Cher Vincent Clerc,

Heureux l’enfant d’Échirolles, fils de l’ovalie, gratteur de ses premiers ballons sous les couleurs du Fontanil-Cornillon. Heureux celui qui va plus loin, plus haut, parce qu’on a ce petit quelque chose, que d’autres n’ont pas.
Heureux celui qui rejoint les bleues et rouges du FC Grenoble Rugby.
Heureux celui qui foule la pelouse du stade Lesdiguières et qui met ses pas dans celui de son père.
Heureux l’insouciant, celui qui voit plus grand, ce jeune adulte qui entend au loin les sirènes du grand Toulouse.
Heureux celui qui sait tenter sa chance, celui qui provoque son destin qui n’écoute que son courage et son instinct.
Heureux celui qui marque ses premiers essais en rouge et noir. Celui qui s’obstine à regarder devant, à fixer l’en-but comme un ilot d’espérance, comme un espace de liberté qu’il faut atteindre, à tout prix, comme si la vie de l’équipe en dépendait.
Heureux celui qui, le long de la ligne de touche, joue les funambules et sait mieux que personne qu’éviter c’est avancer, que raffuter c’est espérer.
Heureux l’amour qui vient en passant…au milieu coule la Garonne.
Heureux les amis, les restaurants, les fêtes, les 3ème mi-temps.
Heureux celui qui soulève le bouclier de Brennus. Ils sont venus, ils sont tous là, sur la place du Capitole, heureux celui qui rend heureux.
Heureux les jours de gloire qui arrivent sous le maillot bleu, blanc, rouge. Heureux le temps des victoires en Équipe de France, des tournois remportés, des grands schelems glanés, des coupes du monde disputées.
Heureux celui qui revient de ses blessures, plus fort, plus déterminé, heureux celui qui n’abandonne jamais.
Heureux celui qui sait rebondir, heureux celui qui joue à Mayol. Heureux soit Mourad Boudjellal.
Heureux celui qui devient meilleur marqueur du Top 14 avec 101 essais à la clef.
Heureux les besogneux, les opiniâtres, les cœurs ouverts, les finisseurs, les plaqueurs.
Heureux ceux qui font lever les foules et les stades.
Heureux…le chasseur d’essais !
Heureux qui comme, Vincent Clerc, a eu une belle vie.
Et ce n’est que la première.
Sébastien Beaujault

Heureux ceux qui liront ce livre :
Vincent Clerc
Chasseur d’essais
Solar Editions

Sebastien Beaujault

Sebastien Beaujault

Ancien animateur et journaliste radiophonique, Sébastien Beaujault est responsable du service événementiel de la ville de Bressuire (France) et cheville ouvrière du Festival Lettres et Images du Sport (Festival du documentaire et du livre sportif). Dépendant affectif de la littérature et plus particulièrement de la littérature sportive, il s’efforce de la promouvoir. Malheureux à plus de 3 mètres d'un ouvrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *