Véhicule-à-tout

Récemment, Nissan annonçait proposer une nouvelle monnaie d’échange. En effet, dans son exposition de Yokohama explorant le futur de la mobilité, l’entreprise permet aux visiteurs de payer leur parking en transférant une partie de l’électricité stockée dans les batteries de leurs véhicules électriques au bâtiment abritant l’exposition. L’électricité sera-t-elle bientôt monnaie courante?

Ce type d’initiatives – ou de technologies – visant à valoriser l’électricité des batteries de véhicules s’inscrit dans le concept “vehicle-to-grid”, abrégé V2G, traduit en français par “véhicule-réseau”, technologie permettant le flux bidirectionnel d’électricité de et vers la batterie. Avec d’autres véhicules de la marque japonaise, l’entreprise Octopus prône notamment la solution Powerloop pour encourager ses utilisateurs à adopter ce nouveau type d’échange.

Au cours d’un voyage à San Francisco en 2017, John Sarter, fondateur et directeur de l’entreprise Sol Lux Alpha, par ailleurs membre du réseau Solar Impulse, me faisait visiter des bâtiments dits “net zéro” (parfois complété par positif) pour indiquer que leur consommation énergétique est neutre: ils produisent autant qu’ils consomment (et produisent même parfois plus). Si une catastrophe naturelle venait à survenir, comme par exemple un “big ‘quake” redouté en Californie, une des applications envisagées est de pouvoir fournir les habitants du quartier en électricité, notamment par et pour leurs véhicules qui se mueraient en batterie mobile. En considérant la forte densité énergétiques de ces dernières, la capacité de stockage mobile est conséquente.

Par ailleurs en 2019, Volkswagen annonçait que toute la gamme Golf de la huitième génération allait être équipée de technologies V2X, à savoir “vehicle-to-everything” (véhicule-à-tout en français), ce qui représente le plus grand déploiement en termes d’échelle dans le monde automobile (bien que Toyota et Cadillac aient devancé le constructeur allemand de quelques années).

Avec des chiffres de vente en constante hausse, les véhicules électriques sont sources d’innovations multiples quant à l’électricité qu’ils transportent. De nouveaux modèles d’affaires voient et verront indéniablement le jour. Roulez jeunesse!

2 réponses à “Véhicule-à-tout

  1. Si vous trouvez des capitaux, je cherche a convertir des ruches en productrices d’electricite.
    Une Star up, au rendement 500%, mais j’ai aussi le venin de serpent, la poudre de perlimpinpin…
    🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *