Relancer le pouvoir de l’imagination*

50 ans après Mai 68, que faut-il retenir d’un mouvement contestataire qui saisit des pans entiers de la société française, remit en cause « ordre bourgeois », matérialisme, société de consommation, capitalisme, impérialisme et exigea la libéralisation des mœurs, (…) ?

Si les interprétations sur Mai 68 sont incessantes et diverses, certaines de ses revendications qui ont permis une avancée sociétale sont reconnues:

  • S’emparer du langage, et permettre ainsi une démocratisation de la prise de parole qui n’est plus du ressort et du monopole d’experts.
  • Se décadrer, s’affranchir de tous les cloisonnements et accéder à la créativité pour pouvoir imaginer et inventer un monde nouveau.

Vis à vis des enjeux majeurs d’aujourd’hui que sont notamment, la mondialisation de l’économie, les mouvements migratoires, le chômage, la précarité de l’emploi ou le réchauffement climatique, ces aspirations ont sans conteste une résonance.

En effet, de plus en plus formatés et conditionnés dans notre manière d’être, de penser, d’agir, de fonctionner et de consommer, nous subissons indéniablement une uniformisation de notre pensée, ce qui risque d’étouffer toute initiative, toute spontanéité et voir se figer notre société.

Pour redécouvrir, relancer notre pouvoir d’imagination, de créativité, l’ouverture est essentielle : ouverture d’esprit, ouverture sur le monde, ouverture sur les autres. Car c’est sans conteste dans l’interaction, dans l’échange, dans le dialogue et le débat, mais aussi dans le bousculement de nos pensées et de nos certitudes, dans la circulation des savoirs entre les générations, entre les cultures, que pourront émerger une pensée pour aujourd’hui et demain.

* Clin d’œil au célèbre slogan de Mai 68 « L’imagination au pouvoir »

Zahra Banisadr

Zahra Banisadr

Diplômée en droit et en relations internationales de Paris I Panthéon-Sorbonne, Zahra Banisadr est spécialiste en migration et en relations interculturelles au service de la cohésion multiculturelle du canton de Neuchâtel. Elle est aussi l'initiatrice et la coordinatrice de projets culturels et éducatifs. Elle tient ce blog à titre privé.

2 réponses à “Relancer le pouvoir de l’imagination*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *