Extrait de séance

Extrait de séance – le risque et le bénéfice relationnel d’être authentique

José a baigné dans une ambiance familiale qui lui a enseigné qu’être authentique comportait un risque de rupture du lien, et que suivre le dogme véhiculé par sa famille assurait un confort relationnel : si je fais selon ce qui est préconisé, même si je trahis mon ressenti profond je suis certain d’être accepté dans le clan. Marie et José sont ensemble depuis quelques mois et apprennent à se parler de manière authentique. (suite…)

Lire la suite

Extrait de séance

Extrait de séance – mon psy me maltraite

Michel vient de se séparer de sa compagne qui habite encore chez lui et qui refuse d’accepter la rupture. Elle semble mieux savoir que lui qu’il s’agit d’une erreur, n’ayant cesse de le lui rappeler avec un ton assertif, insistant et moralisateur.

Étant donné qu’il est très mal à l’aise avec les conflits, il fait construire une cuisine et une salle de bains au sous-sol afin de s’aménager un espace où il peut cohabiter avec elle sans devoir la chasser.

(suite…)

Lire la suite

Extrait de séance

Extrait de séance – arrêter l’antidépresseur pour aller mieux

Johann prenait des antidépresseurs depuis l’apparition de ses premières idées suicidaires, un traitement ordonné par un psychiatre des années plus tôt. Quand je l’ai vu la première fois, il avait comme une attitude d’équanimité artificielle. On parle parfois des antidépresseurs comme de stabilisateurs d’humeur, en d’autres termes des médicaments qui font qu’on ressent moins nos émotions. Toutes les émotions : celles que l’on ne souhaite pas ressentir (l’effet médicamenteux désiré) et aussi celles que l’on souhaite ressentir (l’effet secondaire du médicament (suite…)

Lire la suite

Témoignages – comment je suis devenu·e psy

Quel profil psychologique ont les personnes qui s’intéressent aux profils psychologiques ? J’ai souvent entendu dire que les personnes qui choisissaient la psychologie avaient des problèmes. Cette opinion peut être blessante, mais je crois qu’elle a du vrai. En réalité, le fait d’avoir vécu et surmonté ses propres difficultés encourage la capacité d’empathie, donc facilite l’accompagnement d’autrui (Carl Gustav Jung parlait du guérisseur blessé). Les personnes que je juge les plus sages me donnent l’impression d’avoir digéré et intégré les blessures accumulées d’un parcours souvent riche et difficile.

J’ai invité des collègues (psychiatres et psychothérapeutes, confirmés ou en formation) à s’exprimer sur ce qui les a amené·e·s à ce choix (“Qu’est-ce qui m’a fait choisir mon métier, comment j’en suis arrivé·e là, quelle est mon histoire?“), en maximum 1000 caractères espaces compris. Voici leurs réponses (par ordre alphabétique) :

(suite…)

Lire la suite

Extrait de séance

Extrait de séance – le psy est en colère

J’ai eu l’impression que ma mère avait à la fois besoin de mon aide et la refusait, ce qui m’a fait vivre un mélange de volonté d’aider, d’impuissance et de colère. C’est plusieurs années plus tard que je m’en suis vraiment rendu compte et que j’ai pu transformer ce vécu en quelque chose de constructif, en partie grâce à Nathalie.

Du fait que Nathalie était une de mes premières clientes, je me mettais de la pression pour être un « bon » thérapeute. Je ne savais pas ce que ça voulait dire bien sûr, mais j’avais au moins l’intention du sauveur en herbe. Et Nathalie me semblait y être imperméable[1]. (suite…)

Lire la suite