En librairie, le numéro 7 de Darkness, censure et cinéma : “Maghreb, Proche-Moyen-Extrême Orient”

Déjà sept volumes au compteur ! Mêlant histoire et droit, cinéphilie et défense des libertés, la revue Darkness, censure et cinéma poursuit son infatigable exploration des voies (souvent impénétrables de primes abord) de la censure. Cette fois, c’est l’Orient – dans une acception large – qui se retrouve sous les feux des projecteurs. Sur le plan plus spécifique des séries télévisées, je publie dans ce nouveau volume un article intitulé « Les plateformes de streaming américaines à la conquête du Moyen-Orient ».
(suite…)

Lire la suite

En librairie, le numéro 13 de Télévision : “Youtube, Twitch et les autres”

Lancée en 2010, la revue Télévision continue de creuser son sillon en questionnant le médium télévisuel et ses entours. Témoigne de cette volonté d’ouverture le titre de son nouveau dossier : « Youtube, Twitch et les autres ». Comme se précisent ses coordinatrices, « il pourrait sembler étonnant de parler de YouTube et de Twitch dans une revue scientifique consacrée à la télévision ». Mais elles précisent aussitôt que « dédier un numéro à ces lieux discursifs plus récents que le “petit écran” permet, en creux, d’interroger ce qu’est la télévision. » J’y publie un article intitulé « YouTube et les séries originales, un mariage de fiction qui a rapidement tourné court ».
(suite…)

Lire la suite

Extrait de “HBO et le porno” : débats enflammés autour de la nudité quotidienne de “Girls”

HBO et le porno est une monographie universitaire de 422 pages dans laquelle je traite des représentations de nudité et de sexe dans les séries produites par HBO depuis 1997. Parmi celles-ci, il en est une qui a suscité des débats aussi vifs qu’incessants autour de l’exposition d’une nudité quotidienne et « ordinaire » dans le cadre d’une fiction sérielle : Girls. Voici un extrait (p. 281-282) qui revient sur les discussions auxquelles a pu donner lieu la franchise corporelle de Lena Dunham et (parfois) de sa bande de copines. (suite…)

Lire la suite

Extrait de “HBO et le porno” : la mobilité des images sexuelles dans “Euphoria”

HBO et le porno vient de paraître aux Presses universitaires François-Rabelais. Dans cette monographie de 422 pages, je traite des représentations de nudité et de sexe dans les séries produites par HBO depuis 1997. Parmi celles-ci, il en est une qui a renouvelé l’imagerie du teen drama en confrontant frontalement le genre à l’influence grandissante de la pornographie sur les adolescents et les jeunes adultes : Euphoria. Voici un extrait (p. 195-196) qui revient sur la manière dont s’y prend cette série pour aborder ce sujet des plus complexe.
(suite…)

Lire la suite

Sortie de “HBO et le porno”, un livre consacré à la nudité et au sexe dans les séries de HBO

Après des années de dur labeur, j’ai le plaisir de vous annoncer la sortie de ma monographie consacrée aux représentations de nudité et de sexe dans les séries de HBO : HBO et le porno. Riche de 422 pages, 85 graphiques et près de 500 illustrations couleur, cet ouvrage parcourt l’ensemble des séries produites par HBO depuis 1997. Des Sopranos à Euphoria, de Sex and the City à Girls, de Six Feet Under à Game of Thrones, l’exposition des corps sexuels y est étudiée dans ses moindres détails. Ça tombe bien : ils ont de nombreux secrets à nous révéler.
(suite…)

Lire la suite

Festival Séries Mania : florilège d’une sélection qui a tenu (presque) toutes ses promesses

Six mois après une édition 2021 retardée en raison du Covid-19, Séries Mania était de retour pour un nouveau rendez-vous printanier riche en projections, rencontres et animations. En un laps de temps si réduit, on aurait pu craindre que la sélection du festival lillois soit amoindrie, mais il n’en fut rien. Voici quelques morceaux choisis d’un panorama international dont on espère découvrir la suite prochainement sur nos écrans. (suite…)

Lire la suite

“Deadwood”, le film : l’attente n’aura pas été vaine

Tant d’années s’étaient écoulées que le projet semblait voué à ne jamais devoir se concrétiser. Et pourtant : le 31 mai 2019, près de treize ans après son annulation abrupte par HBO, la série Deadwood est revenue sur les écrans sous la forme d’un téléfilm conclusif d’1h50. Le western de David Milch est donc finalement parvenu à s’extraire des limbes de la production télévisuelle pour s’ouvrir le chemin d’un au-delà qui saura lui rendre grâce. Qu’à cela ne tienne, ça valait le coup d’attendre. (suite…)

Lire la suite

“Veep”, une satire politique comme on n’en fera plus (de sitôt) ?

Le 12 mai 2019, quelques jours avant la conclusion (forcément) hypermédiatisée de Game of Thrones, une autre série majeure de l’histoire de HBO tirait sa révérence dans le bruit et la fureur qui la caractérisaient : Veep, satire politique encore plus dingue que la réalité (c’est dire !), déferlante d’assistants abrutis et déjantés dont la loufoquerie n’avait rien à envier à celle de leur patronne, aimant à Emmy Awards dont le succès ne s’était jamais réellement démenti au fil des ans (malgré une sixième et avant-dernière saison plus poussive). En synthèse, un must de la comédie américaine, dont il sera bien difficile d’égaler la puissance cathartique et la finesse d’écriture dans un avenir proche. (suite…)

Lire la suite

“Modern Family”, une sitcom qui aura marqué son époque

Avec son refus des rires enregistrés, ses adresses à la caméra (façon mockumentaire), ses remises en cause d’un modèle familial unique, et son goût pour les nouvelles technologies (revoir l’épisode 6.16, entièrement composé à partir de l’écran d’ordinateur de Claire Dunphy), Modern Family avait tout de la sitcom avant-gardiste. Elle n’en aura pas moins entretenu, au long de ses onze saisons, une certaine tradition du genre, avec sa diffusion hebdomadaire et ses épisodes d’Halloween ou de Noël. Son achèvement, il y a près de deux ans, pose la question d’une pérennisation de la télévision populaire et familiale : en avons-nous fini de rire, tous ensemble, sur le bon vieux canapé du salon ? (suite…)

Lire la suite

“Euphoria”, “Westworld”, “House of the Dragon” : découvrez ce que vous réserve HBO en 2022

2021 aura été une année de transition pour HBO. Les retards entraînés par la crise sanitaire auront en effet durement touché la programmation de la chaîne, comme de l’ensemble des diffuseurs américains. Qu’à cela ne tienne : 2022 s’annonce d’ores et déjà comme l’année de la revanche, si l’on en croit la bande-annonce diffusée par la plateforme HBO Max. Entre les retours d’Euphoria, de Westworld, de Barry, le lancement de la nouvelle minisérie de David Simon et George Pelecanos (We Own This City), et celui, très attendu, de House of the Dragon (série dérivée de Game of Thrones), l’offre s’annonce à la fois pléthorique et ambitieuse. (suite…)

Lire la suite