#Homeopathie : vraiment rien

Pour rebondir sur mon billet récent "Homéopathie, science et évidence", un rapport vient d'être publié en Australie, qui après un examen attentif de toute l'évidence concernant l'homéopathie, conclut qu'il n'y a pas la moindre évidence que l'homéopathie ait un effet quelconque autre que placebo. Toutes les études de qualité ne trouvent aucun effet, toutes les études trouvant un effet sont de mauvaise qualité.

Verre à moitié plein : ce rapport confirme les précédentes conclusions, et renforce la conclusion basée sur l'évidence que l'homéopathie ne marche pas.

Verre à moitié vide : ce rapport est un gaspillage d'argent public, étant donné que nous savons que l'homéopathie ne peut pas marcher, vu ses principes contradictoires avec toute notre connaissance du monde, et vu les études et rapports précédents sur la question.

Vu les implications sociales, j'aurais tendance à voir le verre à moitié plein. Mais combien d'autres rapports de ce type faudra-t-il, pendant que les pharmaciens continuent de vendre des pillules de sucre qui rassurent les gens ?

Tiens, pour se distraire en attendant, la salle des urgences homéopathique :

 

 

(si le embed n'a pas marché : https://www.youtube.com/watch?v=HMGIbOGu8q0)

Marc-Robinson Rechavi

Marc-Robinson Rechavi

Marc Robinson-Rechavi est professeur de bioinformatique au Département d'écologie et d'évolution de l'Université de Lausanne, et chef de groupe à l'Institut suisse de bioinformatique. Il fait de la recherche sur l'évolution des génomes, enseigne la bioinformatique, et blogue depuis 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *