Les 8 projets des CFF qui vont redynamiser l’arc lémanique

Tout le monde le sait, si tout va bien nous devrions recevoir notre beau CEVA tout neuf d’ici fin 2019. Cette nouvelle structure ferroviaire devrait – en connectant la gare de Cornavin à Annemasse – créer un cadre de vie commun à la région franco-valdo-genevoise et à son million d’habitants. Dans quelques années, nous pourrons dans la même journée nous réveiller à Nyon, travailler à Lancy, prendre l’apéro à Carouge, faire ses courses à Annemasse, aller voir une pièce de théâtre aux Eaux-Vives et sortir en boîte de nuit sur Lausanne, le tout sans toucher sa voiture. À titre d’exemple, le trajet sans changement Nyon – Eaux-Vives ne prendra plus que 31 minutes et celui d’Annemasse – Cornavin, plus que 20. Plus qu’une alternative à la voiture, le CEVA va créer l’infrastructure et l’environnement indispensable au développement et au rayonnement de la région. Des nouveaux centres et quartiers vont voir le jour créant ainsi des milliers d’emplois et de logements. Les CFF, à la base du projet, ont bien l’intention de prendre part à cette entreprise parallèle et ont mis sur pieds des projets immobiliers de tailles impressionnantes. Tour d’horizon de leurs sept promotions lémaniques les plus ambitieuses.

.

.

Pont-Rouge (Genève)

.

Exécuté en collaboration avec SPG Intercity, Pont-Rouge est sans aucune doute l’un des plus gros projets immobiliers de la région genevoise. Avec plus de 120’000 m2 de bureaux, magasins, restaurants, cafés, commerces, espaces de loisirs, hôtels et écoles, et plus de 600 logements, c’est un véritable nouveau pôle urbain qui va voir le jour progressivement dès 2018. En quelques mots, Pont-Rouge est à 2km du centre-ville, à côté de la future nouvelle gare CEVA Lancy Pont-Rouge et surtout au cœur du plus grand projet urbanistique du canton : Praille-Acacias-Vernets (PAV). Au total, c’est 725 mio CHF qui ont ou qui vont être investis dans le projet.

www.pont-rouge.ch

Vidéo explicative du PAV

.

PontRouge

.

.

Genève O’vives (Genève)

.

Un des gros chantiers du CEVA est le remplacement de l’ancienne gare des Eaux-Vives par une gare souterraine. Cette démarche permettra de créer en surface un nouveau quartier riche de 45’000 m2 de surfaces commerciales, de bureaux, de logements, d’équipements de quartier et surtout d’un nouveau théâtre – La Nouvelle Comédie. Le quartier Genève O’vives se voudra donc un vibrant nouveau lieu de vie au quasi-centre de la ville. Les travaux commenceront dès fin 2017 et se termineront dans le courant 2019.

www.ovives-geneve.ch

.

O'vives

.

.

Chêne-Bourg Opale (Genève)

.

Suivant exactement la même démarche que la gare des Eaux-Vives, ce nouveau quartier s’étalera sur plus de 31’000 m2 autour de la gare CEVA de Chêne-Bourg. Le projet des CFF consiste en une tour à usage mixte de 19 étages (16,000 m2 de surface de plancher pour 950 m2 de terrain) en plein cœur du quartier de la nouvelle gare. Pour l’occasion, le bureau d’architecture parisien Lacaton & Vassal a dressé un magnifique projet, frappant par sa façade entièrement vitrée et son impression de légèreté. L’édifice – dont les travaux devraient commencer en été 2017 – servira de point d’ancrage à un développement urbain bien plus vaste tout autour.

http://www.opale-chene-bourg.ch

.

Opale

.

.

Quartiers des Halles (Morges)

.

Morges et son district connaissent une forte croissance. À 10 minutes de Lausanne et à 30 minutes de Genève, la facilité d’accès de la région représente une importante attractivité. L’agglomération abrite déjà quelques 70’000 habitants. Avec ce projet situé dans la zone sud de la gare de Morges, les CFF ont imaginé un quartier contemporain qui lui donnera sans aucun doute un nouveau souffle. Dès 2017, la construction de ces 45,000 m2 de logements, commerces et bureaux devrait donc commencer.

www.quartier-des-halles.ch

.

Halles

.

.

« Aux Entrepôts » (Renens)

.

Extrêmement bien desservie par les transports publics, proche du campus universitaire de Dorigny, loyers légèrement plus faibles qu’à Lausanne, l’essor de la Ville de Renens n’est plus à prouver. Les CFF ont donc décidé d’y implanter un nouveau quartier qui abritera d’ailleurs 1’000 de leurs collaborateurs. Le quartier sera relié à la gare de Renens par une passerelle. Au total, c’est 67’000m2 de commerces, bureaux, services, logements et équipements publiques qui seront livrés d’ici 2020. Le quartier accueillera également un nouveau Gymnase : le Centre d’enseignement de l’Ouest lausannois. La présence de cette institution fera beaucoup de bien à la région : « La venue de l’ECAL a déjà changé la ville et son image. Avec l’arrivée du Gymnase, les enfants de l’Ouest lausannois auront sous leurs yeux des écoles qui pourront être les leurs. », explique Marianne Huguenin, syndique de la Ville de Renens.

Brochure

. 

Entrepots

.

.

Quai Ouest (Renens)

.

Toujours dans la même ville, Quai Ouest vise à développer le Sud des voies de la gare de Renens. Le développement s’inscrit dans la même démarche qu’Aux Entrepôts. D’ici à 2020, le nombre d’habitants et d’emplois dans le quartier devrait augmenter de 30%. Comme but, une densification cohérente de ce hub de transport tout en garantissant le développement d’un nouveau quartier avec des affectations propices à la création d’un lieu de vie agréable et dynamique. Les travaux vont commencer par étapes dans le courant de l’année. Au total, c’est 26’000m2 de bureaux, commerces, services et logements qui viendront se greffer au quartier de la gare.

Rapport du Jury du concours d’architecture

.

Quai

.

.

Cully Gare (Cully)

.

La gare de Cully dessert la commune de Bourg-en-Lavaux et son district, qui se situent au cœur du site de Lavaux, inscrit depuis 2007 au patrimoine mondial de l’Unesco. Un enthousiasme grandissant pour la région et une remarquable accessibilité par les transports publics amènent la gare de Cully à devenir un véritable centre de vie contemporain. Les CFF, en collaboration avec la Commune et l’Etat de Vaud, entendent donc transformer le secteur en lui apportant les infrastructures nécessaires. Le projet se compose pour l’instant de deux bâtiments à usages mixtes d’une surface potentielle de 7’600 m2. Le début des réalisations est prévu pour fin 2017.

Rapport du Jury du concours d’architecture

.

Cully

.

.

Malley-Centre (Malley)

Pour l’instant dans l’attente d’un permis de construire, le projet de Malley-Centre a été imaginé par les Villes de Renens et de Prilly autour du site stratégique de la nouvelle halte de Prilly-Malley. Il prévoit la réalisation d’une surface totale potentielle de 52’500 m2 de commerces, bureaux et logements. Grâce à cette initiative, le quartier de Malley va donc de plus en plus assumer son rôle de pôle majeur de l’agglomération lausannoise.

Brochure explicative

.

Malley

.

.

Crédits photos : CFF
Julien Grange

Julien Grange

Julien Grange a fait ses études d’économie entre HEC Lausanne et la Stern School of Business de NYU, New York. Il vit aujourd’hui à Londres et travaille pour une entreprise active dans le développement et le financement de projets immobiliers en Europe. Il se passionne pour le devenir du monde et celui de ses habitants. En tête de sa liste pour le Père Noël chaque année : une boule de crystal. Elle n'est pas encore arrivée, mais elle ne saurait tarder.

Une réponse à “Les 8 projets des CFF qui vont redynamiser l’arc lémanique

  1. Monsieur,

    C’est avec un très vif intérêt que j’ai pris connaissance de votre tour d’horizon des grands projets immobiliers que le développement ferroviaire de l’arc lémanique suscite.

    Etonné de ce que Genève ne poursuive pas le développement du système ferroviaire qu’il vient pourtant de choisir pour son infrastructure lourde de mobilité, j’ai développé le projet “Genève Route et Rail” que vous trouverez à cette adresse: https://sites.google.com/site/geneverailroute/etude.

    Vous y verrez par exemple que le trajet ferroviaire direct entre Nyon et Eaux-Vives, que vous évoquez dans votre article, serait de 12 minutes plus rapide par la traversée du Lac que je propose.

    Si ce thème vous intéresse, n’hésitez pas à prendre contact.

    Avec mes compliments,

    Rodolphe Weibel
    ingénieur EPF – L
    Coutzet 14
    1094 Paudex
    021 791 26 83

Répondre à weibel Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *