15 ans pour mourir et pour naître

15 ans pour mourir: ce que nous rappelle cette élection sur la vraie vie des siècles

Donald Trump élu nouveau Président des Etats Unis. Le XXe siècle se meurt convulsivement, et le XXIe naît dans la douleur.

·      2015 -16 : les attentats de Paris et d’ailleurs, la funeste expansion du terrorisme mondial, les faillites des états, le Brexit, les réseaux d’écoute mondiaux, et maintenant Trump président, pur produit des effets pervers d’une mondialisation abusive, du pouvoir sans limite des lobbies trop souvent cyniques, et de cette inouïe accélération des flux d’information et des moyens de communications liés aux nouvelles technologies.Naissance d'un nouveau siècle.

Eh bien, c’est hélas dans l’ordre de choses : les siècles mettent environ entre 10 et 15 ans pour mourir avant permettre au suivant de naître… Voyez plutôt :

·      1315 Bataille décisive de Morgarten, qui marque le début de la Confédération comme une entité. Grands changements en perspective.

·      1415 Bataille D’Azincourt, victoire anglaise qui marque à la fois la fin de l’époque de la chevalerie de Roland, l’avènement technologique de l’artillerie et le début historique de la suprématie des armes à feu. C’est cette bataille qui suscitera les premiers élans patriotiques de Jeanne d’Arc. Fin du XIVe siècle. Naissance du XVe.

·      1515 Bataille de Marignan, fin des guerres d’Italie et début historique du XVIe siècle.

·      1610 Assassinat d’Henry IV, issu des guerres du siècle précédent, avènement de Louis XIII, lequel marque un tournant et le début historique du XVIIe.

·      1715 Mort de Louis XIV, fin d’une longue période, début de la Régence et démarrage réel du XVIIIe siècle qui naît à ce moment.

·      1815 Waterloo, fin de l’épopée napoléonienne, et entrée dans le XIXe siècle historique car liquidation complète de la Révolution française avec la Restauration par le retour des Bourbons, création des grands empires centraux d ‘Autriche et de Prusse. Mort du XVIIIe.

·      1914 fin effective du XIXe avec la Première Guerre mondiale, la dislocation des empires austro-hongrois et prussiens, naissance de la nouvelle carte géopolitique du XXe siècle, avènement de l’aviation militaire, des nouvelles technologies, propagation de l’automobile. Travail des femmes à grande échelle.Révolution russe de 1917 , fin de l’Empire et de la dynastie. On entre dans le XXe.

·      2015-16 Fin des frontières imperméables, tentatives d’y revenir par des réactions diverses, interdépendance mondiale des pays, des gens, des biens et des ressources, changements climatiques planétaires,  migrations climatiques, politiques et économiques souvent corrélées,  expansion des enjeux économiques et des mécanismes d’influences, volatilité des marchés mondiaux, tout cela démultiplié par les effets du Net. Nouvelle ère de la Simultanéité et de l’Instantanéité : naissance du XXIe siècle.

La campagne présidentielle américaine fut « du jamais vu auparavant », tant dans la vulgarité, dans l’application du « tous les moyens sont bons quand ils sont efficaces » et de cette violence aussi bien verbale que posturale, de l’exploitation de l’image ( télévisuelle ou par internet), des slogans quasi publicitaires pour vendre du candidat ou de la candidate, et des vecteurs de la communication : Twitter en étant le parfait exemple. Campagnes de démesure obscène.

Les élécteurs de Donald Trump nous font prendre très brutalement conscience que le XXe siècle meurt dans les convulsions, comme les précédents, et que nous sommes bel et bien entrés dans le XXIe. D’ailleurs chacun dans le monde se demande quelle nouvelle carte des alliances et des géostratégies cela va nous réserver.

Ainsi, en mettant lui aussi 15 ans pour mourir, le XXe siècle ne se distingue pas de ses ancêtres.

Pour ce soir, j’avoue ne pas avoir le cœur de me réjouir pour crier «  le siècle est mort, vive le siècle ! » Non. Pourvu que ce berceau ne ressemble pas à celui de Rosemary’s baby …

 

Véronique Dreyfuss-Pagano

Véronique Dreyfuss-Pagano

Spécialisée dans les domaines de communication inter-humaine, de proxémie et de développement durable, Véronique Dreyfuss Pagano est professeur de géographie et de littérature. Mettre la pensée systémique au service de la résolution de problèmes complexes dans les sciences humaines est l'une de ses activités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *