Cuba: face aux efforts américains, la France réagit

Le processus de normalisation entamé entre Cuba et les Etats-Unis après l’annonce faite par Barack Obama et Raul Castro le 17 décembre dernier se poursuit. Mardi à l’aéroport JFK de New York, j’ai rencontré par hasard le cardinal cubain Jaime Ortega qui attendait ses bagages. Il m’a dit qu’il allait multiplier les rendez-vous entre New York et Washington.

French President Francois Hollande, right, stands listening as Cuba's Cardinal Jaime Ortega speaks at a ceremony in the French Embassy where Ortega was honored with the Order Commander of the Legion of Honor  in Havana, Cuba, Monday, May 11, 2015. (Adalberto Roque/Pool Photo via AP)
Le président français François Hollande et le cardinal cubain Jaime Ortega à la Havan, Cuba, lundi, 11 mai 2015. (Adalberto Roque/Pool Photo via AP)

S’il fallait une preuve que le processus de normalisation se poursuit, la voilà. On sait que le Vatican a joué un rôle important pour amener les deux pays à négocier entre eux. Raul Castro, le président cubain, vient d’ailleurs de se rendre au Vatican pour remercier le pape de sa médiation.

Pendant ce temps, la France ne reste pas les bras croisés. La délégation qui a débarqué dimanche à la Havane pour la première visite d’un chef d’Etat français à Cuba depuis la fin du XIXe siècle était impressionnante. Lors d’un forum économique, plusieurs acteurs importants de l’économie française ont donné leurs vues sur le possible changement à Cuba.

Arrivé dimanche soir vers minuit à l’Hôtel Nacional, une institution à la Havane, le président français François Hollande a été applaudi par une petite communauté française et étrangère. Ces applaudissements contrastent avec les critiques que certains Cubains ont émis à l’issue du discours du chef d’Etat français à la Havane: à leurs yeux, François Hollande n’a pas eu un ton équilibré et a trop encensé Cuba. Son allocution qui fut diffusée sur la télévsion cubaine, estiment-ils, fut étonnamment exempte de la moindre critique eu égard par exemple aux droits de l’homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *