Les pouvoirs secrets de la respiration

Avez-vous déjà remarqué que vous respirez plus lentement lorsque vous êtes serein et que, lorsque vous êtes triste, votre respiration est interrompue par des soupirs ? Ainsi notre état d’esprit, notre niveau de stress, nos émotions influencent notre respiration ; mais l’inverse est-il possible ? À l’aide d’une respiration calme et profonde, pouvons-nous apaiser l’excitation, la souffrance, la colère et induire la tranquillité, le bien-être, la paix ?

Depuis des siècles, l’Orient a étudié la respiration et développé de nombreuses techniques, chacune avec des bienfaits spécifiques. En effet, il est déjà fait mention du pranayama, cette science du souffle, dans des textes venant de l’Inde et datant de plus de 2 500 ans1. Ces techniques sont utilisées depuis quelques décennies en Occident et font partie de l’entraînement quotidien de nombreux sportifs de haut niveau (golf, tir à l’arc, natation, course à pied, etc.), elles sont aussi utilisées par des pilotes de chasse, des hommes d’affaires, des artistes, des médecins, etc. De nombreuses écoles à travers le monde intègrent ces techniques dans leur cursus de formation. Les bienfaits de ces exercices de respiration ont été démontrés par de nombreuses études2.

La respiration a de nombreux secrets à nous révéler. Nous pouvons l’utiliser pour renforcer notre système immunitaire ou pour nous détendre, pour approfondir notre qualité de présence ou avoir plus d’énergie et d’enthousiasme.

 

Nous respirons en moyenne plus de 20 000 fois par jour. À l’inspiration nous oxygénons le corps et le cerveau (qui à lui tout seul utilise 20 % de l’oxygène) et à l’expiration nous expulsons du corps les déchets gazeux, principalement le dioxyde de carbone. Une mauvaise posture, le stress, l’anxiété le manque d’exercice réduisent le volume d’air inspiré, ce qui a des conséquences directes sur l’oxygénation du corps et du cerveau. On estime qu’en général nous utilisons moins de 50 % de nos capacités respiratoires ; en mode standard nous inspirons en moyenne 7 200 litres d’air par jour alors qu’avec une respiration ample nous pourrions inspirer plus de 17 000 litres d’air par jour3.

En respirant de façon ample et profonde, nous agissons directement sur la régulation du système cardio-vasculaire, nous abaissons la tension artérielle, renforçons les défenses immunitaires, offrons une meilleure oxygénation au cerveau, rééquilibrons l’acidité sanguine, facilitons la digestion et l’oxygénation des cellules, etc. ; mieux nous respirons, mieux nous nourrissons notre organisme. L’expiration elle aussi est essentielle, car elle chasse les toxines de notre corps. Nous observons de nombreux autres bienfaits : meilleure gestion des émotions, meilleure concentration et présence à ce que nous faisons, peut-être aussi sentirons-nous un sentiment de bien-être et de calme s’installer4.

Si vous souhaitez explorer certains des bénéfices de la respiration, prenez régulièrement une minute et faites quelques respirations lentes et profondes, vous expérimenterez peut-être un aperçu de ces bienfaits.

Nous verrons dans de prochains articles certaines techniques et méthodes développées en lien avec la respiration.

 

 

  1. On retrouve ce concept dans la Bhagavad-Gîtâ (datant selon diverses estimations entre le XXVe et le IIe siècle av. J.-C.) ainsi que dans les textes du sage indien Patanjali (200 avant J.-C.).
    Aurobindo, S. La Bhagavad-Gîtâ. Sabda.
    Satchidananda, S. (2012). The Yoga Sutras of Patanjali. Integral Yoga Publications.
  2. Sengupta, P. (2012). Health Impacts of Yoga and Pranayama: A State-of-the-Art Review. International Journal of Preventive Medicine, 3(7), 444-458.
  3. Stacke, E. (2013). Les vertus de la respiration (p. 26). Editeur Guy Trédaniel.
  4. ibid

Fabrice Dini

Fabrice Dini est cofondateur de deux écoles et l’auteur d’un ouvrage préfacé par Matthieu Ricard "Une éducation intégrale pour grandir en s'épanouissant". Il intervient dans de nombreuses écoles et entreprises en Suisse romande. Fabrice s’est formé au CFM de l’Université du Massachusetts et enseigne la pleine conscience, la gestion du stress et l'éducation intégrale.

4 réponses à “Les pouvoirs secrets de la respiration

  1. Éco pour cet article inspirant. Je voulais juste rajouter que parmi nos contemporains, Wim Hof est un exemple de ceux qui respirent en pleine conscience et les resultats de son travail sont scientifiquement prouvés.

  2. Hi There
    Check out Swamiji Poornananda Tirtha ( He is dead) . He wrote several books on the subject, notably ”Jnana Sudha”.
    We knew him personally, He was a close family friend. His mastery of Pranayamas was outstanding.
    He would measure you with a pendulum and define the appropriate exercises.
    People suffering from parkinson and palsy found there afflictions seriously reduced. It was the closest I ever got to paranormal phenomena. Once the breathing exercises stopped the previous ailment returned. Still as far as health and well being is concerned, simply the most outstanding tool.

Répondre à Arnaud Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *