A-la-la-la-la catastrophe de St-Maurice ?

Après la vidéo très réussie d’un candidat de Bulle dont les paroles “A-la-la-la-la, la-la commune de Bulle” résonnent encore dans notre tête, en voici une du PDC de Saint-Maurice qui est, disons le tout de suite, franchement ratée… Exit la chansonnette, on retrouve dans cette vidéo un (vieux) concept de #mannequinchallenge.

Il s’agit donc d’un #mannequinchallenge comme il y en a eu des centaines …il y a 5 ans, soit une éternité dans le monde des réseaux sociaux. Pour celles et ceux qui ne s’en rappelleraient pas, “le Mannequin Challenge est le dernier phénomène viral qui contamine tout le monde, des Destiny’s Child à Hillary Clinton. […]. Le nom est stupide, le concept aussi. Le Mannequin Challenge consiste à se filmer en tenant une position figée, de préférence improbable. La dernière célébrité à s’y être essayée n’est autre qu’Hillary Clinton, qui tente tant bien que mal de se donner une image aussi cool qu’Obama dans sa course à la présidentielle.”1

 

 

Sauf que l’article date de 2016 et tout phénomène viral sur internet ne dure jamais bien longtemps. Je vous l’accorde, c’était encore assez inédit à l’époque de voir Hillary Clinton être immobile avec son équipe de campagne dans un avion, particulièrement quand la vidéo était à ce point léchée. Mais accrochez-vous, voici la version Agaunoise de 2021 :

 

 

Comme le relatent les journalistes Patrick Ferrari et Jean-Yves Gabbud du quotidien Le Nouvelliste, « la vidéo n’a pas déchaîné les passions, quatre personnes ont cliqué sur «j’aime» depuis sa diffusion »2.

On en est certes à 13 « j’aime » aujourd’hui mais voilà ce qui arrive quand un parti choisi un concept qui était à la mode il y a 5 ans, sans parler de l’effet de fond tout autant désuet. On est loin du buzz, pas loin du bad buzz, et vraiment très loin de ce qu’on peut attendre aujourd’hui en terme de video de campagne. C’est franchement raté, mes excuses à celle ou celui qui a passé quelques heures à la rédaction du storyboard et au montage.

1 Source: Les Inrocks.
2 Source : Le Nouvelliste.

Julien Rilliet

Julien Rilliet

Ayant été au centre de diverses campagnes nationales et après avoir été le chargé de campagne du parti socialiste vaudois, Julien Rilliet s’est spécialisé dans la communication politique. Désormais à la tête de sa propre entreprise de consulting, il porte un regard amusé sur la politique d'ici et d'ailleurs et la façon dont ses principaux acteurs tentent de la réinventer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *