Le jour où la République du Congo a conquis les étoiles

C’est une vidéo qui, pour le coup, a fait plusieurs fois le tour de la terre.

Cette vidéo, c’est celle du lancement, un peu raté quand même, de la fusée Troposphère 5, fer de lance de la conquête spatiale congolaise et de son sorcier, le scientifique Jean-Patrice Kéka.

Scientifique excentrique, éternel optimiste, magicien de la récup, Jean-Patrice Kéka a des ambitions formidables pour le pays le plus riche de la planète dont les habitants sont malheureusement parmi les plus pauvres du monde comme l’a rappelé si justement Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018.

Qu’à cela ne tienne, la passion de l’espace est plus forte que les moqueries, le retard technologique et le manque de moyens.

Jean-Patrice Kéka l’annonçait en janvier, 2019 sera une année spatiale en République du Congo, avec le lancement de sa nouvelle fusée, Troposphère 6, notamment soutenue financièrement par deux lausannois, Christian Denisart et Daniel Wyss.

Troposphère 6, sur le papier, c’est 5 mètres de hauteur, 3 étages et un petit satellite pour prendre des photos de la Terre, au cas où les 200 kilomètres d’altitude seraient atteints.

Deux cents kilomètres, rien que ça ! Avec mes collègues, on a quand même eu un petit sourire en coin en le lisant.

Et puis nous avons rêvé:

 

– Imagines une seconde que la fusée s’élève au-delà de toute espérance et termine sa course dans un autre satellite. La Nasa rirait jaune.

– Mieux, qu’elle entre en collision avec un satellite et provoque une réaction en chaine qui détruirait la moitié des satellites là-haut.

– Excellent. La fusée à 50’000.- qui nettoierait l’orbite terrestre et ferait des milliards de dégâts.

 

Et, nous avons ri car dans le fond, ça serait une belle histoire que ces jeunes scientifiques s’ouvrent une voie vers les étoiles alors que leur horizon est trop souvent bouché.

La fusée n’est pas encore dans l’espace mais la conquête spatiale a aussi ça de magique, c’est qu’elle fait rêver les hommes, indistinctement de Kinshasa à Lausanne.

Bon baiser de Suisse

Pour ceux que cela intrigue:

Troposphère 5

https://www.youtube.com/watch?v=rZCzzh7tbWc

Troposphère 6

https://www.youtube.com/watch?v=0Gkonac7_dM

 

 

2.9.1.0
Alexis Pfefferlé

Alexis Pfefferlé

Alexis Pfefferlé est associé fondateur d’Heptagone Digital Risk Management & Security Sàrl à Genève. Juriste de formation, titulaire du brevet d'avocat, il change d'orientation en 2011 pour intégrer le monde du renseignement d'affaires dans lequel il est actif depuis. Engagé sur les questions politiques relatives au renseignement et à la sécurité, conférencier occasionnel, il enseigne également le cadre légal des activités de renseignement à Genève.

4 réponses à “Le jour où la République du Congo a conquis les étoiles

  1. Pas très sympa pour les congolais, mais vous avez au moins l’honnêteté de dire que l’on vole leurs richesses depuis des siècles.

    1. Et pourtant je suis plutôt admiratif de la volonté des personnes qui mènent ce programme.
      Il n’y avait aucune mauvaise intention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *