Comment l’ascenseur sans câble va révolutionner le design de gratte-ciels

“C’est la plus importante avancée dans l’industrie des ascenseurs depuis l’invention de l’ascenseur sécurisé par Elisha Graves Otis il y a 165 ans”, proclame Antony Wood, Directeur Exécutif du Council on Tall Buildings and Urban Habitat (CTBUH) lors du sommet annuel de l’association à Dubaï le mois dernier. Il y a pourtant eu du chemin pour arriver à l’ascenseur que l’on connaît aujourd’hui. Le premier ascenseur de personnes qui fut installé au 488 Broadway pouvait atteindre un pic de vitesse de 0.2m/s (0.72 km/h), n’allait guère plus haut que cinq étages et était alimenté par une machine à vapeur. Depuis, l’industrie a connu le système hydraulique, les “double-deckers” (ascenseur à deux étages), le câble en fibre de carbone qui permit d’étendre la distance de trajet d’un ascenseur de 500m à 1km, et le TWIN lift qui permit de faire voyager deux cabines indépendantes dans la même cage. Mais toutes ces inventions ne sont que pacotilles à côté de ce que l’entreprise allemande ThyssenKrupp vient de réussir à mettre au point: MULTI, l’ascenseur sans câble. Il se déplace aussi bien verticalement qu’horizontalement. Tour d’horizon d’une innovation qui va sans aucun doute révolutionner la manière dont nous penserons et utiliserons les gratte-ciels de demain.

(suite…)

Lire la suite

Presse 2030 : flux de revenus et démocratie

36 personnes licenciées entre Le Temps et l’Hebdo, 19 au 24 Heures et 12 à la Tribune de Genève. Le bénéfice annuel du New York Times a chuté de 25.6% entre 2015 et 2016 et le nombre de journaux britanniques a diminué de 181 depuis 2005. Le point commun entre ces anecdotes ? Les réductions des revenus publicitaires, nettement plus prolifiques à l’époque du règne du journal papier. En plus d’être passés à des marges infiniment plus basses, les médias ont perdu la première bataille de la réclame en ligne : 85% des revenus qu’elle génère aux Etats-Unis vont dans la poche de Facebook et Google (1er trimestre 2016). La presse souffre, boite et agonise. Est-elle une industrie parmi tant d’autres à se faire secouer par les forces démoniaques de la digitalisation et de l’automatisation ? Certainement. Mais pas que. Dans un contexte de Fake News, de personnalisation des fils d’actualités des réseaux sociaux et de véritable course aux clics, le destin de millions de journalistes passionnés paraît étroitement lié à celui de la pureté de l’information et de la démocratie. Analysons ici quelques pistes qui pourraient faire que le journal de demain soit tout d’abord toujours sur pieds, mais également en accord avec sa raison d’exister : informer juste, pour faire la part belle au libre arbitre.

(suite…)

Lire la suite

Immobilier 2030 : Esquisse d’une disruption

23 juillet 2030, 7h30 du matin, le monde et son milliard de nouveaux habitants se réveillent de bonne heure et les jumelles Federer fêtent aujourd’hui leur 21ème anniversaire – nous a annoncé le grisonnant Darius dans le 19h30 d’hier soir. Autres nouvelles importantes, les premières voitures sans conducteurs ont emprunté vendredi dernier la flambant neuve traversée du lac et la ligne Léman Express célèbre ses 10 ans de mise en service. En cette année 2030, la viande est imprimée en laboratoire, les enfants apprennent à coder au jardin d’enfants, les carences alimentaires du corps humain sont surveillées par une puce implantée sous la peau, des drones arrosent les cultures, sauvent les blessés en montagne et effectuent des livraisons. Pensez-vous que notre rapport à l’immobilier n’a pas changé ? Dans ce climat de perpétuelle innovation, il serait légitime d’en douter. Si notre plus grande motivation vient probablement du fait de ne pas connaître le déroulement exact du futur, essayons-nous ici tout de même à peindre l’hypothétique tableau de l’immobilier 2.0. (suite…)

Lire la suite

Dossier fintech : 6 start-ups à surveiller

50 milliards de dollars. C’est le montant investi ces 5 dernières années dans plus de 2’500 compagnies actives dans le domaine de la fintech à travers le monde. Ces pionniers des technologies financières repensent notre rapport à l’argent et – comme l’explique le consultant Accenture dans son récent rapport – redéfinissent la manière dont nous stockons, épargnons, empruntons, investissons, transférons, protégeons et dépensons nos précieux écus. Dans une de ses publications sur le sujet, le World Economic Forum affirme que « l’importance de l’impact de la fintech en tant que catalyseur de croissance est et sera difficile à nier. ». Les banques l’ont aujourd’hui bien compris et commencent à voir ces acteurs émergeants comme de potentiels alliés dans cette course folle à l’innovation. Où ces start-ups se trouvent-elles ? Qui sont-elles ? Que font-elles ? Faisons ici le tour de quelques étoiles montantes du secteur. (suite…)

Lire la suite

Le RBI a-t-il sa place dans la 4ème révolution industrielle ?

Nous sommes à la veille de changements titanesques dans nos habitudes de vie, de consommation et surtout de production. Les nouvelles technologies nous ont apporté des solutions, puis des améliorations et aujourd’hui des optimisations. Le progrès technique est en passe de remplacer l’être humain à bien des échelons. Cet accomplissement d’un vieux rêve de l’humanité que décrit le World Economic Forum, pose néanmoins une question : Comment faire pour être du bon côté de cette 4ème révolution ?

. (suite…)

Lire la suite

« Smart City » est le nouveau mot clé de la réussite des multinationales

Alors que le World Economic Forum débat cette semaine de la 4ème révolution industrielle, il paraît judicieux d’aborder aujourd’hui le thème des villes intelligentes.

Visa, Audi, AT&T, Cisco, GE, ont toutes un programme dédié aux « smart cities ». On en dirait presque une mode. Plus qu’une mode, les populations se rendent compte de la puissance des nouvelles technologies et de l’impact qu’elles peuvent avoir sur l’environnement urbain. (suite…)

Lire la suite

Le nouveau règne du crowdfunding immobilier

Le principe du crowfunding n’est plus à prouver. Il a commencé à se populariser il y a quelques années d’abord sous forme de dons, souvent pour financer des projets d’artistes comme un album ou une œuvre d’art. On appelle ça le financement participatif. Depuis, le secteur a quelque peu évolué. Les investisseurs en ayant peut-être eu marre de ne recevoir qu’une casquette ou un paquet de bonbons en guise de remerciement, deux nouveaux types de crowdfunding sont nés : le crowd-investing et le crowd-lending. Ces deux catégories rapportent à l’investisseur un véritable rendement financier. Bien évidemment, c’est le filon que le crowdfunding immobilier exploite. Le principe est donc simple : permettre à n’importe qui d’investir dans la pierre et de percevoir un retour sur investissement, comme n’importe quel investisseur professionnel. Le secteur a le vent en poupe et est décrit comme le segment de la finance alternative avec la plus forte croissance. Comment ça marche ? Quelles opportunités en tirer ? Qui sont les acteurs clés ? Quelles différences avec un REIT ? Qu’en est-il en Suisse ? Explications et analyse.

. (suite…)

Lire la suite

La Suisse dans les classements: où en est-on?

Le mois de septembre est un peu la rentrée des rankings. Global Innovation Index, WEF Competitiveness Report, Expat Explorer, Ultra-Wealth Report, Global Financial Centres Index, « la Suisse rayonne », « la Suisse sombre dans les classements » : on ne sait plus quoi penser, on ne sait plus où donner de la tête. Difficile de savoir quels classements ont du sens et quelles conclusions en tirer. Sans prétention d’interprétation, voici où nous en sommes. (suite…)

Lire la suite

La Suisse en tête du Global Innovation Index : mais comment ça se fait ?

Pas plus tard que mercredi dernier, l’OMPI (l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle) a publié son Global Innovation Index plaçant la Suisse en tête des pays les plus innovants de la planète. Les gros titres des journaux internationaux affichent maintenant : « La Suisse, leader mondial de l’innovation ». En Suisse on se frotte la tête, on se pince l’avant bras, on a peine à comprendre les raisons de ces prestigieuses éloges. (suite…)

Lire la suite