Dématerialisation des Supercards

img_9223

Septembre 2016. La Supercard d’antan de la Coop est maintenant à son tour “dématérialisée” – terme consacré pour décrire le passage en version numérique. Avec cette transposition sur l’écran du smartphone, c’est toute la gestuelle du passage en caisse qui se voit modifiée, le terminal est maintenant tendu vers un lecteur, à la manière des contrôles CFF dans le train, ou à l’aéroport. L’oeil robotique scanne le code et fait un bip de validation pour indiquer la fin de la transaction. Voilà un de ses “curious rituals” au coeur de notre vie quotidienne… jusqu’à la prochaine évolution, qui consistera à simplement passer l’appareil proche d’un borne. L’oeil machinique sera alors remplacé par un lecteur d'”étiquettes à radiofréquence” (RFID) – ce qui est en fait déjà le cas avec les lecteurs Twint – opérant sur des longueurs d’onde imperceptibles pour les usagers alentours.

Nicolas Nova

Nicolas Nova est cofondateur du Near Future Laboratory, une agence de prospective et d’innovation, et professeur à la HEAD – Genève, où il enseigne l’ethnographie, les cultures numériques et la prospective.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *