L‘évènement

  •  

C‘est un film d‘Audrey Diwan, basé sur le roman autobiographique éponyme d‘Annie Ernaux .

Je l‘ai vu avec beaucoup d‘émotion , car je me suis revue à cette époque- la mienne .On employait des mots comme fille-mère pour celles d‘entre nous qui avaient des enfants en-dehors du mariage et nos familles nous rejetaient . On ne donnait la pilule qu‘aux femmes mariées . Avoir envie de sexe n‘était qu‘une prérogative masculine . Nous , on donnait notre „ fleur“ à celui qui nous épousait . S‘il baisait mal , tant pis pour nous . On n‘était pas sur terre pour avoir du plaisir , mais pour procréer en étant des femmes au foyer . 

J‘avais 18 ans quand j‘ai quitté la maison de mes parents et j‘ai fait la nounou tout en faisant des études de lettres . J‘aurais aimé faire autre chose , genre médecine ou archi . Mais il aurait fallu rester chez mes parents et rester chaste . J‘avais trop envie de liberté . Les études étaient gratuites et je lisais beaucoup , donc j‘ai réussi à la fois une licence d‘anglais et une d‘allemand . Mes parents me payaient des cours de sténo et de dactylo dans l‘espoir que je deviendrais secrétaire et que j‘épouserais le patron . Je gardais l‘argent pour manger et m‘acheter des clopes . J‘étais libre mais bohême et désordonnée . La première fois que je suis tombée enceinte , je n‘ai pas eu envie de me marier . Premier avortement . Sans anesthésie pour me punir . Mais c‘était un médecin . Il fallait avoir les moyens . Sinon c‘était les faiseuses d‘anges dans des ruelles , des sondes qui marchaient parfois en vous laissant un utérus abîmé dans le meilleur des cas et vous tuaient , dans le pire . Je vous épargnerai le reste de mes expériences , toujours douloureuses , toujours voulues . Je refusais d‘avoir honte . J‘ en parlais autour de moi . Et puis voilà : à la fin de ma vie , je clame haut et fort que je veux choisir le jour de ma mort ainsi que la manière et on me traite de tous les noms car je retarde l‘échéance . Croyez- vous qu’on a envie de mourir ? Croyez- vous qu‘on avortait de gaîté de coeur ? C‘était un déchirement chaque fois , sauf qu‘on n‘avait pas le temps de changer d‘avis . Trois mois au grand maximum . Et je n‘aurais jamais pu avorter avec un foetus de trois mois dans mon ventre . J‘ai mis trois garçons au monde . Je les ai voulus tous les trois et j‘ai enduré les nausées du début et les douleurs de la fin de la grossesse avec joie et amour pour les bébés à venir .A trois mois de grossesse , je les aimais déjà . Choisir la date de sa mort est plus difficile que je m‘y attendais , car la vieillesse ne fait pas vraiment souffrir si on n‘a pas de pathologie grave et irréversible . Pourtant , je suis convaincue qu‘il faut partir avant de se choper une maladie horrible , sauf si on veut vivre à tout prix , ce que je comprends aussi . Mais enfin , quel principe extérieur à nous doit décider pour nous du moment où nous voulons quitter la vie ? Je ne parle pas des suicides émotionnels qu‘on peut prévenir si on sait écouter . Mais une personne adulte , éclairée , capable de discernement ne devrait plus être empêchée de partir avec une aide médicale . Aucun médecin n‘ est obligé de pratiquer une IVG , si cela va à l‘encontre de ses croyances . On n‘oblige aucun médecin belge à pratiquer une euthanasie . Cependant , on ne punit pas ceux qui aident une femme à ne pas subir sa grossesse , si telle est sa décision . Pourquoi punit- on encore un médecin en France qui aide son patient à mourir ? Au nom de quoi oblige-t- on les patients français – qui en ont les moyens – à aller mourir en Belgique ou en Suisse ? Tout comme dans ma jeunesse , celles de nous qui en avions les moyens nous partions en Angleterre , en Suisse ou en Hollande pour nous faire avorter ? Quand admettrons- nous enfin que si c‘est un dieu qui nous a créés , il nous a créés sexués et mortels ?  Si c’est ainsi que nous sommes faits ,pourquoi est- que le sexe et la mort restent des sujets tabous ? En France nous sommes dans notre grande majorité au courant de la Science et de l‘Evolution . Nous sommes darwiniens mais nous laissons dicter nos lois par des idéologues . Réfléchissons enfin et voyons la réalité . Les criminels ne sont pas les jeunes femmes qui voulaient être libres à l‘époque ni les vieux qui revendiquent la même liberté aujourd‘hui : celle de disposer de leurs corps . Ce sont ceux qui nous empêchent de vivre quand nous sommes jeunes et de mourir quand nous sommes vieux .

Jacqueline Jencquel

Jacqueline Jencquel est née en 1943 à Tien-Tsin en Chine. Elle milite pour le droit de mourir dans la dignité, notamment au sein de l’ADMD France. Dans ce cadre, elle a accompagné des dizaines de Français en Suisse pour leur permettre d’obtenir un suicide assisté. Dans ce blog elle évoquera l’expérience d’une vie entre plusieurs continents ainsi que le quotidien de son combat.

93 réponses à “L‘évènement

    1. Bonsoir Madame JENCKEL , BRAVO car vous avez tout résumé, avec précision
      chirurgicale )) :
      – contexte de cette époque.
      – procréer et au foyer.
      – douleur IVG : punition et
      ” redemptrice ” ( évidemment faux ).
      – ” partir avant de se choper une maladie horrible ” : en tant que soignant, je partage à fond ceci.
      – ” Quel principe extérieur….. ” : idem, et dans le 1000 de la cible .
      ” criminels : définitions …. ” : si exact !!!
      : C. f. ” Les voleurs de liberté ” : 1er pamphlet au TNT, de Jean- Luc ROMERO.
      Yohann BROSSARD est notre nouveau Président , je lui ai adressé un mail de
      confiance en son Engagement.
      Beaucoup de gens auraient ,
      ” visiblement ” à perdre, d ‘ un vote positif d ‘ une loi Française d’ aide active à partir.
      Injustice monstre : ceux qui connaîtront les réseaux, et les autres.
      Et perte de pouvoir de : actionnaires, institution Église, cuisine électoraliste Pougeadiste, Big Pharma, etc.
      Prenez soin de vous, Madame.
      Vous êtes très visible : votre voix ( vos écrits ) sont très importants.
      Nous vous respectons , et, oserai je : nous éprouvons une forme d ‘ attachement. ( ” We love You ” ).
      Très Amicales salutations de Combat.
      B. BARBEDIENNE
      Adhérent ADMD.

    1. Bonjour Jacqueline, j’adore vos commentaires, si un jour vous passez à Toulouse , j’aurai
      beaucoup de plaisir à échanger avec vous au cours d’un déjeuner , vous serez
      mon invitée évidemment.
      Très cordialement.
      Jean-Louis Salgado

  1. Merci Jacqueline,
    Tu as raison, j’ai l’impression que les soixante-huitardes que nous avons été n’ont jamais arrêté de se battre pour la liberté !
    Nous voulions la pilule et le droit à l’IVG pour vivre notre vie comme nous l’entendions, sans risquer notre peau si nous ne voulions pas d’une grossesse non désirée, au même titre que nous voulons maintenant une loi sur la fin de vie afin de pouvoir choisir notre façon de mourir !
    De l’IVG à l’IVV Une seule lettre à modifier pour que chacun d’entre-nous (Hommes ET femmes cette fois-ci) puisse décider de sa fin de vie ! Il serait grand temps que ce moment arrive enfin !

    1. ” IVV : Grand temps que ce moment arrive enfin ” : oui , en France, en 2022.
      Il y aura des promesses pré électorales, jamais tenues.
      La France, Lumière du monde ? :
      sans commentaire.
      Le Président actuel tente de nous récupérer, par ” un ré examen de cette loi ” : Loi Leonetti 3 ??? ( Mr Leonetti est Médecin, et catho Tradi : cqfd ) :
      propos flous et peu impliquants.
      Entre la gauche éclatée ( egos ) et la Droite figée …..

  2. Entièrement d accord avec toi

    Je n ai pas eu besoin d avorter une chance
    Le premier jour de mon entrée a l ENS de Fontenay aux Roses nous avions le planning familial qui venait repondre a toutes nos questions sur le sexe la contraception et l avortement, la direction ne souhaitait pas que ses étudiantes triées sur le volet deviennent des filles meres ni même des mères mariées trop tot avant le but : l agrégation.
    Nous avions toutes les adresses utiles en Angleterre…
    J ai eu la chance d avoir mes 3 enfants comme et quand je les ai voulus
    Je veux etre libre de choisir ma mort comme j ai décidé de ma vie

    1. Madame, une écrasante majorité de Françaises et Français ( excepté extrême droite et électorat Conservateur d ‘ arrière – garde ) DEMANDE cette loi, et accès possibles aux soins palliatifs.
      L ‘ argent ( Big Money ) des Rafales, pourrait aider.
      Mais non : des logiques financière et élitiste, priment.
      Empathie zéro. Et avec arrogance.

      1. @Nathalie ANDREWS : Ce début 2022: 5 millions de Français non vaccinés ( à vous dégoûter des gens ) , contaminants ( on est contaminant et risquer d ‘ être contaminé, même si vacciné ) , qui
        vont provoquer un tri des malades ( réalité !!! ) et report maximal d ‘ interventions.
        Pas de création de lits ” armés “, ni d’ embauche, mais casse de l ‘ Hôpital.
        Les Soignants quittent l ‘ Hôpital.
        Hormis ceci, ” On ” affiche un optimisme Anti – panique .
        Meilleurs vœux !
        Salutations Combattantes.
        Bertrand B.

  3. Je suis d’âge proche du vôtre, nous avons gardé d’heureux souvenirs de jeunesse, mais en traversant une époque pas si douce et facile que se le représente la génération d’âge moyen. Nos parents, nos professeurs, nous disaient pour la plupart que nous « avions tout », nos désirs de liberté étaient considérés comme malsains. Certains de mes camarades sont morts n’en ayant pas eu la force de s’échapper de cette prison, d’autres pour s’être lancés d’autant plus fort qu’ils ont été retenus, en se jurant de ne plus jamais manquer la vie : « Peu m’importe de mourir les cheveux dans le vent ». Et c’est en donnant mes souvenirs de cette folie vitale qui nous a sauvés ou tué, que je reçois des moqueries : « Vous étiez des enfants gâtés, vous aviez tout… » Pire que cela, j’entends évoquer la bonne éducation du passé par ceux qui ne l’ont jamais connue, et parmi eux il y en a qui voudraient asseoir leurs enfants sur les bancs des écoles d’il y a soixante ans, leur mettre un uniforme, et peut-être qu’on les appelle de nouveau par leur nom de famille comme au service militaire ?.. Que s’est-il donc passé pour cette génération qui n’est ni la toute vieille ni la toute neuve, pour qu’elle retourne à la rivière asséchée remplir son épuisette de cadavres de poissons, et mette les tout petits fraîchement vivants dans des bocaux ? Pour ceux-là ma génération est une erreur, jeunes nous étions une erreur, vieux nous le sommes de nouveau. Il n’y a que les seize à vingt ans qui, après que j’ai écouté leurs souvenirs et rêves, puis parlé des miens biens plus lointains, m’offrent leur surprenante conclusion : « Dans le fond, vous étiez comme nous !.. » Qu’importe que ce soit vrai ou pas, nous avons eu un heureux partage. Et quel est le sujet sous-jacent de ces échanges de souvenirs après qu’ils m’ont demandé une cigarette ? Le désir de liberté, encore et toujours ! Je me sens optimiste pour la génération d’âge moyen quand j’aurai 90 ans, ou vue depuis le ciel…

    1. Ce que vous décrivez est très juste . Pour la génération qui nous précédait , nous étions des terroristes qui brisaient les tabous et l‘ordre établi . Aujourd‘hui nous sommes des ringards si nous n‘aimons pas l‘écriture inclusive .Certains rendent notre génération responsable pour la perte d‘autorité des politiques et du clergé. Peut-être est- ce vrai ?

    2. Bien ….,
      Et quelle est votre conclusion de ce descriptif ?
      Par ex : cautionnez vous le laxisme post Mai 68, en tous domaines ???, ainsi, plus politique, de ses ravages, y compris Gauchistes ( les plus hypocrites : archétype : COHN-BENDIT, devenu directeur de collection littéraire , puis
      opportuniste Député Européen ) .
      Cordialement.

      1. Eh oui , Dany le rouge , le leader du mouvement est devenu un vieux bourge – comme moi . Donc je ne peux que fredonner Bob Marley „
        Judge not before you judge yourself „ et sourire , en me disant ( comme André Gide ) qu‘il faut croire ceux qui cherchent la Vérité , mais douter de ceux qui l‘ont trouvée .

        1. Bien.
          Je viens de visionner le You Tube par Theo DUFF, qui vous évoque, et votre decision de mourir en Suisse afin d ‘ éviter des dégradations dont vous parlez dans … un autre You Tube ou sur Kombini, face à Hugo CLÉMENT.
          Il me semble que vous détenez les nationalités Suisse et Française + relationnel ad hoc, donc le suicide assisté vous sera possible, exemptée
          de l ‘ examen de votre dossier médical.
          Si, ” un jour “, pour raisons personnelles, je veux agir comme vous : possible en tant que résident Français ?, et quelle asso contacter : Exit ? autre ?
          Vous remerciant vivement de votre réponse.
          B. BARBEDIENNE

          1. Jacqueline vous répondra directement, mais quelle que soit notre nationalité ou pays de résidence…le dossier médical est indispensable !

            Bien évidemment, plusieurs associations suisses peuvent aider les étrangers, Lifecircle, ExInternational, Dignitas ou Pegasos…

            Le système actuel signifie qu’en cas de pathologie incurable, si nous en avons les moyens (physique et financier), nous pouvons aller en Belgique ou en Suisse… que fait-on du “liberté,égalité,fraternité” ?

          2. @Nathalie ANDREWS :
            Bonjour Madame , merci de votre réponse.
            Dossier minimal indispensable : certes, mais son examen serait peut-être plus ou moins ” scrupuleux ” ?!…
            Certains désirent anticiper l ‘ entrée en ” zone rouge ” : augmentation risque de chute, d ‘ AVC,…
            Je ne souhaite rien de ceci à quiconque.
            DONC les Médecins devraient et SE devraient comprendre cette DEMANDE de leurs patients, ou/et, en cas de pathologie avec séquelles ( avc : imagerie médicale prédictive post avc PREDICTIVES de ces séquelles ) , respecter leurs directives anticipées, et les aider à partir : ceci est tout sauf banal, je suis soignant, et ai, depuis des années , ” un peu ”
            pensé à ces questions, ainsi que l ‘ hospitalisation à domicile ( HAD ), lorsque possible, , et accès enfin facilité aux soins palliatifs.
            Or, à l ‘ Hôpital, on ferme des lits : logique financière inhumaine.
            En France, 34 % du personnel est administratif : ” urgent de ne rien changer “, alors que les Soignants quittent l ‘ Hôpital : Infirmières, Médecins,… . Ceci n ‘ est ni un Mirage ( obsolète ) ni les Rafale vendus certains États.
            Nous en reparlerons l ‘ an prochain ( élection ).
            Bonne fin d’ année à vous.
            PAIX et Santé.
            ” Salutations combattantes “.
            Bertrand

          3. L’examen en Suisse est scrupuleux croyez-moi …

            Continuons de nous battre, ne soyons pas le dernier pays européen à légiférer ! Ne plus avoir à se suicider violemment ou à s’exiler, devrait être possible au pays (supposé) des droits de l’homme

          4. OK pour l ‘ examen Suisse scrupuleux.
            La mère de Mr JOSPIN ( ex PM ) à obtenu, en, France, les contacts et médicaments.
            Son livre a obtenu , de mémoire, le Prix des lycéens, personnes matures, même si en construction.
            Le Président MACRON grandirait la France et lui- même, en favorisant les votes de IVV et accès soins pall.
            Sauf que le Sénat est très Conservateur : savent qu ‘ ils en bénéficieront, visent leur ré élection : Pauvres ères ….
            Diffusons notre Cause, de manière directe, ou davantage ” impressionniste ” …….. Banzai !!! Belle nouvelle année à chacune et chacun, au-delà des militants ADMD . PAIX. EMPATHIE. SANTÉ, ” en même temps ” !!!

          5. D’autres présidents ont su laisser une trace grâce à une loi marquante, il est vrai que si l’actuel président (en cas de réélection) avait son nom associé à une loi digne de ce nom sur la fin de vie, ce serait formidable…mais

          6. Il a d‘autres priorités : crise sanitaire , crise économique , hyperinflation etc

            Il ne faut même pas légiférer . Simplement décriminaliser les médecins qui agissent selon leur conscience et autoriser l‘accès aux bons barbituriques ( pas seulement aux vétérinaires )

          7. Légiférer serait jouer l ‘ enlisement.
            Tactique éprouvée.
            Et qu’ est devenu Jupiter et son fameux ” en même temps “. Il dort 5 h / nuit…
            Il ne peut se priver du vote catho.

          8. 67% des cathos sont pour l‘aide active à mourir . Les hiérarchies religieuses ont peur de perdre leur pouvoir , sans parler de toutes les sommes d‘argent que nous sommes prêts à payer lorsque nous sommes menacés de mort . Au moment d‘un mauvais diagnostic , c‘est la panique qui prend le dessus ( instinct de survie ) et nous ne réfléchissons plus .

          9. En France, on “légalise”, on ne dépénalise pas …donc il faut passer par le vote d’une loi. Malheureux, même si elle n’était pas tout à fait celle espérée, que le projet de loi de Falorni ait souffert de la bêtise et de l’étroitesse d’esprit de quelques députés le 8 avril !!

          10. Il faudrait simplement supprimer toutes les lois Léonetti . On était mieux avant . C‘ est quoi , cette sédation à la con ? Il suffirait d‘ autoriser pour les humains le même produit qu‘on utilise pour endormir les animaux . C‘est aussi simple que ça !!!!

          11. Oui, malheureusement ce n’est pas le cas …quand on voit le nombre de personnes âgées et/ou malades qui ont été perquisitionnées et traitées comme des trafiquants de haut vol, et pour certaines mises en examen, pour avoir eu un produit qui les rassurait et dont ils ne se seraient peut-être jamais servis !

          12. Incompréhensible !! Avec tant de dealers et de drogues illicites partout en France , on n‘a rien de mieux à faire que d‘aller réveiller des petits vieux à l‘aube et leur prendre un produit qu‘ils avaient acheté pour se rassurer . Perquisition et rafle comme pendant l‘Occupation ( toutes proportions gardées bien évidemment – rafler un barbiturique n‘est pas rafler des enfants et leurs parents pour les exterminer ) Ma comparaison est mauvaise , mais il ne vient rien d‘autre à l‘esprit pour qualifier la violence et l‘absurdité de cette action . J‘aimerais juste savoir qui en est responsable . Un ministre ? Lequel ? Un préfet ? Lequel ? Je n‘arrive pas à comprendre 😒

        2. Bien vu pour les paroles de Marley , inversées de la Bible.
          Suggestion : titre phare d ‘ un coffret posthume de Bowie ( 5 ans déjà ) sur You Tube : ” Can’t help thinking about me ” ( live Paris, 1999 ).
          Vous êtes en vie, Jacqueline.
          Un jour à la fois, même si vous avez raison d’ anticiper.
          Respirez à fond !
          Bonne transition vers cette nouvelle année !
          Amicalement.
          Bertrand B.

          1. Yoann BROSSARD est Secrétaire Général. Il s ‘ est présenté dans une brève vidéo incluse dans un mail de l’ ADMD , avec JL ROMERO, Président d’ Honneur.
            Au temps pour moi.
            Meilleure fin d ‘ année possible à vous.
            Pensées. Communication de notre Cause. Résistance. Santé.
            Heureuse nouvelle année, Jacqueline !!
            Bertrand B.

  4. Jacqueline,

    Bravo pour ce texte dans lequel beaucoup de femmes de notre génération se reconnaîtront !

    Personne ne choisit de naître, c’est une évidence, mais nous sommes tous mortels et devrions enfin obtenir le droit de choisir notre fin de vie…

    Ne baissons pas les bras, même si après tant d’années nous avons des moments de lassitude et de doute

    Nathalie

      1. Décider du moment de sa mort est une des libertés suprêmes. ce n’est jamais de gaieté de coeur et avoir recours à des méthodes barbares et peu sûres ajoutent encore de la souffrance. Vous avez bien résumé le problème : autoriser pour les humains les mêmes produits que pour les animaux. Je ne parviens pas à comprendre pourquoi on ne laisse pas partir ceux qui le veulent dans un monde surpeuplé où les vieux sont de plus en plus maltraités dans des maisons de retraite semblables à des prisons. Ce combat pour la liberté de mourir, nous devons le gagner!

        1. Bonjour Thierry, suis en phase avec votre post, qui comporte 2 problématiques :
          – liberté personnelle.
          – personnes âgées : risque de maltraitances et autres aspects que vous décrivez.
          Cordialement.

        2. @Thierry : 2/2 : ” dans un monde surpeuplé…” : donc élimination des improductifs ? Attention à votre formulation.
          L ‘ Afrique serait inspirée, quant à elle, de s ‘ inspirer du contrôle Chinois des naissances.
          Et développement économique aidé.

  5. Merci madame, vous êtes notre porte parole. La religion a fait beaucoup de dégâts. Mais pour moi toutes les religions sans exception ont été créées par des gens super intelligents pour dominer le monde. Alors il faudra encore du temps pour effacer ces croyances. Il y a déjà de l’avancement les églises se vident petit à petit. Je n’ai rien contre la religion catholique il y a des prêtres qui sont formidables. Voilà il faudra du temps pour essayer de changer les choses. J’aime votre discours madame. Je vous lis avec plaisir. Au sujet de l’avortement Brigitte Bardot avait dit ce que vous dîtes les femmes qui avaient de l’argent pouvais aller à l’étranger pour résoudre leur problème.
    Bonne année madame. Vous avez toute mon admiration.

    1. Je pense que ce sont les hiérarchies religieuses qui cherchent à garder leur pouvoir . Par contre tous ceux qui ont une croyance ou une religion et en ont besoin pour vivre – une majorité des humains de tous les temps – ne devraient pas être soumis à des diktats absurdes : le sexe est un péché ,la mort doit être précédée d‘une agonie etc … si la religion est humaniste , elle est légitime . Si c‘est une dictature , il faut s‘en libérer . Bonne année et merci pour vos paroles encourageantes ❤️

      1. Existent différents degrés d ‘ interprétation-application de la religion, l ‘ un des plus extrêmes est ( était ) la ” ligne ” Lustiger : ” le Christ a souffert sur la Croix , donc tu dois souffrir “.
        En 2022, ceci est évidemment totalement inaudible.
        Par contre, tant mieux si la Foi aide à vivre.
        Suggestion lecture : ” Bénie soit Sixtine”.

  6. Bonjour Madame,
    J’aime recevoir vos articles. Les lire et relire.
    Comme j’apprécierais de posséder la clé des champs, tout comme vous. (Article du 18 octobre).
    Et sinon, quel choix possible ?
    Merci encore

  7. Merci de vous vacciner.

    Que plusieurs d’entre vous souhaitent mourir, certes, mais pas au prix de l’encombrement des soins intensifs.

    Donc vaccinez-vous. 💉💉💉
    Le reste vous appartient.

      1. Effectivement la vaccination nous protège des soins intensifs et c’est également le respect dû à autrui …indépendamment du fait que la vaccination nous donne accès à des lieux de culture , des restaurants ou le train

        1. Moi pas du tout convaincue des bienfaits des pseudo vaccins covid
          Je suis vaccinee par obligation pour soigner mon genou Prothèse fin janvier
          Non vaccinee veut dire interdit de soins sans dire interdit de la convivialite des bars et restaurants…
          Si je devais etre gravement malade j ai interdit toute reanimation dans mes directives
          Je préfère mourir

          1. Le vaccin est notre seule protection . 90% des patients en réha ne sont pas vaccinés . Lorsque j’étais petite , plein de mômes se chopaient la polio . Depuis le vaccin du Dr Salk , cette maladie a disparu . Pareil pour la variole et la diphtérie . Il faut se réjouir que tant de scientifiques se soient concentrés pour trouver un vaccin aussi rapidement .

          2. Pour moi qui ait été bercée dans des études scientifiques la seule science vraie est la mathematique
            Je suis mathematicienne
            Dans toutes les autres sciences pas de vérité absolue des idées qui sont sans cesse a remettre en cause
            La pharmacopee est d abord une industrie capitaliste destinée à faire du fric
            Trop de scandales ont émaillé son histoire pour lui faire totalement confiance
            J y croirai davantage le jour ou elle ne fera pas commerce tres lucratif de sa chimie. .
            Le nouveau dieu semble être cette medecine technologique qui refuse de nous laisser mourir une des causes de l opposition à notre combat pour la mort choisie…
            Mais ce n est que mon avis.

          3. Je suis – comme toi – opposée aux lobbies pharmaceutiques , médicaux et religieux qui font du fric avec le malheur des autres . Force est de reconnaître que la médecine a progressé grâce à des chercheurs extraordinaires . Plus aucune femme ne meurt en accouchant car nous avons des antibiotiques . Plus de mortalité infantile non plus . Ce sont de grands progrès . Par contre , prolonger la vie des vieux contre leur volonté est absurde .

          4. Tu es très optimiste
            Malheureusement si la grossesse et l accouchement sont devenus moins risqués pour les femmes et les bébés il y a toujours des décès des mères et ou des bébés dans cet épisode difficile
            Plus que la lutte par les antibiotiques qui arrive apres infectiin la lutte pour une hygiene maximale a permis beaucoup moins de infections
            Il me semble qu anesthésie et chirurgie ont fait d énormes progres mais la medecine tres peu elle ignore encore tout de nombreuses maladies et le fait que la medecine occidentale ait rejeté les connaissances empiriques d autrefois pour privilégier la chimie a bloqué des progrès possibles
            Comme tu le dis il n y a pas eu prolongation de la vie en bonne sante autour de 63 ou 65 ans juste prolongation de vies malades chroniques comme on dit couramment…
            Prolongation d environ 20 ans…sans se préoccuper de la qualité de la vie restante.
            C est une des causes du combat necessaire pour la liberte du choix de notre mort qui n etait pas nécessaire avant les années 1980 qui ont vu l explosion des machines diverses pour prolonger les vies ce qui a encouragé une vision deifiee de cette medecine miraculeuse

          5. 5 millions de Français non vaccinés, à ce jour. Réfractaires ?!!!
            L ‘ Hôpital est saturé, par vous et ces ” libre penseurs “.
            Damage control : tri des malades.
            Sortez de vos maths, allez dans la vraie vie.
            Cordialement.

          6. C’est comme cela que l’on voit des gens refuser le darwinisme, dire que la terre est plate, etc., En toute situation il faut savoir raison garder et j’imagine que la majorité des gens actuellement réfractaires à la vaccination, ont déjà été vaccinés pour d’autres raisons et ne refusent pas les médicaments fournis par les “lobbies pharmaceutiques…

          7. @Nathalie ANDREWS : Ce début 2022: 5 millions de Français non vaccinés ( à vous dégoûter des gens ) , contaminants ( on est contaminant et risquer d ‘ être contaminé, même si vacciné ) , qui
            vont provoquer un tri des malades ( réalité !!! ) et report maximal d ‘ interventions.
            Pas de création de lits ” armés “, ni d’ embauche, mais casse de l ‘ Hôpital.
            Les Soignants quittent l ‘ Hôpital.
            Hormis ceci, ” On ” affiche un optimisme Anti – panique .
            Meilleurs vœux !
            Salutations Combattantes.
            Bertrand B.

          8. Bonjour Nathalie ANDREWS, qui êtes vous, à propos de vos réponses ? :
            administratrice de ce blog ?
            Bien cordialement.
            Bertrand B.

          9. @ J.CHALENSON : Désormais , nous connaissons votre point de vue ” avisé ” sur ce vaccin. Vous retardez la fin de cette pandémie qui nous contraint depuis 17 Mars 2020, soit bientôt 2 ans.
            + risque évident de soins Réa, et tri des malades.
            Donc j ‘ approuverais des mesures de vax obligatoire. Vous faites semblant d ‘ ignorer l ‘ urgence actuelle.
            Et, pour tout vous dire : vous devriez
            être ( socialement : no job, etc …)
            NEUTRALISÉE. Nb : idem Jacq : 3 Pfizer.

          10. Il ne s’agit pas de “croyances”, mais d’évidences les vaccins protègent et même si ils n’empêchent pas certaines personnes d’être atteintes de la Covid, cela diminuera énormément les risques.

      1. Bonjour,
        Je suis vaccinée trois fois donc je
        n’entre pas dans la polémique.
        Toutefois je trouve que ce pass
        vaccinal qui va être imposé jusqu’en juillet (et qui va remplacer le pass sanitaire) est
        décidé dans un but politique !
        Toute cette agitation concernant
        le pass sert à masquer et mettre
        de côté pleins de sujets qui
        devraient être débattus. D’ailleurs, comment faire de ce
        projet de fin de vie une actualité
        pour les promesses des candidats lorsque tout le monde s’écharpent au sujet de la vaccination ? La France est le
        pays d’Europe le plus vacciné !
        Je trouve cette campagne présidentielle complètement hors sol ! L’abstention finira
        par l’emporter ☹️

        1. Je ne comprends surtout pas cet accent mis sur les plus de 80
          ans , qu’il faudrait absolument “ protéger “ . Protéger de quoi exactement ? De la mort ? Mais nous avons l’âge de mourir . Demandez- nous plutôt comment nous voulons mourir . Laissez- nous décider . Je n’ai pas encore 80 ans mais presque . Je n’ai pas peur de mourir , mais de souffrir . J’espère pouvoir décider et je sais que je ne dois plus attendre trop longtemps si je ne veux pas être “ protégée “ contre mon gré ou – pire encore- à mon insu . Sur les plateaux de télé , on voit débattre des imbéciles et des femmes hystériques – rarement des philosophes . Quel dommage !

          1. Bonsoir Mme Jacqueline JENCKEL,

            Tous mes vœux, en sincérité, et surtout la santé !!
            Très content de vous lire !

            Vous serez probablement d ‘ accord si j’ écris que le combat continue ( pour cette loi , et accès plus large aux soins palliatifs), donc pour une fin de vie APAISÉE !
            Je partage quasi toujours vos points de vue, j abrége.
            What else ? Respirez ! , tout a été dit et écrit ici …
            Mais nous ne désarmerons pas.
            J ‘ espère que vous allez au mieux.
            Bien cordialement.
            Bertrand BARBEDIENNE

          2. Merci et à propos santé , je vais vous raconter que j’ai été hospitalisée à Paris pour un empoisonnement alimentaire . Je vous épargnerai les détails . J’ai été surprise par la qualité de l’accueil aux urgences de l’ hôpital St Joseph . Bien que débordé et épuisé , le personnel soignant et les médecins ont fait preuve de gentillesse , de patience et de professionalisme . Il y avait des patients grincheux et pourtant ,je n’ai vu que des visages fatigués mais gentils . Pas facile de rester gentil quand on se fait insulter et pourtant , j’ai vu que c’était possible .

          3. P. S. : en réponse additionnelle à votre hospi : les Soignants donnent aux Patients, beaucoup voire énormément, d ‘ eux – mêmes .
            Merci pour mes confrères et consœurs, de l ‘ avoir compris.
            Bien cordialement.
            Bertrand

  8. Bonjour Jacq,
    Merveilleuse année à vous. Ravi que vous soyez toujours là.
    J’aime beaucoup Annie ERNAUX, comme écrivain. Je n’ai pas vu le film d’Audrey DIWAN. Est-ce que vous avez vu le film de Mariana OTERO “Histoire d’un secret”. Il est très émouvant. Mariana est comme Isabel la fille de l’immense artiste peintre que fût Clotilde Vautier (1939-1968). Comme la famille OTERO est venu se réfugier à Rennes, où j’ai moi-même habité 40 ans, je suis très lié à ces gens. Et comme je suis un dingue de peintures…
    Je crois qu’Annie ERNAUX et vous êtes de cette génération où l’avortement était une question de survie, que la liberté chèrement acquise, devait se payer face à ces médecins tortionnaires (en fait toujours les mêmes, toujours ceux qui s’opposent au suicide assisté, à cet accompagnement choisi). La loi Veil a réparé tout ça, mais il a fallu du temps et son application reste fragile. Toujours en danger, face à des hordes de moralisateurs et de culs bénis.
    Ca y est, ma mère a 95 ans, elle n’a strictement aucune envie de mourir, sauf qu’elle n’est plus tout à fait autonome. Elle a toute sa tête, pour une femme de cet âge.
    Panique à bord général – ce qui change totalement mes plans – , mon frère aîné, qui vivait avec elle, est hospitalisé et son pronostic vital est engagé. Du coup, panique générale. Moi, je suis à 5h de route. Ma mère me réclame à hue et à dia, est totalement angoissée, me crie toute son affection, tout son amour. On lui a envoyé un de mes frangins avec elle, furieux de se retrouver coincé alors qu’il avait un concert hier soir et qu’il “n’a aucune envie d’être avec la vieille dans cette baraque sinistre et sale et qu’il nous met en demeure de trouver une solution avant vendredi prochain, parce qu’il a autre chose à foutre”. En réalité, il n’a rien à faire, il est au chomdu depuis deux ans, glande, rêve, fantasme devant sa télé et son pc et fume des clopes toute la journée. L’autre qui habite à une heure de là qui s’occupe merveilleusement de tous les papiers (en se servant largement au passage comme disent certains), mais ne la supporte pas et l’engueule, tant elle est dictatoriale, et lui ancrée dans se religion orthodoxe, à l’opposé total de mes propres convictions et valeurs, sous l’influence de sa femme une gourgandine de bas étage.
    C’est une très vieille dame de 95 berges, qui a besoin de ses journaux, ses livres, sa télé, son téléphone et de manger à des heures régulières. Il suffit d’être là, présent de l’accompagner, etc… C’est d’une simplicité enfantine. Et c’est vraiment que c’est un taudis. Mais il suffit de nettoyer, celui qui est là en ce moment pourrait ranger, nettoyer, au lieu de gémir. Un troisième qui a encore des enfants en bas âge, veut bien venir, mais à condition de péter la cuisine, les chambres, retirer la moquette, lessiver les murs, repeindre… ce que je peux comprendre quelque part. Mais à quoi bon investir avec son argent à elle qu’elle n’a pas ou si peu, alors que nous savons qu’elle va mourir, qu’il lui reste très peu de temps et que tout sera vendu après.
    Du coup, comment faire ? Tandis que je courrais ce matin et que je songeais à tout ça, je pensais à démissionner, effectuer une rupture conventionnelle, réaliser du télétravail comme je le fais actuellement que ce soit ici ou à 450 kms, c’est pareil… mais j’aime mon indépendance, ma liberté, et dans cette maison qui a entièrement brûlé en 90, je ne peux pas respirer, je suis très rapidement asphyxié, à cause des malfaçons dues à la restauration ratée, aux acariens, aux moisissures, à la poussière, à la saleté… etc…
    Donc j’entends :”Il y a un temps pour tout !”, “Il serait temps qu’elle parte…” ou “Moi, je ne vivrais pas aussi vieux” ou encore “Je me collerais une balle dans la tête….”
    Bref, toutes les conneries habituelles. La réalité, c’est qu’il n’est pas facile de mourir.
    Profitez ! Profitez encore Jacq. Désolé, ce n’est pas encore aujourd’hui qu’on va pouvoir aller bouffer quelque part, comme je l’espérais…
    Je vous embrasse.
    Emmanuel

    1. Emmanuel , je trouve très égoïste de causer tant de problèmes à sa descendance . A 95 ans , si on veut absolument encore vivre , il faut en avoir les moyens . Pouvoir payer une femme de ménage et une auxiliaire de vie . Vous ne pouvez rien pour elle sauf l’appeler ou aller la voir . Vous occuper d’elle à plein temps ???? Noooooon

      1. Je vous reconnais bien là. La plupart des gens, comme ma mère n’anticipe pas leur fin de vie ou du moins leur manque d’autonomie.
        Je vais essayer de trouver une solution, mais ce n’est pas évident.

      1. Aucune idée. Isabel est une comédienne très connue et Mariana est une réalisatrice de documentaire redoutable. Mariano est très connu comme peintre et la femme de son frère Antonio, Clotilde Vautier est restée dans le placard, c’est le cas de le dire (dans le film de sa fille Mariana on voit tous les tableaux cachés, remis en lumière grâce au film extraordinaire).

        1. Mon amie Lucia est vénézuélienne , la nièce de l’écrivain Miguel Otero Silva , qui a accompagné Pablo Neruda à Stockholm
          lorsqu’il a eu le prix Nobel de littérature .

      1. Bien que ne partageant en aucune manière vos options, je dois avouer que j’ai une certaine affection filiale pour vous – si vous m’autorisez cette privauté.
        Je suis donc très honoré que vous ayez répondu à mon commentaire.
        Et d’abord que vous ayez validé sa publication.
        Et je suis heureux que vous soyez toujours avec nous. Chaque seconde que nous vivons est une victoire sur la mort, le dernier ennemi. Une victoire temporaire mais certaine.
        Pardon d’être personnel mais ma mère n’a pas eu le choix de mourir ou de vivre et je sais qu’elle aurait préféré rester avec nous.
        Prôner une légalisation/dépénalisation/libéralisation, c’est promouvoir une norme morale. Vous l’écrivez : ” si on veut absolument encore vivre , il faut en avoir les moyens.” Il est interdit d’interdire si et seulement si on en a les moyens. Libérale libertaire.
        Très cordialement.
        PS : pardon si l’idiotie de ces quelques réflexions vous perturbent à nouveau ; je confesse n’avoir pas une formation de base supérieure.🙄🙄🙄🙄

        1. Je regrette pour votre maman . En fait , je vous trouve plutôt sympa . Qui êtes- vous ? Que faites- vous ? Vous pourriez être mon fils ? J‘en ai déjà trois , mais je vous adopte sans problème 😊😊😊😊

        2. ” Promouvoir une norme morale ” :
          inexact.
          Promouvoir une possibilité, de surcroît
          apaisante pour certains : un recours en cas de …
          Je respecte votre point de vue, mais votre ” raccourci ” parait hasardeux.
          Cordialement.

  9. Jacqueline,
    Je vous souhaite une Bonne et heureuse Année 2022 !
    Je vous suis fidèle dans votre combat qui est certes le dernier à mener par toutes les personnes malades, âgées, qui ne trouvent plus une place de compassion dans cette civilisation égoíste et intolérante. Les gens de pouvoir (quel qu’il soit), se croient à l’abri de tout accident de la vie et imbus de cette criminelle inconscience, imposent leur autorité arrogante en écrasant les autres, ceux qui soufrent.
    Je me vois vivoter plus ou moins au jour le jour et je ne vois pas l’utilité. Je ne sais plus si je dois m’accrocher à cette vie presque absurde uniquement pour ne pas faire souffrir mes enfants et petits enfants, ou alors attendre encore un peu et partir pour les soulager du dernier chapitre : la dépendance.

    1. Pas facile comme décision , surtout que les enfants et les petits- enfants ont leurs vies et ne dépendent plus de nous . C‘est ce que nous leur avons appris : à ouvrir leurs ailes et à voler . Dépendre d‘eux ? Le cauchemar absolu . Trouver le bon moment est difficile car il n‘est jamais bon , sauf si nous souffrons le martyre . Et pourtant …

    2. @Aich : Bonjour, je suis un
      ” contributeur ” parmi tant d ‘ autres, sur ce blog de Jacqueline JENCKEL ( que je remercie vivement pour cet espace d’ expression !!! ).
      Je crois capter votre questionnement.
      Tous, présentons cette appréhension de devenir dépendants.
      Chacun se doit, je vais être direct, de
      tenter d ‘ estimer le ” bénéfice-risque ” pour vous- même, peut-être avant de penser à l ‘ avis ( la vie … ) de votre famille.
      Peut-être des amis à qui en parler ?
      Bon courage dans votre réflexion.
      Bien cordialement.
      Bertrand B.

  10. Merci pour votre texte tellement réel…Je suis une de vos admiratrices et ai exactement les mêmes pensées que vous. Ne vous occupez pas des gens. Ce qui importe c’est de décider de ce qui est le mieux pour soi. Merci pour tout ce que vous faites et vos écritures pour défendre les droits et libertés des gens.
    Moi, je ne sais pas comment faire. Il y a tant de choses à changer dans notre monde !

      1. Bonjour ( Mme) Jacqueline ( JENCKEL ) :
        une question me taraude : j ‘ ai 62 et une pathologie ” équilibrée ” , et nulle intention de ” partir “.
        PAR CONTRE : comme vous , aucune envie d’ entrer dans une zone d ‘ âge
        ” à risque de survenue de pathologies invalidantes ” : que pouvez vous répondre à mon questionnement ??
        ( c.f. aussi : ” Le dernier été” de …. , contrainte de ‘ exiler en Suisse ).
        Je vais contacter Life Circle, Ex, etc …, afin de connaître leurs ” critères d ‘ admission “, notamment l’ âge.
        À condition d ‘ être transportable et que les Médecins acceptent de vous laisser partir.
        Vous êtes Franco-Suisse, et connue, et aussi connaissez les bons contacts.
        Tant mieux, mais Quid des autres patients ?
        Très cordialement.
        Bertrand B.

      2. Bonjour ! Puis je vous appeler par votre prénom ?
        Sincèrement navré pour votre accident
        alimentaire, heureusement traité efficacement et humainement, en Urgence.
        Vous le savez, ces deux critères varient selon les Équipes.
        Par ailleurs, le classement annuel par
        Le Point, des hôpitaux et cliniques, n ‘ est pas une référence absolue : ce qui
        compte est, nommément : le Médecin ou le Chirurgien.
        ( De quelle méthodologie, critères, etc…, ce ” classement ” est il issu ? )
        Localement, les meilleurs Praticiens sont déjà connus.
        Ceci, de source fiable.
        Prenez bien soin de vous !
        Delta et Omicron sont présents, et le ” débat ” ( si débat il y a encore ) sur la protection ( importante mais relative ) par les vaccins, rappels…. est un sujet apuré. ( N. B. : être vacciné n ‘ empêche ni d ‘ être contaminé, ni d ‘ être contaminant. Et : dosages réguliers anti corps : votre Médecin saura vous conseiller , y compris préconisations du Conseil Scientifique et HAS ).
        Meilleur w-end possible !
        Bien cordialement.
        Bertrand BARBEDIENNE

Répondre à Thierry Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *