vécu et surmonté ses propres difficultés encourage la capacité d’empathie, donc facilite l’accompagnement d’autrui (Carl Gustav Jung parlait du guérisseur blessé). Les personnes que je juge les plus sages me donnent l’impression d’avoir digéré et intégré les blessures accumulées d’un parcours souvent riche et difficile.

J’ai invité des collègues (psychiatres et psychothérapeutes, confirmés ou en formation) à s’exprimer sur ce qui les a amené·e·s à ce choix (“Qu’est-ce qui m’a fait choisir mon métier, comment j’en suis arrivé·e là, quelle est mon histoire?“), en maximum 1000 caractères espaces compris. Voici leurs réponses (par ordre alphabétique) :

(suite…)

Lire la suite

la psychothérapie plurielle

Choisir une orientation psychothérapeutique? 2e volet

Suite à la présentation de nos 4 blogueuses/eurs psy sur ce même blog (du 14 juillet 2020) , qui avaient présenté 1. l’approche systémique, 2. la théorie psychanalytique, 3. l’approche centrée sur la personne, 4. la gestalt-thérapie, voici les 5 suivantes.

Rappel: Lorsque nous avons besoin de consulter, il n’est pas facile de choisir son thérapeute, ni de choisir l’approche qui pourra nous convenir.

Il y a de multiples approches psychothérapeutiques (environ 220, selon diverses sources). Certaines sont plus connues que d’autres. (suite…)

Lire la suite

Extrait de séance

Extrait de séance – le psy est en colère

J’ai eu l’impression que ma mère avait à la fois besoin de mon aide et la refusait, ce qui m’a fait vivre un mélange de volonté d’aider, d’impuissance et de colère. C’est plusieurs années plus tard que je m’en suis vraiment rendu compte et que j’ai pu transformer ce vécu en quelque chose de constructif, en partie grâce à Nathalie.

Du fait que Nathalie était une de mes premières clientes, je me mettais de la pression pour être un « bon » thérapeute. Je ne savais pas ce que ça voulait dire bien sûr, mais j’avais au moins l’intention du sauveur en herbe. Et Nathalie me semblait y être imperméable[1]. (suite…)

Lire la suite

la psychothérapie plurielle

Choisir une orientation psychothérapeutique?

Un sujet développé par nos 4 blogueuses/eurs psy:

Lorsque nous avons besoin de consulter, il n’est pas facile de choisir son thérapeute, ni de choisir l’approche qui pourra nous convenir.

Il y a de multiples approches psychothérapeutiques (environ 220, selon diverses sources). Certaines sont plus connues que d’autres.

Les recherches montrent que ce qui fait la qualité d’un processus thérapeutique n’est PAS la méthode, ni la technique.  (suite…)

Lire la suite

Aller Mal, Ca Peut Servir

Aller Mal, Ça Peut Servir.

Étrange, un psy qui fait de la pub pour aller mal ?

Je me suis souvent dit que le métier d’aider les gens, d’être psy, c’est les aider à aller mal.

Aller bien, en général, les gens se débrouillent, le font assez naturellement, disent oui, surfent sur la belle vague.

Aller mal ? Ils freinent, se révoltent, mentalisent, ça prend davantage de temps, ça dure, ça se complique même. Parfois un vrai fromage.

(suite…)

Lire la suite

Psychothérapie et intuition

Je trouve l’ambiance actuelle, extraordinaire, propice au recueillement et à l’introspection. Je vous propose ainsi une balade dans les profondeurs et les possibilités de la psyché humaine.

Parfois décriés comme exerçant une activité ésotérique et non-scientifique, et donc pour convaincre de leur légitimité à être inclus dans le cercle select des scientifiques, certain·e·s psychothérapeutes se sont beaucoup battu·e·s pour montrer une image de rationalité, de reproductibilité, de Science. Pourtant je crois que le non-rationnel et notamment l’intuition sont des ingrédients également importants à tenir en compte pour exercer ce métier. Dans le but d’argumenter ce point j’aimerais vous partager une histoire que je trouve saisissante. (suite…)

Lire la suite

Accords et désaccords…

Faire avec ce que l’on est, faire avec ce que l’on a… C’est souvent au moment d’une crise que nous rencontrons nos patients venus consulter, car seuls ils n’y arrivaient plus.

Les crises, on pourrait presque les appeler séparations, séparation avec un être cher, deuil, drame, séparation aussi avec certaines parties de soi, avec un idéal de soi qui a fait rencontre violente avec la réalité : ne pas être promu à un poste attendu, ne pas être celui qui est choisi par quelqu’un de significatif… (suite…)

Lire la suite

La psychothérapie est-elle réservée aux riches?

La psychothérapie est-elle réservée aux riches ?

A la fin de l’heure la psychiatre m’informe qu’elle facture une demi-heure de plus la première séance pour « l’établissement du dossier ». Bigre, je venais de payer mon heure de psychothérapie l’équivalent de deux jours de salaire de ma femme de ménage. Même si je connaissais cette pratique car un de mes premiers collègues psychiatre m’avait encouragé à l’adopter, j’étais secoué. (suite…)

Lire la suite