UPC, ou la désinvolture comme culture d’entreprise.

 

Une facture contestée après un nouveau service non désiré mais malgré tout imposé, deux lettres recommandées sans réponse, plusieurs courriels également sans réponse, des promesses de collaborateurs contactés par téléphone non tenues : s’il y avait un concours de l’entreprise la plus désinvolte avec sa clientèle, UPC (ex-UPC Cablecom) devrait décrocher la palme d’or.

C’est ce que je croyais. Jusqu’à ce que Valérie Muster, conseillère et juriste à la Fédération romande des consommateurs (FRC), me révèle qu’avec une centaine de dénonciations pour 2017, UPC arrive derrière Swisscom, Sunrise et Salt. « Ce qui représente moins de 8% des plaintes concernant ces quatre opérateurs ».

Il semble donc que ces quatre sociétés se disputent la palme du mépris de la clientèle.

Dommage. Une concurrence dans la course au respect des clients aurait été bienvenue.

 

 

Philippe Le Bé

Philippe Le Bé

Désormais journaliste indépendant, Philippe Le Bé a précédemment collaboré à divers médias: l’ATS, Radio Suisse internationale, la Tribune de Genève, Bilan, la RTS (Radio), L'Hebdo, et Le Temps. Il a publié deux romans: «Du vin d’ici à l’au-delà » (L’Aire) et « 2025: La situation est certes désespérée mais ce n’est pas grave » (Edilivre).

3 réponses à “UPC, ou la désinvolture comme culture d’entreprise.

  1. J’ai eu le service technique avec eux… je vous livre les réponses. A lire à haute voix pour comprendre car c’est de la phonétique:
    Email1:
    Merci pour votre E-Mail.
    Avec l’adresse les produit sont pas disponible.
    Allors vous avez la possibilité de vous aboneé avec nous est des résilier
    pendant les premiers 3 mois (90 jour). C’est vous c’ette pas satisfait.

    Email2:
    A partir le moment de la commande, vous attend environ trois a quatre jour
    e le paquet il doit être chez vous. Le paquet est envoyé par courrier
    recommandée. Quand vous le reçois vous pouvez tout broncher est partir a
    utilisé notre service.

    Hilarant! Mais triste.

  2. Je n’ai plus de problème avec UPC depuis que j’ai découvert leur antenne physique en la personne de l’entreprise Diatel SA à St-Imier. Je vous recommande leurs services toujours du meilleur niveau après plusieurs déconvenues avec les correspondants tunisiens ou marocains.

  3. Il y a trois ans, j’avais demandé à UPC de ne garder que la radio sous contrat : refusé sans explication d’abord, puis deuxième réponse : l’OFCOM ne le permet pas !
    Je vais sur le site de l’OFCOM lire TOUT ce qui concernait les attributions radio et TV : aucun article ne l’interdit, un juriste de l’OFCOM me l’avais confirmé. J’en informe UPC qui continue avec un autre argument : c’est moi qui paie et non l’Etat à titre d’aide sociale … l
    J’ai finalement résilié le contrat en réglant le mois de décembre, ce qui m’a valu deux rappels superbement majorés … et deux courriers m’informant regrettant ma décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *