Enfin une solution pour diviser les hausses des primes par deux!

En effet, les hausses de primes sont de 2.5% en moyenne juste avant les élections, alors qu’elles sont 4.91% sinon!!

De plus, ce jeudi au parlement, la droite va proposer d’adopter une mesure (financement moniste des prestations de soins) qui va massivement contribuer à la hausse des coûts de la santé, en permettant notamment aux acteurs privés de facturer nettement plus aux assureurs maladie. Il est temps que cela change.

Depuis des années, avant que le peuple ne se prononce, les caisses maladie établissent des hausses modérées, pour faire passer leurs lobbyistes au parlement, et cela reprend de plus belle. Il est temps que cela change.

Alors que des milliers de personnes en Suisse doivent renoncer aux soins pour raisons financières, les inégalités ont massivement augmenté et nous nous orientons de plus en plus loin dans un système à deux vitesses. Il est temps que cela change.

Les primes ont explosé depuis l’introduction de la LAMAL, alors que les salaires ont stagné, ce qui as causé une perte de pouvoir d’achat pour la classe moyenne et les personnes à bas revenu. Il est temps que cela change.

Demain, nous devrons sérieusement réformer notre système d’assurance maladie, qui soit basé sur la confiance et surtout l’intérêt public. Un système de caisse unique, mais aussi une modification de la logique des franchises et des primes par tête insupportables doivent être des priorités.

Samuel Bendahan

Samuel Bendahan

Conseiller national socialiste vaudois et Docteur en sciences économiques, Samuel Bendahan enseigne à HEC Lausanne (UNIL) et à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), au Collège des humanités et y fait de la recherche. Il est également président de BSC Association, une entreprise organisée sous forme d'association à but non lucratif.

2 réponses à “Enfin une solution pour diviser les hausses des primes par deux!

  1. Merci d’avoir chiffré mon impression intuitive.
    J’ai aussi l’impression que les primes augmentent moins quand une votation est pendante sur le sujet (caisse unique p. ex.). Il faudrait pouvoir voter sur ce sujet chaque automne…

Répondre à Reift Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *