Davos et ses Calls Girls

Sacré Klaus Schwab ! Le Grand Sachem du Forum Economique de Davos frappe à nouveau ! Ce ne sont pas moins de 40 chefs d'Etat et 2.500 manitous de l'économie, du show-biz, etc. qui se retrouveront dès le 20 janvier dans la station grisonne pour papoter au sujet de la "La 4ème révolution industrielle", résauter et faire des affaires.

Une fois de plus, la plupart des quelque 500 journalistes conviés – quel honneur – à se frotter quelques heures durant à ces Maîtres du Monde, se prendront très au sérieux, feront sagement leur devoir de chantres asservis (histoire d'être réinvités l'année suivante…) et oublieront, le temps du Forum, la différence entre un chargé de relations publiques et le métier qu'ils disent pratiquer. Qu'importe, Ils auront "croisé" Bono, serré la louche de Manuel Valls, ou bu un verre avec Schneider-Ammann. Ce n'est pas rien !

Jean de la Fontaine m'ayant naguère inspiré, je leur dédie cette ode:

 

Maître journaliste à son bureau attablé,

Attendait que s'allume son PC.

Maître Klaus Schwab, par la pub alléché,

se fit fort de venir l'appâter.

"Hé ! Bonjour Monsieur du Journaliste.

Que vous êtes joli ! Que vous me semblez beau !

Sans char, si vos textes sont aussi bien torchés

Que votre cerveau semble bien formé

Vous êtes LA personne qu'il nous faut !

Venez donc au Forum

Vous êtes notre invité !

Vous côtoierez de Grands Hommes

Ils seront enchantés !

Ne se tenant plus de joie et sacrément flatté,

Maître Journaliste s'empressa d'acquiescer.

Et ainsi on l'y vit, chanter, sans hésiter,

Dans la presse, la radio, et même à la TV

Les louanges de ses hôtes, évidemment charmés.

Sa voix est claire, son chant très beau

Le registre aigu, la tessiture soprano.

Une vraie voix de castrat ! Comparaison osée ?

Que nenni ! Après tout, notre ami est castré.

Sens critique et décence lui ont été ôtés,

Il n'est ni acheté, ni vendu, simplement… loué.

 

Un chiffre d'affaires que l'on peut estimer à 300 millions de francs pour cette manifestation, qui fait le bonheur des hôteliers de la région, de Klaus Schwab, de sa fondation, des agences de location de voiture (CHF 8 à 12.000 avec chauffeur), d'hélicoptères et… un peu moins des écologistes, puisqu'on estime que quelque 1.500 participants se déplaceront à bord de jets privés.

Michael Wyler

Michael Wyler

Heureux retraité, Michael Wyler est un ex. Ex avocat, ex directeur de feu le Groupe Swissair en Chine et ex dircom. Au passé comme au présent, journaliste, chroniqueur, père de Jonathan et Julie, dont il est fier, tout autant qu'il l'est de son épouse Cécile, hypnothérapeute, enseignante en hypnose et PNL, auteur et conférencière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *