Immobilier 2030 : Esquisse d’une disruption

23 juillet 2030, 7h30 du matin, le monde et son milliard de nouveaux habitants se réveillent de bonne heure et les jumelles Federer fêtent aujourd’hui leur 21ème anniversaire – nous a annoncé le grisonnant Darius dans le 19h30 d’hier soir. Autres nouvelles importantes, les premières voitures sans conducteurs ont emprunté vendredi dernier la flambant neuve traversée du lac et la ligne Léman Express célèbre ses 10 ans de mise en service. En cette année 2030, la viande est imprimée en laboratoire, les enfants apprennent à coder au jardin d’enfants, les carences alimentaires du corps humain sont surveillées par une puce implantée sous la peau, des drones arrosent les cultures, sauvent les blessés en montagne et effectuent des livraisons. Pensez-vous que notre rapport à l’immobilier n’a pas changé ? Dans ce climat de perpétuelle innovation, il serait légitime d’en douter. Si notre plus grande motivation vient probablement du fait de ne pas connaître le déroulement exact du futur, essayons-nous ici tout de même à peindre l’hypothétique tableau de l’immobilier 2.0. (suite…)

Lire la suite

Dossier fintech : 6 start-ups à surveiller

50 milliards de dollars. C’est le montant investi ces 5 dernières années dans plus de 2’500 compagnies actives dans le domaine de la fintech à travers le monde. Ces pionniers des technologies financières repensent notre rapport à l’argent et – comme l’explique le consultant Accenture dans son récent rapport – redéfinissent la manière dont nous stockons, épargnons, empruntons, investissons, transférons, protégeons et dépensons nos précieux écus. Dans une de ses publications sur le sujet, le World Economic Forum affirme que « l’importance de l’impact de la fintech en tant que catalyseur de croissance est et sera difficile à nier. ». Les banques l’ont aujourd’hui bien compris et commencent à voir ces acteurs émergeants comme de potentiels alliés dans cette course folle à l’innovation. Où ces start-ups se trouvent-elles ? Qui sont-elles ? Que font-elles ? Faisons ici le tour de quelques étoiles montantes du secteur. (suite…)

Lire la suite

Le RBI a-t-il sa place dans la 4ème révolution industrielle ?

Nous sommes à la veille de changements titanesques dans nos habitudes de vie, de consommation et surtout de production. Les nouvelles technologies nous ont apporté des solutions, puis des améliorations et aujourd’hui des optimisations. Le progrès technique est en passe de remplacer l’être humain à bien des échelons. Cet accomplissement d’un vieux rêve de l’humanité que décrit le World Economic Forum, pose néanmoins une question : Comment faire pour être du bon côté de cette 4ème révolution ?

. (suite…)

Lire la suite

Le marché immobilier suisse en 2016, selon Credit Suisse

« Depuis plus de dix ans, les marchés immobiliers suisses évoluent dans des sphères quasi paradisiaques. Depuis quelques années cependant, les signes d’un changement graduel se multiplient. ». Voici les premiers mots de la version 2016 du fameux rapport de Credit Suisse, Marché immobilier suisse, parue en ce début de mois de mars. Elle a pour but de dresser un bilan des tendances de marché dans le secteur et émet ses prévisions pour les années à venir. Le tout est titré : « Expulsion du paradis ». Même si cet intitulé choc est vite tempéré par l’introduction du rapport quelques lignes plus bas, le constat que fait la deuxième plus grande banque du pays sur la situation du marché immobilier suisse n’en reste pas moins pessimiste. Décryptage. (suite…)

Lire la suite

Immobilier 2016 : Dans quelles villes d’Europe investir selon PwC ?

L’agence d’audit et de conseil PwC vient de sortir – en collaboration avec The Urban Land Institute – la version 2016 de son fameux rapport « Emerging Trends in Real Estate ». Elle met en avant les faits marquants de l’année écoulée dans le monde de l’immobilier européen et, en interviewant plus de 1,000 experts influents, essaye de prédire les tendances d’investissements de l’année à venir. Dans ce cadre, le rapport établit un classement des villes à surveiller en 2016. Si Zürich figure au 24ème rang et que Genève n’est même pas mentionnée, c’est Berlin, Hambourg et Dublin qui figurent sur les trois premières marches du podium. Tour d’horizon du top 5 :

. (suite…)

Lire la suite

Le nouveau règne du crowdfunding immobilier

Le principe du crowfunding n’est plus à prouver. Il a commencé à se populariser il y a quelques années d’abord sous forme de dons, souvent pour financer des projets d’artistes comme un album ou une œuvre d’art. On appelle ça le financement participatif. Depuis, le secteur a quelque peu évolué. Les investisseurs en ayant peut-être eu marre de ne recevoir qu’une casquette ou un paquet de bonbons en guise de remerciement, deux nouveaux types de crowdfunding sont nés : le crowd-investing et le crowd-lending. Ces deux catégories rapportent à l’investisseur un véritable rendement financier. Bien évidemment, c’est le filon que le crowdfunding immobilier exploite. Le principe est donc simple : permettre à n’importe qui d’investir dans la pierre et de percevoir un retour sur investissement, comme n’importe quel investisseur professionnel. Le secteur a le vent en poupe et est décrit comme le segment de la finance alternative avec la plus forte croissance. Comment ça marche ? Quelles opportunités en tirer ? Qui sont les acteurs clés ? Quelles différences avec un REIT ? Qu’en est-il en Suisse ? Explications et analyse.

. (suite…)

Lire la suite

Immobilier Londres : le succès du secteur locatif privé (PRS)

PRS est l’acronyme de Private Rented Sector. En français : Secteur Locatif Privé. Ces trois mots sont sur toutes les lèvres depuis que le Gouvernement britannique a décidé de booster le secteur. Des fonds se créent de partout, les programmes d’investissements se multiplient, le secteur est en pleine révolution. Décryptage.

.

Historiquement, c’est plutôt l’immobilier commercial qui occupait les devants de la scène. Chose qui paraissait logique puisque les loyers commerciaux sont fixés sur la base d’un pourcentage du chiffre d’affaire du locataire. Il est donc facile d’imaginer la faible importance des loyers résidentiels par rapport aux revenus engendrés par les grandes arcades prestigieuses de Piccadilly Circus. Seulement voilà, il y a eu du changement dans les deux camps. La crise a légèrement amoché les occupants de ces belles arcades – obligeant certains d’entre eux à mettre la clé sous la porte – et par plusieurs mécanismes a rendu l’accès au crédit utopique pour la majeure partie de la population. Simultanément, les prix de l’immobilier dans le pays et plus particulièrement à Londres, se sont envolés. Ceci a poussé les propriétaires en devenir à se rabattre sur le secteur locatif privé. Si on ne peut pas acheter, quel autre choix que de louer ? C’est comme ça qu’aujourd’hui, 10 millions de personnes – soit un sixième de la population britannique – se retrouvent par défaut locataires de leur logement. La demande de biens immobiliers commerciaux s’affaiblit et sa rivale résidentielle prend l’ascenseur. On s’explique donc mieux les rendements fous de 9.9% (annualisé) du secteur locatif privé sur les dix dernières années, par rapport aux 6.9% du secteur du bureau et aux 4.5% du commerce de détail. (suite…)

Lire la suite