Multimédia, vidéo, social, audience… 12 mois au sein du «lab» numérique du Temps

Après un printemps particulièrement chargé sur le front de l’actualité, ce mois de juin aura été un peu plus propice pour mettre de l’ordre dans les réalisations du «lab» numérique du Temps depuis un an. Et de jeter ainsi un œil dans le rétroviseur.

Voici donc une sélection des projets digitaux que Le Temps a réalisés ces 12 derniers mois: multimédia, vidéo, social… Tous ces projets ont été faits collectivement: l’équipe numérique du Temps, une douzaine de personnes (journalistes, développeurs, designeurs, vidéastes), accompagnent simplement leur réalisation, en s’appuyant sur le savoir-faire de l’ensemble de notre rédaction (reporters, iconographes, infographistes…). Qu’ils en soient ici remerciés.

NDLR: Cette petite présentation pêle-mêle a deux défauts. Le premier, c’est qu’elle ne tient pas compte du travail ordinaire (et parfois ingrat) qui fait le quotidien de notre petite équipe digitale (édition web, présence sociale, réponses aux lecteurs, maintenance et évolution technique…). La deuxième, c’est que cette sélection n’aborde pas les projets ratés: ceux-ci sont toujours les plus riches d’enseignements (et mériteraient à eux seuls un post de blog). (suite…)

Lire la suite

Nous leur avons demandé de hacker nos archives. Voici leurs projets

En deux jours, historiens, graphistes et programmeurs réunis au sein de la rédaction du Temps ont trituré les archives historiques que nous détenons. L’objectif: inventer des projets ludiques et novateurs pour que ces 4 millions d’articles numérisés soient visibles au-delà du carcan du moteur de recherche.

(suite…)

Lire la suite

Nous avons hacké les élections fédérales. Voici ce que nous avons trouvé…

11951833_895238600559343_5170443225202596404_n

 

Les 4 et 5 septembre, les rédactions du «Temps», de la «NZZ», la Radio télévision suisse alémanique (SRF) et Opendata.ch se sont associées dans l’organisation d’un hackathon national sur le thème des élections fédérales. Pendant 48 heures, journalistes, hackers, développeurs et experts en tout genre ont élaboré des outils et des applications en ligne en exploitant les bases de données ouvertes.

«Un hacka quoi?» Un hackathon, soit le néologisme né de la contraction de «hack» et «marathon». Dans les faits, cela se traduit par le travail collaboratif – pendant 48 heures – de développeurs, journalistes, hackers et experts en tout genre. L’enjeu? Elaborer des outils et des applications en ligne en exploitant les bases de données ouvertes.

(suite…)

Lire la suite