Comment l’ascenseur sans câble va révolutionner le design de gratte-ciels

“C’est la plus importante avancée dans l’industrie des ascenseurs depuis l’invention de l’ascenseur sécurisé par Elisha Graves Otis il y a 165 ans”, proclame Antony Wood, Directeur Exécutif du Council on Tall Buildings and Urban Habitat (CTBUH) lors du sommet annuel de l’association à Dubaï le mois dernier. Il y a pourtant eu du chemin pour arriver à l’ascenseur que l’on connaît aujourd’hui. Le premier ascenseur de personnes qui fut installé au 488 Broadway pouvait atteindre un pic de vitesse de 0.2m/s (0.72 km/h), n’allait guère plus haut que cinq étages et était alimenté par une machine à vapeur. Depuis, l’industrie a connu le système hydraulique, les “double-deckers” (ascenseur à deux étages), le câble en fibre de carbone qui permit d’étendre la distance de trajet d’un ascenseur de 500m à 1km, et le TWIN lift qui permit de faire voyager deux cabines indépendantes dans la même cage. Mais toutes ces inventions ne sont que pacotilles à côté de ce que l’entreprise allemande ThyssenKrupp vient de réussir à mettre au point: MULTI, l’ascenseur sans câble. Il se déplace aussi bien verticalement qu’horizontalement. Tour d’horizon d’une innovation qui va sans aucun doute révolutionner la manière dont nous penserons et utiliserons les gratte-ciels de demain.

(suite…)

Lire la suite

Propriétaires & coworking : je t’aime, moi non plus

Par Alexandre Clemente et Julien Grange

 

WeWork est sur le point de devenir le plus important locataire privé de surfaces de bureaux de la ville de Londres, avec plus de 102’000 m2 sous contrat1. Ne serait-ce que dans le centre de la ville, plus de 230’000 m2 d’espaces de coworking ont ouvert leurs portes en 2017, portant le total à plus de 4% de l’état locatif total des surfaces de bureaux2. S’il est une tendance qu’aucun propriétaire ne saurait nier, c’est bien celle de la prolifération des espaces de coworking. Comme expliqué dans un précédent article3, ils représentent pour les travailleurs de la connaissance la même révolution que fût l’usine de Ford et Taylor pour les travailleurs manuels. Cette nouvelle vision de l’espace de travail semble attiser les convoitises de toutes les couches de l’économie et leur présence sur le marché de la location est en constante croissance. Ce qui est aujourd’hui intéressant d’observer est l’attitude des propriétaires face à ce phénomène. Jusque-là, la plupart de ces derniers s’étant lancés dans l’aventure l’ont fait simplement en louant leurs espaces à des opérateurs de coworking existants à travers des baux traditionnels de longue durée. Mais au fur et à mesure que le marché croît et murit, beaucoup d’entre eux – reluquant les retours attractifs des opérateurs – pensent à prendre le train en marche. British Land – un des plus importants propriétaires d’Angleterre – vient par exemple de lancer son propre opérateur: Storey4. Blackstone vient lui de devenir actionnaire majoritaire de TOG (The Office Group)5. Le choix est toutefois plus complexe qu’il n’y paraît. Intégrer le coworking à son portefeuille immobilier se décline en 3 stratégies bien distinctes et il convient de les passer une à une à la loupe avant toute prise de décision hâtive. (suite…)

Lire la suite

Londres : Balade en forêt

Pour vivre pleinement l’expérience de ce qui va suivre, je vous demanderai d’écouter pendant la lecture le somptueux album de Ludovico Einaudi : Una mattina

.

Vous êtes-vous déjà retrouvé au pied d’un gratte-ciel, le regard tourné vers le ciel, à la fois fasciné et intrigué par l’imposante structure de verre et d’acier qui se dressait devant vous ? Impossible de la quitter des yeux, comme happé par l’incroyable charme impérial des centaines de mètres de béton occupant la majeure partie de votre champ de vision ? Une sensation de vertige mêlée à une envie pressante d’y grimper s’empare de vous, vous marchez maladroitement le long d’un de ses murs en en oubliant la raison même de votre présence à son pied, quand vlan ! Un passant vous rentre dedans vous heurtant l’épaule droite. Vous perdez le contrôle de votre Caramel Macchiato qui repeint le blanc étincelant de votre chemise tout juste sortie du pressing, c’est le dur retour à la réalité. Vous repartez d’un pas ferme, le regard dans les chaussettes, agacé de vous être laissé distraire par le monstre de béton et honteux de l’avoir été en public. (suite…)

Lire la suite

Immobilier 2030 : Esquisse d’une disruption

23 juillet 2030, 7h30 du matin, le monde et son milliard de nouveaux habitants se réveillent de bonne heure et les jumelles Federer fêtent aujourd’hui leur 21ème anniversaire – nous a annoncé le grisonnant Darius dans le 19h30 d’hier soir. Autres nouvelles importantes, les premières voitures sans conducteurs ont emprunté vendredi dernier la flambant neuve traversée du lac et la ligne Léman Express célèbre ses 10 ans de mise en service. En cette année 2030, la viande est imprimée en laboratoire, les enfants apprennent à coder au jardin d’enfants, les carences alimentaires du corps humain sont surveillées par une puce implantée sous la peau, des drones arrosent les cultures, sauvent les blessés en montagne et effectuent des livraisons. Pensez-vous que notre rapport à l’immobilier n’a pas changé ? Dans ce climat de perpétuelle innovation, il serait légitime d’en douter. Si notre plus grande motivation vient probablement du fait de ne pas connaître le déroulement exact du futur, essayons-nous ici tout de même à peindre l’hypothétique tableau de l’immobilier 2.0. (suite…)

Lire la suite

Co-living : avez-vous vraiment besoin de votre propre salon ?

Ce n’est un secret pour personne, les loyers londoniens ont atteint des niveaux stratosphériques. Le jeune actif ne peut plus se permettre de vivre dans des quartiers centraux et doit trouver refuge en périphérie. Une à deux heures de transports en commun pour se rendre au travail est devenue chose commune dans la capitale britannique. Existe-t-il une solution à ce problème ? Peut-être bien. La start-up The Collective est persuadée qu’en partageant les espaces en commun comme le salon ou la cuisine, un logement peut devenir significativement meilleur marché. Autour de ces perspectives, une véritable vie communautaire s’organise et un nouveau concept naît : le co-living. (suite…)

Lire la suite

Les 8 projets des CFF qui vont redynamiser l’arc lémanique

Tout le monde le sait, si tout va bien nous devrions recevoir notre beau CEVA tout neuf d’ici fin 2019. Cette nouvelle structure ferroviaire devrait – en connectant la gare de Cornavin à Annemasse – créer un cadre de vie commun à la région franco-valdo-genevoise et à son million d’habitants. Dans quelques années, nous pourrons dans la même journée nous réveiller à Nyon, travailler à Lancy, prendre l’apéro à Carouge, faire ses courses à Annemasse, aller voir une pièce de théâtre aux Eaux-Vives et sortir en boîte de nuit sur Lausanne, le tout sans toucher sa voiture. À titre d’exemple, le trajet sans changement Nyon – Eaux-Vives ne prendra plus que 31 minutes et celui d’Annemasse – Cornavin, plus que 20. Plus qu’une alternative à la voiture, le CEVA va créer l’infrastructure et l’environnement indispensable au développement et au rayonnement de la région. Des nouveaux centres et quartiers vont voir le jour créant ainsi des milliers d’emplois et de logements. Les CFF, à la base du projet, ont bien l’intention de prendre part à cette entreprise parallèle et ont mis sur pieds des projets immobiliers de tailles impressionnantes. Tour d’horizon de leurs sept promotions lémaniques les plus ambitieuses. (suite…)

Lire la suite

Le marché immobilier suisse en 2016, selon Credit Suisse

« Depuis plus de dix ans, les marchés immobiliers suisses évoluent dans des sphères quasi paradisiaques. Depuis quelques années cependant, les signes d’un changement graduel se multiplient. ». Voici les premiers mots de la version 2016 du fameux rapport de Credit Suisse, Marché immobilier suisse, parue en ce début de mois de mars. Elle a pour but de dresser un bilan des tendances de marché dans le secteur et émet ses prévisions pour les années à venir. Le tout est titré : « Expulsion du paradis ». Même si cet intitulé choc est vite tempéré par l’introduction du rapport quelques lignes plus bas, le constat que fait la deuxième plus grande banque du pays sur la situation du marché immobilier suisse n’en reste pas moins pessimiste. Décryptage. (suite…)

Lire la suite

Immobilier 2016 : Dans quelles villes d’Europe investir selon PwC ?

L’agence d’audit et de conseil PwC vient de sortir – en collaboration avec The Urban Land Institute – la version 2016 de son fameux rapport « Emerging Trends in Real Estate ». Elle met en avant les faits marquants de l’année écoulée dans le monde de l’immobilier européen et, en interviewant plus de 1,000 experts influents, essaye de prédire les tendances d’investissements de l’année à venir. Dans ce cadre, le rapport établit un classement des villes à surveiller en 2016. Si Zürich figure au 24ème rang et que Genève n’est même pas mentionnée, c’est Berlin, Hambourg et Dublin qui figurent sur les trois premières marches du podium. Tour d’horizon du top 5 :

. (suite…)

Lire la suite

« Smart City » est le nouveau mot clé de la réussite des multinationales

Alors que le World Economic Forum débat cette semaine de la 4ème révolution industrielle, il paraît judicieux d’aborder aujourd’hui le thème des villes intelligentes.

Visa, Audi, AT&T, Cisco, GE, ont toutes un programme dédié aux « smart cities ». On en dirait presque une mode. Plus qu’une mode, les populations se rendent compte de la puissance des nouvelles technologies et de l’impact qu’elles peuvent avoir sur l’environnement urbain. (suite…)

Lire la suite

Le nouveau règne du crowdfunding immobilier

Le principe du crowfunding n’est plus à prouver. Il a commencé à se populariser il y a quelques années d’abord sous forme de dons, souvent pour financer des projets d’artistes comme un album ou une œuvre d’art. On appelle ça le financement participatif. Depuis, le secteur a quelque peu évolué. Les investisseurs en ayant peut-être eu marre de ne recevoir qu’une casquette ou un paquet de bonbons en guise de remerciement, deux nouveaux types de crowdfunding sont nés : le crowd-investing et le crowd-lending. Ces deux catégories rapportent à l’investisseur un véritable rendement financier. Bien évidemment, c’est le filon que le crowdfunding immobilier exploite. Le principe est donc simple : permettre à n’importe qui d’investir dans la pierre et de percevoir un retour sur investissement, comme n’importe quel investisseur professionnel. Le secteur a le vent en poupe et est décrit comme le segment de la finance alternative avec la plus forte croissance. Comment ça marche ? Quelles opportunités en tirer ? Qui sont les acteurs clés ? Quelles différences avec un REIT ? Qu’en est-il en Suisse ? Explications et analyse.

. (suite…)

Lire la suite