Presse 2030 : flux de revenus et démocratie

36 personnes licenciées entre Le Temps et l’Hebdo, 19 au 24 Heures et 12 à la Tribune de Genève. Le bénéfice annuel du New York Times a chuté de 25.6% entre 2015 et 2016 et le nombre de journaux britanniques a diminué de 181 depuis 2005. Le point commun entre ces anecdotes ? Les réductions des revenus publicitaires, nettement plus prolifiques à l’époque du règne du journal papier. En plus d’être passés à des marges infiniment plus basses, les médias ont perdu la première bataille de la réclame en ligne : 85% des revenus qu’elle génère aux Etats-Unis vont dans la poche de Facebook et Google (1er trimestre 2016). La presse souffre, boite et agonise. Est-elle une industrie parmi tant d’autres à se faire secouer par les forces démoniaques de la digitalisation et de l’automatisation ? Certainement. Mais pas que. Dans un contexte de Fake News, de personnalisation des fils d’actualités des réseaux sociaux et de véritable course aux clics, le destin de millions de journalistes passionnés paraît étroitement lié à celui de la pureté de l’information et de la démocratie. Analysons ici quelques pistes qui pourraient faire que le journal de demain soit tout d’abord toujours sur pieds, mais également en accord avec sa raison d’exister : informer juste, pour faire la part belle au libre arbitre.

(suite…)

Lire la suite

Jean-Philippe Bonardi : Nouveau souffle pour HEC Lausanne

Depuis le 1er août dernier, c’est le Professeur Jean-Philippe Bonardi qui tient les rennes des HEC Lausanne, succédant ainsi au Professeur Thomas Von Ungern-Sternberg. Depuis quelques années, la faculté connaît un succès grandissant. Selon le journal HEConomist – journal des étudiants des HEC Lausanne – c’est la branche de l’Université qui connaît la croissance la plus importante avec en moyenne 10% de nouveaux arrivants supplémentaires chaque année. Fort de son expérience en tant que professeur de stratégie au sein de la faculté, Jean-Philippe Bonardi n’a qu’un seul objectif en tête : montrer au monde la vraie valeur de son institution. Comment va-t-il s’y prendre ? Interview avec un homme qui voit les choses en grand. (suite…)

Lire la suite

Youthonomics 2015 : la Suisse, paradis des jeunes ?

Youthonomics a publié pour la première fois son Global Index qui détermine les pays du monde les plus “youth-friendly”. La Suisse nous fait honneur en se plaçant en deuxième position du classement, juste derrière la Norvège. Pour établir l’index, Youthonomics, un think tank dédié aux générations Y et Z, se base principalement sur les 9 critères suivants – nous excellons dans les six premières, mais sommes nettement à la traîne dans les trois dernières : (suite…)

Lire la suite