Petit historique de la philosophie pour enfants à Genève

Bientôt 30 ans que des enseignants, animateurs, bibliothécaires, éducateurs et parents pratiquent la philosophie pour enfants. Les petits genevois sont chanceux, plusieurs passionnés au sein de divers organismes, croient à et défendent cette pratique.

 

Etat des lieux

Discrète apparition

En 1999, la pratique du dialogue philosophique avec les enfants est reconnue comme discipline à part entière par l’UNESCO et fait discrètement son apparition à Genève. Plusieurs professionnels de l’éducation, issus pour certains du milieu de la pédagogie active, créent une association à but non lucratif : proPhilo. Son but est de sensibiliser, de promouvoir et de soutenir cette pratique, développée par le philosophe et pédagogue américain Matthew Lipman. L’Ecole Active de Malagnou est la première école à introduire cette pratique dans ses classes.

En 2007, puis en 2011, l’UNESCO recommande l’introduction de cette pratique dès les premières années du primaire. Ceci encourage proPhilo à renforcer son activité de promotion auprès d’un plus large un public mais aussi de formation en lien avec les besoins exprimés par les acteurs de terrain. Aujourd’hui proPhilo propose des ateliers de dialogue philosophique avec des enfants, des ados et des adultes ; organise des formations à l’animation de dialogue philosophique et forme à l’accompagnement d’animateurs sur leurs lieux de pratique.

 

Diffusion dans les écoles

La pratique du dialogue philo a germé plus rapidement dans les écoles privées[1] dans lesquelles elle est aujourd’hui, régulièrement ou ponctuellement, pratiquée.  Dans les écoles primaires publiques, le dialogue philosophique a été introduit dans certaines classes, plutôt sur l’impulsion des enseignants confrontés aux difficultés/défis de leurs classes, que par leurs directions. Les enseignants sont motivés et intéressés par les outils, les compétences et les habiletés développées par la pratique du dialogue philosophique. Cette dernière fait aussi l’objet de projets d’école et, à ce jour, plusieurs écoles primaires genevoises proposent des ateliers philo à leurs élèves.

Bien que la philo pour enfants ne figure pas en tant que telle dans le cursus scolaire officiel, elle répond à plusieurs objectifs du Plan d’Etudes Romand(PER) que cela soit en français ou dans les capacités transversales.

                           Image tirée du film “Ce n’est qu’un début” , Jean-Pierre Pozzi, Pierre Barougier, 2010

 

Et la formation ? 

Ces dernières années, l’association proPhilo, a mis sur pied un cursus de formation unifié et reconnu, notamment, par la Haute Ecole Pédagogique de Fribourg. Chaque année, proPhilo organise des formations, d’initiation et de renforcement, en invitant des professeurs-formateurs venus du Canada, de Belgique ou de France.

L’Institut de Formation Pédagogique (IFP)(www.ifp-ge.ch), outil de formation de l’Association Genevoise des Ecoles Privées (AGEP) propose des formations au dialogue philosophique depuis une dizaine d’années. L’IFP, bien que s’adressant aux enseignants des écoles privées, accueille également les enseignants de l’Instruction Publique.

En 2016, l’Ecole Internationale de Genève (https://www.ecolint-institute.ch/), a lancé un programme de formation à la philo pour enfants en collaboration avec l’Université Laval au Québec. Ce programme est destiné à ses propres enseignants mais est également ouvert au public.

L’association SEVE Suisse (https://www.sevesuisse.org/), créée en 2016, offre également des formations, associant philo pour enfants et pratique de l’attention (méditation).

 

Formation continue au DIP

Progressivement, les institutions publiques se sont intéressées à cette pratique et ont commencé à l’intégrer dans leur programme de formation continue des enseignants du primaire.Le Département de l’Instruction Publique (DIP) offre depuis plusieurs années des formations au dialogue philosophique.

Formation à l’Université

En 2014, la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education de l’Université de Genève a introduit la philo pour enfants dans un Master en « Éducation internationale et recherche » qui aborde les grandes tendances de la réflexion éducative internationale dans lesquelles elle inclut la PPE et l’éducation à la paix par le dialogue philosophique.

Cependant, dans le cursus initial des enseignants, il n’existe pas encore de modules présentant le dialogue philosophique .Les futurs enseignants ont toutefois la possibilité des se familiariser à cette pratique lors de présentations ponctuelles.

 

On le voit, les graines sont semées. De plus en plus d’enfants et d’adolescents apprennent à discuter, organiser leur pensée, argumenter, faire preuve de sens critique… des outils qui leur seront plus que nécessaires dans le monde d’aujourd’hui. Cela grâce à des adultes qui se forment et qui forment les citoyens de demain.

 

[1]Quelques exemples : l’école Active de Malagnou, La Découverte, l’Externat Catholique des Glacis, l’école Steiner l’école Moser, l’Ecole Internationale de Genève,  l’Institut International de Lancy, l’Institut Florimont,… Liste non exhaustive et sujette aux changements d’orientation de chaque école.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laetitia Bernardinelli

Laetitia Bernardinelli

Laetitia Bernardinelli est secrétaire de l'association romande proPhilo qui développe et soutient la pratique du dialogue philosophique avec les enfants et les adolescents, mais aussi les adultes. A travers son métier d'enseignante, elle met tout en oeuvre afin que ses jeunes élèves pensent par et pour eux-mêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *