Un lapin nu, des oeufs en retard et le petit geste de Melania

Pour se démarquer de ses prédécesseurs, Donald Trump a décidé de déshabiller le gros lapin de Pâques, celui qui figure à côté du président et de sa famille pour le lancement de la traditionnelle «chasse aux oeufs» de la Maison Blanche. A moins qu’il ne soit arrivé quelque chose à son curieux habit rose?

Mais la question cette année est surtout: qui est DANS le lapin? En 2008, ce n’était autre que Sean Spicer, l’actuel porte-parole de la Maison Blanche. Il vient de passer une très mauvaise semaine après la polémique qu’il a déclenchée en comparant Bachar al-Assad à Adolf Hitler, et faisant mine de nier l’existence des chambres à gaz.

Cette année, Sean Spicer ne s’est pas caché, couvert de honte, derrière le costume. Il a été vu, souriant sur la pelouse de la Maison Blanche, arborant une cravate avec des petits lapins.

Donald Trump, entouré de sa femme et de leur fils Barron, a tenu à remercier la First Lady pour la préparation des festivités. Elle a pourtant commis une bourde. Mélania Trump a… oublié de commander les fameux oeufs en bois en février! C’est le prestataire habituel, celui qui est censé fournir des dizaines de milliers d’oeufs ce jour-là, qui a dû tirer la sonnette d’alarme et tenter de sauver les meubles. En envoyant ce tweet, effacé depuis:

Un tweet qui n’a suscité une réponse que tardivement. Résultat: la commande a bien été passée, mais le fabricant a dû se montrer moins ambitieux que d’habitude. La Maison Blanche n’a commandé que 40 000 oeufs, contre 85 000 en 2016. Seules 21 000 personnes étaient attendues ce lundi aux dires de Sean Spicer, alors que les curieux étaient 37 000 l’an dernier à fouler la pelouse de la Maison Blanche. Et cette fois, après la controverse autour de la fréquentation le jour de la prestation de serment de Donald Trump qui l’a couvert de ridicule, le porte-parole ne s’aventurera probablement pas à déclarer, avec le raté des oeufs en bois, qu’il s’agit de la plus grosse chasse aux oeufs jamais vu dans l’histoire des Etats-Unis.

La tradition de la «chasse aux oeufs» à la Maison Blanche en est à sa 139e édition. C’est habituellement la First Lady qui doit organiser cette journée très prisée des enfants. Cette année, l’organisation s’est compliquée par le fait que Mélania vit encore essentiellement à Manhattan, et qu’elle a mis du temps à constituer la petite équipe chargée de l’aider dans ses premiers pas de First Lady. Autre raté: des écoles de la région reçoivent habituellement 4000 tickets d’invitation. Là aussi, ces tickets se sont faits désespérément attendre. Et sinon? La fête a été belle. Ah, encore juste une dernière chose: pendant l’hymne national, Donald Trump a oublié de porter sa main sur le coeur. C’est sa femme qui a dû le lui rappeler par un discret petit coup contre la cuisse. Enfin, pas si discret que ça, puisque la séquence tourne désormais en boucle sur les réseaux sociaux.

Valérie de Graffenried

Valérie de Graffenried

Valérie de Graffenried est la correspondante du Temps aux Etats-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *