La SUVA économise 60 millions grâce à l’IA !

La Suva a économisé plus de 5% du total des frais de traitement en 2017 en vérifiant systématiquement les factures des médecins et des hôpitaux de ses assurés à l’aide de logiciels issus de l’IA.

Cela représente plus de 60 millions de francs d’économies.

Les contrôles s’améliorent chaque jour, grâce à l’utilisation de systèmes d’apprentissage automatique (IA) a indiqué récemment la Suva.

En 2017, l’assurance a reçu 2,5 millions de factures. Elle en a corrigé ou refusé 160’000, en légère augmentation par rapport à l’année précédente.

Le système informatique identifie automatiquement environ 10% des erreurs. Dans 90% des cas restants, il signale un problème qui nécessite l’intervention des spécialistes des frais de traitement de la Suva. Le logiciel apprend des décisions prises par les spécialistes et s’améliore ainsi de jour en jour.

En 2017, les frais de traitement totaux se sont élevés à environ 1,2 milliard de francs. Sur les 60 millions de francs économisés par la Suva, 60% sont le résultat du contrôle des factures émises par des hôpitaux et 40% du contrôle des factures établies par des médecins.

En suivant ce modèle de logiciels IA et en le généralisant on pourrait économiser plusieurs milliards de francs dans le système suisse de la santé soit 5% du total.

C’est exactement ce qu’il faudrait faire: n’est-ce pas Monsieur Berset!

page1image3703504

Xavier Comtesse

Xavier Comtesse

Mathématicien et docteur en informatique, il est dans les années 70/80 le co-créateur de trois start-ups à Genève : les éditions Zoé, la radio locale Tonic et « Le Concept Moderne ». Il est ensuite haut fonctionnaire à Berne auprès du Secrétaire d'État à la Science avant de rejoindre l'Ambassade Suisse à Washington comme diplomate. En 2000, il crée la première Swissnex à Boston puis rejoint le Think Tank Avenir Suisse. Dès 2014 il se lance comme spécialiste de la transformation numérique. Il accompagne ainsi des entreprises ou des organismes publiques comme SwissTopo ou les SITG (Services de l’Information du Territoire Genevois). Il publie plusieurs articles et blogs ainsi que 4 livres dans le domaine de la transformation numérique. Il est reconnu comme l'un des 100 digital « shapers » suisses par le journal BILANZ en 2016/17.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *