Notre réponse au Covid-19? Commune, européenne!

Nous vivons une période bien particulière. Beaucoup ont dû basculer du jour au lendemain vers le télétravail, découvrant à cette occasion une technologie et des outils informatiques bienvenus. Notre quotidien à toutes et à tous a été chamboulé. Certaines familles ont été touchées de plein fouet par les terribles conséquences du virus. Chaque jour un peu plus, le fonctionnement de nos sociétés est mis à rude épreuve.

Toutes et tous dans le même bateau

Que ce soit en Lombardie, en région parisienne, à Vienne ou à Lausanne, personne n’en ressortira indemne. Nous sommes toutes et tous dans le même bateau. L’Europe, de la Norvège à Chypre, du Portugal à la Bulgarie, en passant par la Suisse, a été prise de court. De manière impromptue, nous voilà face à des questionnements et à une réalité que nous n’aurions jamais imaginés il y a peu, alors que nous entamions l’année 2020 avec confiance.

Une chance à saisir

Dans l’urgence, les réponses apportées ont pu paraître désordonnées, individualistes, non concertées. Elles l’ont été, en partie. Notre défi est dorénavant celui de la sortie de crise. C’est aussi une chance: œuvrer ensemble à des solutions, procéder aux réformes nécessaires afin de tirer les leçons d’un épisode dont on ne peut exclure qu’il se répète.

Notre réponse au Covid-19

Le virus ne connaît pas de frontières. Son combat doit faire pareil: surmonter les clivages et dépasser les barrières. Si nous ne pouvons décider du passeport du Covid-19, nous pouvons cependant choisir sous quelle bannière la réponse qu’il convient d’apporter doit s’inscrire: celle aux douze étoiles, commune à nous Européen∙nes!

Raphaël Bez

Raphaël Bez

Diplômé en science politique et en études européennes, Raphaël Bez a notamment travaillé pour Pro Infirmis Vaud, le Conseil suisse des activités de jeunesse (CSAJ) et le Département fédéral des affaires étrangères. Il a longtemps aussi été engagé au sein du mouvement scout et de diverses associations de jeunes. Raphaël Bez a rejoint le secrétariat du Nouveau mouvement européen Suisse (Nomes) en novembre 2017 et y occupe la fonction de secrétaire général depuis septembre 2018. Il est également coprésident du CSAJ.

6 réponses à “Notre réponse au Covid-19? Commune, européenne!

  1. Bon, eh bien c’est très bien. Comme il sera impossible à cette bande de pantins à Bruxelles de mettre en place une politique commune efficace pour lutter contre la crise économique due au corona virus, c’est plié. Non seulement l’UE a à déjà échoué dans cette affaire et tout le monde a pu le constater, mais elle échouera encore plus lamentablement à l’avenir. On sera donc bientôt débarrassés de ce machin. Ouf, ce sera un bon débarras!

    1. Au courageux “Eurosceptique” qui n’assume pas ses positions sous son vrai nom, je dirais que, bon, admettons que l’UE disparaisse, vous la remplacez par quoi? Le retour à l’égoïsme des nations, dont on voit bien dans cette crise (et dans le passé!) à quoi il conduit, au chacun pour soi en tentant d’accaparer les ressources à son seul profit (égoïsme que l’on constate d’ailleurs ces temps même entre les cantons suisses, ou les différents états des Etats-“Unis”, l’UE, construction encore jeune et imparfaite, n’est pas un cas si particulier)? Comme le dit une des meilleures chansons d’ABBA, dans ces conditions c’est “the winner takes it all”! Au lieu de la solidarité et de la coopération, c’est la loi du plus fort, qui emporte seul la mise. On le voit bien actuellement, avec les Etats-Unis qui ne se gênent pas, à coups de dollars (le déficit US était par ailleurs payé par le monde entier en raisons de la position de cette monnaie, facile!) de chercher à se donner l’exclusivité d’un futur traitement contre le Covid-19. Croyez-vous que la petite Suisse serait en position de gagnant dans un tel contexte? Si nos grands voisins décidaient de nous boycotter, combien de temps tiendrions-nous dans un pays ne disposant pratiquement d’aucune ressource propre?
      Je le répète et le reconnais, l’UE n’est pas une construction parfaite – il a fallu combien de temps à la Confédération helvétique pour atteindre son équilibre actuel, et est-il d’ailleurs vraiment “parfait”? – mais c’est quand même ce qui a permis à notre continent de bénéficier dune période de paix et de prospérité pratiquement sans précédent dans son histoire. Ce qu’il faut, c’est oeuvrer à l’améliorer et corriger ses défauts, pas à jeter le bébé avec l’eau du bain (sans par ailleurs rien proposer pour remplacer ni le bébé, ni même l’eau 🙂 !).

      1. bonjour; j’aime les grands rêveurs ! ah, l’Europe des grandes nations de ce continent, etc… la réalité est que la commission européenne est d’obédience ultra-libérale, et que de ce fait elle ne peut viscéralement être différente de ce qu’elle est; on a donc vu comme elle a fonctionné quant au COVID-19, à l’image de l’actuel occupant de l’Elysée dont l’axiome de base a depuis le début de l’épidémie, été l’économie d’abord; mais bon, quitte à vous fâcher tout rouge, allez donc lire un récent communiqué du patronat suisse sur: https://www.centrepatronal.ch/documents/documents-utiles/cp-2020-04-15-fr.pdf
        qui émeut, à mon avis, à très juste titre, un journaliste de Médiapart, Laurent Mauduit qui écrit: la perle du jour: quand le patronat (suisse) s’inquiète que ,
        via le confinement, l’on puisse redécouvrir les charmes d’un monde avec moins d’auto et moins d’avion, avec moins de bruit et d’agitation; du retour “à une vie simple et à un commerce local;
        https://www.mediapart.fr/journal/international/130320/la-crise-du-coronavirus-en-direct-lavertissement-dagnes-buzyn-avant-dabandonner-le-navire
        j’estime que le patronat helvète a la qualité de ne pas être pas faux-cul, comme le patronat gaulois !
        quant même, prêter à la Fnac, au seul prétexte que prêteurs et actionnaires sont petits copains, quelle honte ! quant aux masques, quant aux tests , ça attendra , pour sûr ! actuellement l’Elysée et Matignon, et les ministères,c’est tous les acteurs économiques à pieds d’oeuvre; l’annulation pure et simple des loyers, la mise sur pied d’aides, voire les calendes grecques, pour sûr !
        n’adhérez jamais à l’UE actuelle, sinon plus de fendant, plus de roêchtis (?), etc …
        courage, tenez bon !

      2. Alors permettez moi de répondre à l’Europhile que visiblement vous êtes.

        L’Europe a été un échec et continuera à l’être, il n’y a qu’à voir la situation lors des prises de décisions importantes, position commune lors de la guerre en Syrie ou comme actuellement en Libye où chaque pays supporte chacun un camp.

        Je ne vous ferais pas l’insulte de vous parler de la situation du Covid 19 et du chao provoqué dans leurs cirques.

        Concernant la longue période de paix laissez moi rire, c’est grâce à l’OTAN et non à l’Union Européenne que cela a été possible. Sans compté que la seule chose pourquoi l’Europe a été créer ( je rappel une zone de libre-échange commerciale) était déjà à la peine et est en passe de tomber en ruine avec la crise actuelle et vu le temps qu’ils vont prendre pour savoir qui et comment ils relancerons leurs économie.
        Je ne veux pas de rasoir bon marché venant de l’autre bout du monde pour économiser deux sous.

        Beaucoup de choses ne vont pas dans cette Europe et excusez-moi de vous le dire je suis Portugais et Suisse et je suis contre le système actuel qui ne fait que mettre au pied du mur les petits Pays dont la Suisse avec l’accès à la Bource suisse à cause de la libre circulation lorsque ça ne leur va pas mais qui ploye devant la première puissance venue. Je ne veux pas d’une Europe faible et de personnalité politique faible.
        Hors actuellement c’est qu’ils ont. Vous voulez parlez des Eurobons?

        Concernant leurs organisations elle est juste inutile au possible, dénuée de sens, à quoi sert d’élire un “président” à la tête de ce cirque alors que la moindre décision devra être validée par les pays comme la France ou l’Allemagne? À quoi sert d’être membre de l’Union Européenne si au final vous n’avez pas votre mot à dire? Je m’excuse mais la génération qui avait voté contre l’adhésion avait fait preuve de clairvoyance. La Suisse s’en sort mieux seule.

        Par rapport à nos partenaires commerciaux il n’y a pas que l’Europe, il faut juste osez aller plus loin, nous avons l’Asie et l’Amérique que je sache et nous ne devrions pas nous limiter à tel ou tel marché pour ne pas vexer un voisin qui au final ne ses générait pas de faire.

        Pour finir vous parliez de l’état d’avancement de l’Europe? Mais à quand la situation dite
        ” parfaite”? dans 100, 200 ans? si l’Europe ne se fait pas rasée avant la fin du siècle se sera un miracle, vu qu’encore une fois elle a omit de se tenir à jours avec leurs armements qui présentent une, voir deux décennies de retard par rapport au nations les plus agressives actuellement. La nature est très bien faite et impitoyable si vous n’évolué pas vous disparaissez et l’Europe pour moi mérite de disparaitre afin de créer autre chose de plus concret qu’une simple zone de libre échange.

      3. le bébé on l’a déjà jété avec l’eau du bain lorsque on a quitté le marché commun pour construire une maison Europe unique : le problème est qu’on ne construit pas une maison à partir du toit… les Etats n’ont plus le droit de battre leur monnaie, par contre ils sont obligés d’accepter les diktats et lois européens tout en n’ayant pas de politique étrangère, fiscale, militaire et juridictionnel commune : ça est bien pire qu’une “construction pas parfaite” et tout cela les politicards de tous les Pays le font entre eux, en utilisant des combines du style : je te laisse ce fauteuil, mais tu m’aides dans ma requête… C’est dégoutant et ce qui est plus triste c’est que c’est ça qui a favorisé les droites plus extrêmes… personne ne s’en rend compte ?

      4. Personne ne souhaite abattre la tour de Pise, mais la majorité des suisses ne veulent pas habiter dedans, il ne faut pas les en vouloir !

        Vers la fin de sa vie le Président Mitterrand a regretté que l’UE n’a pas été plutôt une confédération ! (une reconnaissance implicite que l’actuelle UE ne fonctionne pas bien).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *