Anne-Sophie Dubosson: une globe-trotteuse studieuse

Une poésie d’eau rage

Originaire de Troistorrents, en Valais, Anne-Sophie Dubosson, née en 1986, parcourt le monde en étudiant. Les poèmes qui suivent sont extraits de son recueil De rage et d’eau.

 

 

J’ai rencontré Anne-Sophie Dubosson, un peu par hasard, au Salon du Livre et de la Presse, à Genève, le printemps dernier. Après la lecture de son recueil de poèmes, j’ai eu envie de publier son travail sur ce blog. La biographie qu’elle m’a donné étant pleine d’allées-venues, je lui ai demandé des éclaircissements.

« J’ai obtenu un Bachelor en sociologie de la communication à Fribourg, puis je suis partie faire une maîtrise, aussi en communication, à Paris, pendant une année. Je suis par la suite allée vivre pendant un moment au Colorado, je suis revenue en Suisse puis repartie à nouveau aux USA où j’ai eu mon Master en littérature française en Ohio. J’ai enseigné par la suite en Floride et je suis revenue vivre en Suisse pendant 3 ans. Et me voilà à nouveau aux Etats-Unis où je vis avec mon mari américain ».

Comment est né De rage et d’eau ?

« Après avoir vécu quelques années aux Etats-Unis, j’ai ressenti le besoin de rentrer en Suisse et de me reconnecter à mes origines. J’ai donc passé du temps en Valais mais aussi à Fribourg et à Yverdon. Ce retour aux sources s’ouvre pour moi sur une période de réflexion et d’introspection. Le recueil De rage et d’eau en est le reflet ; il est imprégné de ces ponctuels émerveillements, d’un certain abandon face à la nature et à la vie. Ecrire ce recueil, c’était choisir quelque chose proche du dénuement. C’est ce que je recherchais à ce moment-là. Lorsque j’ai décidé de vivre à Yverdon, j’ai voulu écrire l’absence, ce sentiment d’absence, la difficulté à retrouver du sens dans ce pays qui est pourtant le mien. Un déchirement intérieur peut-être. Cette nécessité d’avoir ces montagnes et ces eaux, cette nature spectaculaire, d’entendre la parole des gens de chez moi et la difficulté d’y vivre complètement. J’ai fait cependant en Suisse, à cette période-là, de magnifiques rencontres. Fondamentales même. Ce retour en Suisse s’est révélé être extrêmement créatif. Et ce recueil en porte aussi la marque.

En décembre 2017,  De rage et d’eau est publié aux éditions Torticolis et frères et j’écris pour des revues littéraires, tels que Le Persil et La Cinquième Saison. Mais la nécessité de partir se fait à nouveau ressentir. Je quitte mon travail pour aller vivre pendant 5 mois au Vietnam. Je passe mes journées à écrire et prendre des photos entre Hanoï et Ho Chi Minh Ville. Je suis en train de réécrire l’histoire de ce séjour en Asie et j’espère que ces textes poétiques pourront faire l’objet d’une publication dans l’année à venir.

Je vis actuellement à Nashville, où j’ai commencé un doctorat qui porte sur la littérature francophone caribéenne et haïtienne ».

Sources:

Anne-Sophie Dubosson

 

Dunia Miralles

Dunia Miralles

FOLMAGORIES le dernier livre de Dunia Miralles - Éditions L'Âge d'Homme- est un recueil de nouvelles fantastiques en hommage à Edgar Allan Poe, Andersen, Baudelaire ou Stephen King. ALICANTE, des poésies en prose mises en musique par Monojoseph, est paru en librairie en avril 2018. Dunia Miralles est l'auteure de SWISS TRASH, roman culte sur les milieux de la drogue à la fin des années 1980 et d'INERTIE qui a été nominé pour le Prix de l'Académie Romande, le Prix du Roman des Romands et qui a reçu le Prix Bibliomedia 2015. Autres livres: MICH-EL-LE une femme d'un autre genre, FILLE FACILE.

Une réponse à “Anne-Sophie Dubosson: une globe-trotteuse studieuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *