5 éveils pour une économie régénératrice

Tenter de donner un sens à cette période particulière a été la source de cet essai engagé que j’ai rédigé ces dernières semaines.

Cet essai est une pierre à l’édifice qui nourrit une remise en question « A notre portée » – et nous en avons grandement besoin –  pour adresser une mission collective qui nous réunit tous, celle de la problématique des enjeux climatiques et de la transformation de nos modes de vie, des inégalités sociales et de la responsabilité collective.

Le COVID-19 nous a convoqué brutalement à cette prise de conscience. Il nous oblige à prendre soin de nous et de ceux qui nous entourent, à considérer ces derniers de manière certaine dans notre existence, à regarder les liens communs qui font notre condition humaine. Il nous a obligé de prendre soin de la nature et à retrouver dans la forêt du coin la magie du rêve exotique de l’autre bout du monde.

Cet essai est un cri d’espoir et propose 5 éveils fondamentaux, 5 liens qui nous invitent à nous interroger sur un nombre de pratiques considérables : d’une mission de vie, à l’importance des circuits courts, en passant par des notions d’équité sociale et de la reconnaissance de valeurs sociales et des limites écologiques dans l’analyse de notre performance.

Sa lecture s’adresse à tous : parents, étudiants, actifs, retraités, dirigeants, enseignants, politiciens, artistes… tant ces éveils peuvent trouver un écho dans tous les écosystèmes dans lesquels nous gravitons.

Certains diront que ce n’est pas assez et ils auront certainement raison.

Mais c’est un début et avec un début vient généralement une invitation.

En voici 1 en complément à celles que vous trouverez dans cet essai.

Une invitation à lire, réagir et nourrir chacun de ces éveils de vos pratiques et de vos expériences. Parce que c’est en s’inspirant les uns les autres, dans le respect de nos différences et la complémentarité de nos intelligences, que nous pourrons avancer.

Lire l’essai ici.

S’inscrire ici au live chat du Temps prévu le mercredi 13 mai de 11h à 12h pour poser vos questions et/ou partager vos expériences.

Sofia de Meyer

Sofia de Meyer

Avocate de formation, Sofia de Meyer a a travaillé à l’international dans de grandes villes comme Londres et Chicago. Puis, après plus de 7 ans au service de multinationales, elle part à la quête de sens et s’engage pour une économie de conscience. Elle fonde Whitepod en 2004 (concept d’éco-hébergement) et Opaline en 2009 (producteur de jus et limonades suisses) qu’elle dirige à ce jour avec 16 collaborateurs. Récemment, elle a également créé la Fondation Opaline, dont la mission est de valoriser les métiers de la Terre et de favoriser les liens que nous cultivons avec elle.

2 réponses à “5 éveils pour une économie régénératrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *