A chaque app sa gestuelle

toucher

3 septembre 2015 (Genève, Suisse).
Comme on peut le lire dans cet article du New York Review of Books, à chaque app correspond une gestuelle bien caractéristique:

The most successful mobile apps create distinctive, repetitive hand movements, like swiping on Tinder (left to reject), double-tapping on Instagram (to indicate approval), pressing down to view imploding doodles on Snapchat, and stroking down to catapult angry birds on Angry Birds.

Fait classique en anthropologie, un objet tel que le smartphone, est incorporé/ à la fois par imitation et éducation. Ces “techniques du corps” – les différents gestes du doigts cités ci-dessus – en sont un bon exemple. L’individu fait corps avec le terminal, de la même manière que le cycliste avec son vélo. A chaque époque son incorporation!

Nicolas Nova

Nicolas Nova est cofondateur du Near Future Laboratory, une agence de prospective et d’innovation, et professeur à la HEAD – Genève, où il enseigne l’ethnographie, les cultures numériques et la prospective.

2 réponses à “A chaque app sa gestuelle

    1. En effet, et on peut mettre repérer des nuances entre ceux qui jouent depuis peu (gestes plus amples) et les habitués, ou ceux qui utilisent le réalité augmentée (en général aussi les néophytes…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *