En 2022, l’humanité s’est une nouvelle fois surpassée

Parmi les vœux que j’ai reçus aujourd’hui, ceux de mon ami Armando Rocha ont tellement détonné que je lui ai proposé de les partager sur mon blog. Voici donc son bilan de l’année écoulée: empreint de cynisme, mais somme toute assez réaliste…

Ce fut une année formidable! Nous pensions avoir vu beaucoup, mais nous arrivons toujours à nous sur-dépasser et à être surpris!

En 2022, nous avons vu…

… les élans d’irréversibles envie et besoin de solidarité, de justice sociale et d’écologie pendant la période Covid disparaître soudainement (un peu comme la dernière première ministre britannique).

…des températures extrêmes ponctuées de sécheresse et d’incendies monstres un peu partout autour du globe, mais c’est déjà du business as usual.

… encore une conférence de la dernière chance sur le climat qui n’aboutit à rien, si ce n’est à des œuvres d’art aspergées de soupe.

… une coupe du monde FIFA en plein milieu du désert (mais si, je vous assure!)

… un président envahir une partie d’un pays aux portes de l’Europe, mais ce n’est pas très original parce qu’il l’avait déjà fait en 2014, quatre avant la… coupe du monde FIFA chez lui!

… un drôle d’oiseau qui s’offre à coup de milliards de dollars un des plus grands réseaux sociaux en virant du jour au lendemain la moitié du personnel, comme ça, plouf.

… les iraniennes qui se soulèvent courageusement contre le patriarcat qui insiste pour se maintenir au pouvoir au nom d’un Dieu tout puissant.

… un peuple suisse voter pour augmenter l’âge de la retraite des femmes (sûrement les mêmes qui avaient refusé plus de vacances).

Nous espérons que toute cette fantastique créativité débordante soit bientôt canalisée au service de la lutte contre le réchauffement climatique et l’extinction des espèces pour éviter que nous passions d’immortels à espèce menacée. Mais là encore, au pire, on serait heureux de se dire que nous sommes la seule capable de s’autodétruire, dans la plus grande des originalités!

Chouette Youpiiiii Tralala Pouet Pouet!

Alors… Bonne Année et Santé à toutes et à tous, à la vie, à toi, à moi, à nous, à elles , à eux, à 2023!

Laure Kaeser

Née d’une mère institutrice jurassienne et d’un père pasteur bernois, Laure Kaeser a grandi à Marseille jusqu’à 18 ans. La sociologie et la psychologie lui ont permis de casser certains codes sans renier ses racines. Docteure en socioéconomie et insatiable observatrice de la société depuis plus de 30 ans, son blog retranscrit ce que ses lectures, rencontres et réflexions lui ont apporté.

5 réponses à “En 2022, l’humanité s’est une nouvelle fois surpassée

  1. Bonjour Mademe,

    Le cynisme n’est pas nécessairement de mauvais conseil.

    L’espèce humaine n’est-elle pas déjà une espèce menacée ? Et menaçante ?

    Je retiens tout particulièrement le courage des iraniennes comme motif de n’être pas que désabusé.

    Tous mes vœux vous accompagnent pour cette nouvelle année !

  2. Chère Laure Kaeser,
    Mes meilleurs voeux pour vous et votre blog. S’envoyer de bons voeux sachant que l’année 2023 ressemblera à 2022 peut être cynique aussi. Je place mon espoir dans des personnes comme vous pour donner d’autres couleurs à l’humanité, plus vives, plus vraies, plus lucides, plus intelligentes.

  3. 2023 ! Madame Laure Kaeser ouvre à nouveau le portail des commentaires, et peut-être qu’elle reviendra plus souvent, je le souhaite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *