En librairie, “Télévision queer” aux Éditions du remue-ménage

La télévision peut-elle être queer ? Telle est la question que pose cet ouvrage collectif canadien d’une grande diversité, puisqu’il se penche sur de multiples formats (les séries, mais aussi les webséries, les talk-shows et les téléromans) et contextes culturels (le Canada et les États-Unis, mais aussi l’Allemagne et l’Espagne). D’American Horror Story aux réalisations sérielles de Gregg Araki, du Ellen DeGeneres Show à la websérie Brujos, c’est à un périple multifacette en terre télévisuelle que nous convie cet ouvrage.
(suite…)

Lire la suite

En librairie, le numéro 7 de Darkness, censure et cinéma : “Maghreb, Proche-Moyen-Extrême Orient”

Déjà sept volumes au compteur ! Mêlant histoire et droit, cinéphilie et défense des libertés, la revue Darkness, censure et cinéma poursuit son infatigable exploration des voies (souvent impénétrables de primes abord) de la censure. Cette fois, c’est l’Orient – dans une acception large – qui se retrouve sous les feux des projecteurs. Sur le plan plus spécifique des séries télévisées, je publie dans ce nouveau volume un article intitulé « Les plateformes de streaming américaines à la conquête du Moyen-Orient ».
(suite…)

Lire la suite

En librairie, le numéro 13 de Télévision : “Youtube, Twitch et les autres”

Lancée en 2010, la revue Télévision continue de creuser son sillon en questionnant le médium télévisuel et ses entours. Témoigne de cette volonté d’ouverture le titre de son nouveau dossier : « Youtube, Twitch et les autres ». Comme se précisent ses coordinatrices, « il pourrait sembler étonnant de parler de YouTube et de Twitch dans une revue scientifique consacrée à la télévision ». Mais elles précisent aussitôt que « dédier un numéro à ces lieux discursifs plus récents que le “petit écran” permet, en creux, d’interroger ce qu’est la télévision. » J’y publie un article intitulé « YouTube et les séries originales, un mariage de fiction qui a rapidement tourné court ».
(suite…)

Lire la suite

Extrait de “HBO et le porno” : débats enflammés autour de la nudité quotidienne de “Girls”

HBO et le porno est une monographie universitaire de 422 pages dans laquelle je traite des représentations de nudité et de sexe dans les séries produites par HBO depuis 1997. Parmi celles-ci, il en est une qui a suscité des débats aussi vifs qu’incessants autour de l’exposition d’une nudité quotidienne et « ordinaire » dans le cadre d’une fiction sérielle : Girls. Voici un extrait (p. 281-282) qui revient sur les discussions auxquelles a pu donner lieu la franchise corporelle de Lena Dunham et (parfois) de sa bande de copines. (suite…)

Lire la suite

Extrait de “HBO et le porno” : la mobilité des images sexuelles dans “Euphoria”

HBO et le porno vient de paraître aux Presses universitaires François-Rabelais. Dans cette monographie de 422 pages, je traite des représentations de nudité et de sexe dans les séries produites par HBO depuis 1997. Parmi celles-ci, il en est une qui a renouvelé l’imagerie du teen drama en confrontant frontalement le genre à l’influence grandissante de la pornographie sur les adolescents et les jeunes adultes : Euphoria. Voici un extrait (p. 195-196) qui revient sur la manière dont s’y prend cette série pour aborder ce sujet des plus complexe.
(suite…)

Lire la suite

Sortie de “HBO et le porno”, un livre consacré à la nudité et au sexe dans les séries de HBO

Après des années de dur labeur, j’ai le plaisir de vous annoncer la sortie de ma monographie consacrée aux représentations de nudité et de sexe dans les séries de HBO : HBO et le porno. Riche de 422 pages, 85 graphiques et près de 500 illustrations couleur, cet ouvrage parcourt l’ensemble des séries produites par HBO depuis 1997. Des Sopranos à Euphoria, de Sex and the City à Girls, de Six Feet Under à Game of Thrones, l’exposition des corps sexuels y est étudiée dans ses moindres détails. Ça tombe bien : ils ont de nombreux secrets à nous révéler.
(suite…)

Lire la suite

Festival Séries Mania : florilège d’une sélection qui a tenu (presque) toutes ses promesses

Six mois après une édition 2021 retardée en raison du Covid-19, Séries Mania était de retour pour un nouveau rendez-vous printanier riche en projections, rencontres et animations. En un laps de temps si réduit, on aurait pu craindre que la sélection du festival lillois soit amoindrie, mais il n’en fut rien. Voici quelques morceaux choisis d’un panorama international dont on espère découvrir la suite prochainement sur nos écrans. (suite…)

Lire la suite

“Les séries et nos futurs”, du 2 au 5 décembre aux Rencontres nationales du Havre

Conférences, débats, tables rondes, projections, expositions. Du 2 au 5 décembre, la sixième édition des Rencontres nationales du Havre sera riche en événements centrés sur la thématique suivante : « Les séries et nos futurs ». Choisie en décembre 2019 (donc avant le déclenchement de la pandémie de Covid-19), celle-ci pose la question brûlante de notre rapport au vivre ensemble. De The Handmaid’s Tale à Anna, de The Leftovers à Black Mirror, nombreuses sont les séries contemporaines à sonder les temps troubles que nous traversons par le biais de projections dans un futur anxiogène. (suite…)

Lire la suite

En librairie, une enquête sur les rapports des Français aux séries télévisées

Puisqu’on nous parle sans cesse du « phénomène séries », il serait peut-être temps de faire le point sur ce qui s’apparente parfois (faussement) à une tendance récente. Telle est l’ambition affichée par Clément Combes et Hervé Glevarec, sociologues qui ont mené une enquête sur la base d’un questionnaire soumis à 2 439 personnes entre le 14 juin et le 19 juillet 2017. Ils livrent ici leurs résultats selon quatre axes : les pratiques et habitudes des Français en matière de consommation de séries, les rapports des Français au genre de la « série », la structuration des séries citées, et le goût sériel à partir de l’analyse des séries préférées, rejetées ou abandonnées.
(suite…)

Lire la suite

En librairie : “Apocalypse show, quand l’Amérique s’effondre” d’Anne-Lise Melquiond

Les éditions Playlist Society consacrent des essais, des monographies et des entretiens à la musique, au cinéma, à la littérature et à l’art. Les séries télévisées n’y sont guère snobées, puisque l’on y trouve des ouvrages sur The Leftovers (Sarah Hatchuel et Pacôme Thiellement) et Mad Men (Damien Leblanc). Vient s’y ajouter cet essai d’Anne-Lise Melquiond qui, comme son titre l’indique, s’efforce d’analyser les tiraillements de la fiction (post-) apocalyptique, entre goût du spectacle et réflexion sur le « monde d’après ».
(suite…)

Lire la suite