Merci pour presque rien

Dire merci

Pour un service ou machinalement parce que nous avons été éduqués pour remercier, pour dire merci, entre autres,

en réponse à la boulangère qui elle, dit merci dix fois ou plus, à la vente d’une simple baguette de pain ?

Dire merci de manière immatérielle parce que c’est un ressenti, une envie momentanée de le prononcer, de le formuler,

ce joli mot porteur d’attention.

Avez-vous déjà remarqué comme moi, que parfois, lorsque vous dites merci, lorsque vous prononcez ce petit mot pourtant

magique, il n’est pas vraiment reçu, pas vraiment accepté, juste une petite espèce de gêne, comme s’il fallait justifier, se sentir

redevable de l’accepter, ce petit grand mot ?

MERCI Ce mot-là a un grand pouvoir !

Trouvons toutes les façons possibles de l’exprimer, avec en toile de fond, une furieuse envie de dire : “Merci la Vie”

Anne-Marie Van Rampaey

A la tête des ressources humaines pendant de nombreuses années, Anne-Marie Van Rampaey est devenue une experte en comportements relationnels au travail. Indépendance d'esprit, engagement et pragmatisme sont ses meilleurs outils pour la compréhension et le respect de l'humain.

5 réponses à “Merci pour presque rien

  1. C’est lorsque le “merci” n’est pas prononcé, que son absence se fait sentir, et lorsqu’il est l’est dis, on s’en aperçois parfois à peine. Ainsi le rapport entre humain peut se dégrader à cause d’un oubli.
    “Merci” est un mot qui cimente les relations et évite les “guerres”, c’est un mot de grand pouvoir!

Répondre à Wetzel Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *